1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. F1-GP d’Espagne : pour Gasly, la guerre en Ukraine freine le développement des voitures
1 min de lecture

F1-GP d’Espagne : pour Gasly, la guerre en Ukraine freine le développement des voitures

Le Français, qui vit un début de saison difficile, explique que son AlphaTauri n’évoluera pas pour l’instant, en raison de l’invasion russe en Ukraine.

Pierre Gasly en mai 2022
Pierre Gasly en mai 2022
Crédit : Red Bull Content Pool
Frédéric Veille - édité par Gregory Fortune

13e au classement des pilotes avec seulement six points au compteur après cinq courses, Pierre Gasly était loin de s’imaginer que ce début de saison 2022 serait si compliqué au sein de l'écurie AlphaTauri. En effet, l’an passé, après s’être qualifié à 16 reprises parmi les six meilleurs sur la grille de départ, et surtout marqué 110 points, il avait terminé 9e au championnat du monde.


Mais à l’intersaison et avec la nouvelle réglementation imposée par la FIA, toutes les monoplaces du plateau ont changé. Certaines sont bien nées, d’autres moins, ce qui est le cas au sein de l’écurie italienne, actuellement 7e sur 10 au championnat constructeur. "Il va falloir se bagarrer avec cette voiture-là au moins dans les deux prochains mois", constate le pilote français de 26 ans. 

"Avec la guerre en Ukraine, il y a l’inflation, les coûts de logistique qui ont énormément augmenté, les matières premières aussi, explique le vainqueur du GP d'Italie 2020. Quand l’écurie a fait le budget développement l’année dernière, tout ceci n’était pas pris en compte. Quand tu fais ton business-plan en début d’année, avant que Poutine arrive avec ses tanks en Ukraine et que l’économie parte dans tous les sens... Les écuries se retrouvent avec des coûts qui n’étaient pas ceux prévus. Faute de moyens, beaucoup de teams vont devoir arrêter le développement qui était prévu".


Malgré cela, Pierre Gasly va une nouvelle fois essayer de se battre pour un top 10, dimanche 22 mai à Barcelone. "Les points sont possibles et dans une course il se passe toujours des choses, estime-t-il. Mais quoiqu’il en soit, de notre côté il faudra être irréprochable, ce qui n’a pas toujours été le cas".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.