4 min de lecture Tennis

DIAPORAMA - Roland-Garros 2020 : Nadal, Djokovic, Thiem... Les 7 favoris

Derrière l'Espagnol Rafael Nadal et le Serbe Novak Djokovic, l'Autrichien Dominic Thiem fait figure de troisième homme pour les 119es Internationaux de France (20 septembre-11 octobre). À moins que...

Rafael Nadal à Rome le 18 septembre 2020 Crédits : Angelo Carconi / POOL / AFP | Date : 25/09/2020
7 >
Rafael Nadal à Rome le 18 septembre 2020 Crédits : Angelo Carconi / POOL / AFP | Date : 25/09/2020
Novak Djokovic à Belgrade le 13 juin 20 Crédits : Andrej ISAKOVIC / AFP | Date : 23/06/2020
Dominic Thiem à Roland-Garros le 9 juin 2019 Crédits : Philippe LOPEZ / AFP | Date : 25/09/2020
Stefanos Tsitsipas à Rome le 16 septembre 2020 Crédits : Clive Brunskill / POOL / AFP | Date : 25/09/2020
Stanislas Wawrinka à Roland-Garros le 31 mai 2019 Crédits : Philippe LOPEZ / AFP | Date : 25/09/2020
Alexander Zverev à Rome le 20 mai 2018 Crédits : Tiziana FABI / AFP | Date : 25/09/2020
Diego Schwartzman à Rome le 21 septembre 2020 Crédits : Clive Brunskill / POOL / AFP | Date : 25/09/2020
1/1
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Il y a au moins une certitude à l'heure d'aborder l'édition 2020 de Roland-Garros, initialement prévue du 24 mai au 7 juin mais reportée du dimanche 27 septembre au dimanche 11 octobre : la finale du simple messieurs n'opposera pas Rafael Nadal à Dominic Thiem pour la troisième année de suite.

L'Espagnol et l'Autrichien ont en effet un rendez-vous théorique en demi-finale, selon le tirage au sort effectué jeudi 24 septembre. S'il atteint le dernier rendez-vous dominical pour la 13e fois de sa carrière, Nadal pourrait retrouver face à lui Novak Djokovic. Les deux hommes émergent clairement au sommet de la hiérarchie des favoris, avec un léger avantage au gaucher des Baléares

Même si les conditions lui semblent moins favorables qu'avec le soleil et la chaleur de la fin du printemps, qu'il n'est pas un adepte du (nouveau) toit (du court central), qu'il s'est incliné en quart de finale du seul tournoi de préparation, à Rome face à l'Argentin Diego Schwartzman (lire ci-dessous), comment ne pas miser sur le roi de la Porte d'Auteuil (34 ans) ?

Deux hommes ont battu Nadal Porte d'Auteuil

Depuis sa première victoire en 2005, les années se sont suivies avec quasiment toujours le même résultat à la fin : un Nadal en mode rouleau compresseur, intouchable sur terre battue au meilleur des cinq manches, y compris en finale (12 matches, 12 succès, 5 en trois sets, 7 en quatre), même lorsqu'il semblait moins en confiance en débarquant à Paris. 

À lire aussi
Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer à New York le 23 août 2013 tennis
Nadal, Federer, Djokovic... Qui est le plus grand joueur de tous les temps ?

Deux hommes, seulement, sont parvenus à déboulonner la statue : le Suédois Robin Söderling en 2009 (l'année du seul sacre de Roger Federer, absent cette année), en 8es de finale (6-2, 6-7, 6-4, 7-6) ; Djokovic en 2015, en quarts (7-5, 6-3, 6-1). En 2016, Nadal, blessé au poignet gauche, avait déclaré forfait avant son 16e face à son compatriote Marcel Granollers.

Battu par Thiem en quart de finale du seul tournoi du Grand Chelem qu'il a disputé cette année, l'Open d'Australie en janvier, Nadal doit forcément être animé par une source de motivation supplémentaire : ce retour sur "sa" terre peut lui permettre d'égaler le record de titres en Majeurs de Federer (20). Qui serait alors le plus grand joueur de tous les temps ?

Djokovic vainqueur à Rome

Avec ses 17 couronnes, Djokovic n'est pas loin du Suisse non plus. Vainqueur en Australie, le Serbe de 33 ans reste sur une déconvenue dure à avaler : une disqualification à l'US Open en 8es pour une balle lancée sur une ramasseuse, alors que le tournoi lui semblait promis. 

Depuis, il s'est imposé à Rome en dominant Schwartzman en finale (7-5, 6-3), mais sans véritable test avant. Djokovic reste sur une demie perdue face à Thiem à Roland, où il a disputé la finale à quatre reprises pour une seule victoire, lors de son dernier essai en 2016 contre Andy Murray.

Thiem a franchi un cap

Derrière les deux immenses favoris, Thiem fait figure de troisième homme avec ses deux finales lors des deux dernières éditions. En 2018, l'Autrichien de 27 ans s'était incliné 6-4, 6-3, 6-2. Un an plus tard, il prenait un set à Nadal avant de s'écrouler (6-3, 5-7, 6-1, 6-1). Va-t-il encore progresser ? 

Il vient en tout cas de franchir un cap en remportant son premier titre en Grand Chelem, l'US Open, au terme d'une finale renversante face à l'Allemand Alexander Zverev (2-6, 4-6, 6-4, 6-3, 7-6). En Australie en début d'année, il avait au contraire craqué en s'inclinant en cinq manches contre Djokovic après avoir mené deux sets à un (6-4, 4-6, 2-6, 6-3, 6-4).

Quatre pour une surprise

Sur le papier, ne voir ni Nadal, ni Djokovic, ni Thiem soulever la Coupe des Mousquetaires le dimanche 11 octobre relève de l'hypothèse saugrenue, voire de la folie, tant les trois joueurs semblent au-dessus du lot sur la surface ocre. Mais puisque Tadej Pogacar a réussi à surprendre les favoris supposés du Tour de France sans avoir l'étiquette de grand favori au départ, citons tout de même quatre noms pour une sensation.

Le premier est celui de l'un des rares vainqueurs des 15 ans l'ère Nadal, avec Federer et Djokovic : Stan Wawrinka, lauréat en 2015. Également finaliste en 2017, le Suisse de 35 ans au revers à une main reste un client sur terre battue. Bémol : son manque de compétition (il n'était ni à New York ni à Rome). A priori, son premier tour face à Andy Murray, encore loin de son meilleur niveau, n'est pas un piège. 

Parmi les figures de la jeune génération, le Grec Stefanos Tsitsipas (22 ans) et l'Allemand Alexander Zverev (23) semblent au-dessus du Russe Daniil Medvedev (24) et du Canadien Denis Shapovalov (21) sur terre en cinq sets. Un peu plus âgé, l'Argentin Diego Schwartzman vient de se payer Nadal à Rome, et en deux sets (6-2, 7-5). Il avait déjà pris un set à l'Espagnol à Roland en quarts en 2018.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tennis Roland-Garros Diaporama
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants