1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Cyclisme : Alaphilippe peut-il désormais gagner le Tour de France ?
2 min de lecture

Cyclisme : Alaphilippe peut-il désormais gagner le Tour de France ?

ÉCLAIRAGE - Désormais double champion du monde, le Français de 29 ans ne s'interdit rien pour la suite de sa carrière. Mais basculer sur l'objectif Grande Boucle demandera un ensemble de conditions.

Julian Alaphilippe sacré champion du monde de cyclisme le 26 septembre 2021
Julian Alaphilippe sacré champion du monde de cyclisme le 26 septembre 2021
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Cyclisme : Alaphilippe peut-il désormais gagner le Tour de France ?
01:49
Nicolas Georgereau & Gregory Fortune

"J'ai écrasé une petite larme parce que c'était trop beau. Notre Juju, le Juju de Montluçon une deuxième fois champion du monde... C'est même plus qu'un rêve, c'est magnifique". Ces mots sont ceux du premier entraineur de Julian Alaphilippe quand il a commencé le vélo à l'âge de 10 ans, Jean-Philippe Duraca. Le coureur de 29 ans a conservé sa tunique arc-en-ciel, dimanche 26 septembre à Louvain (Belgique), exploit jamais réalisé auparavant par un Français.

Le natif de Saint-Amand-Monrond peut-il désormais envisager de gagner le Tour de France ? Ce n'est pas farfelu ou impossible, mais c'est vrai qu'il reste du chemin à faire. Il ne s'est pas encore lancé dans cette opération, veut d'abord continuer à gagner ces classiques, ces courses d'un jour où il excelle, où il fait partie des trois meilleurs mondiaux avec ses qualités de puncheur. Certaines se refusent pour le moment à lui, comme le Tour de Lombardie et Liège-Bastogne-Liège.

Basculer sur l'objectif Tour de France demandera un ensemble de conditions : changer sa façon de courir, modifier radicalement son entraînement. Il faut également que le parcours de la Grande Boucle lui convienne, et que son équipe belge Deceuninck-Quick Step accepte de tout miser sur lui. Ce n'est pas garanti. 

L'idée est moins saugrenue qu'auparavant

Le Tour de France, c'est trois semaines de concentration intense. Or, Alaphilippe continue de courir à l'instinct. Mais à 29 ans, avec encore cinq à six saisons à exploiter sur la papier, il ne s'interdit rien. Et l'idée de le voir triompher un jour sur les Champs-Élysées est moins saugrenue qu'auparavant. Six étapes gagnées en cinq participations, 18 jours avec le maillot jaune sur les épaules sur trois éditions, une 5e place en 2019, le maillot à pois de meilleur grimpeur en 2018... "Alaf" sait qu'il a un lien spécial avec le Tour de France.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/