1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Rugby : pourquoi les matches entre des maillots rouges et des maillots verts sont menacés
1 min de lecture

Rugby : pourquoi les matches entre des maillots rouges et des maillots verts sont menacés

ÉCLAIRAGE - Ce sujet est porté depuis longtemps par l'Anglais Bill Beaumont, président de World Rugby, lui-même atteint de daltonisme, comme Bill Clinton, Mark Zuckerberg ou encore le prince William.

Un match du Tournoi des VI Nations entre l'Irlande et le Pays de Galles à Cardiff le 7 février 2021
Un match du Tournoi des VI Nations entre l'Irlande et le Pays de Galles à Cardiff le 7 février 2021
Crédit : Geoff Caddick / AFP
Rugby : pourquoi les matches avec des maillots rouges et des maillots verts sont menacés
01:57
Jean-Michel Rascol - édité par Gregory Fortune

Focus sur le daltonisme, jeudi 7 octobre dans RTL Soir. Le rugby mondial songe en effet à interdire les matches entre les équipes portant un maillot rouge et celles évoluant avec un maillot vert, d'ici au Mondial 2027. 

Va-t-il ainsi falloir s'habituer à ne plus voir des rencontres comme Pays de Galles-Irlande avec les couleurs traditionnelles ? Ce sujet est porté depuis longtemps par l'Anglais Bill Beaumont, le président de World Rugby, la Fédération internationale. L’ancien capitaine du XV de la Rose est lui-même touché par cette déficience visuelle. 

En 2019, Google Chrome avait mis à la disposition des supporters irlandais daltoniens une extension pour les aider à distinguer les équipes lors de la Coupe du monde au Japon. Une technologie qui permettait d’ajuster les couleurs sur les écrans.

300 millions de daltoniens recensés dans le monde

Environ 300 millions de daltoniens sont recensés dans le monde. Ce sont très majoritairement des hommes, puisqu'un sur 12 est concerné, contre une femme sur 200. La plupart ont du mal à faire la différence entre le vert et le rouge. Sur un stade de 50.000 spectateurs rempli au 4/5e par des hommes, on peut estimer que plus de 3300 supporters sont gênés pour apprécier le spectacle.

À écouter aussi

World Rugby entend également agir sur l’habillage des stades : limiter les couleurs jusqu’aux billets, dont l’apparence devra être plus neutre. Les daltoniens ne perçoivent en général que trois teintes : le bleu, le jaune et une teinte intermédiaire, blanche ou grise. Certains sont célèbres : Bill Clinton, Mark Zuckerberg ou encore, il l’a longtemps caché, le prince William, parrain du XV de Galles et aujourd’hui le premier concerné.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/