2 min de lecture Voile

Franck Cammas et Charles Caudrelier remportent la "Brest Atlantiques"

Le "Maxi Edmond de Rothschild" a franchi la ligne d’arrivée dans la matinée du mercredi 4 décembre au large de Brest.

Charles Caudrelier, Yann Riou et Franck Cammas
Charles Caudrelier, Yann Riou et Franck Cammas Crédit : gitanateam
fred veille
Frédéric Veille édité par Louis Rigaudière

Il aura fallu 28 jours, 23 heures 24 minutes et 46 secondes de mer à Franck Cammas et Charles Caudrelier pour remporter la première édition de la "Brest Atlantiques", cette course de 14.000 milles, soit un demi-tour du monde réservée aux trimarans"Ultime" et partie le 3 novembre dernier de Brest.

Le duo accompagné du mediaman Yann Riou s’offre sa deuxième grande victoire après la Rolex Fastnet Race en août dernier. "Forcément super heureux car ce ne fut pas de tout repos mais nous sommes tellement ravis de voir les concurrents loin derrière" a expliqué Franck Cammas sur la ligne d’arrivée franchie avec un ou deux jours d’avance sur les pronostics.

"Les dernières heures étaient longues car nous n’avions plus de vent mais ce bateau est fabuleux. C’est certainement le plus beau bateau volant du monde. Nous avons quand même fait la moitié du parcours en volant, c’est extraordinaire, nous sommes dans une nouvelle ère" a ajouté Charles Caudrelier.

Une ligne de plus au palmarès

À 46 ans, Franck Cammas ajoute une ligne de plus à son palmarès, lui qui a, entre autre, déjà remporté la Solitaire du Figaro 1997, la Transat Jacques Vabre en 2001, 2003, 2007, la Route du Rhum en 2010 et qui avait été élu Marin de l’année en 2012 et 2013.

À lire aussi
Spindrift 2 voile
Yann Guichard à l’assaut du Trophée Jules Verne

Nouvelle grande performance également pour Charles Caudrelier qui après avoir remporté la Transat Jacques Vabre en 2009 et 2013), la Volvo Ocean Race en 2012 et 2018 avait, lui aussi été élu Marin de l’année mais en 2018.

Plus de 1600 miles d'avance

Le duo à bord du Maxi Edmond de Rothschild a largement dominé cette course malgré une escale forcée le 13 novembre dernier à Bahia au Brésil pour changer un morceau de dérive. En effet, ce mercredi 4 décmebre au matin, il possédait au moment de franchir l’arrivée plus de 1600 miles d’avance sur le duo François Gabart - Gwénolé Gahinet (Trimaran MACIF) et 1700 sur Yves Le Blevec et Alex Pella (Actual leader) qui sont attendus entre vendredi soir et samedi après-midi sur la ligne d’arrivée.

La "Brest Atlantiques" partie de Brest a conduit les 4 duos (Sodebo Ultim de Thomas Nélias et Jean Luc Nélias ont abandonné le 22 novembre dernier sur avarie) pour un premier passage de bouée en baie de Rio de Janeiro puis une seconde au large de Cape Town en Afrique du Sud avant de revenir vers le port Finistérien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Courses Sports nautiques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants