1 min de lecture Jeux Olympiques

Coronavirus : le CIO évoque un report des JO de Tokyo mais écarte une annulation

Le Comité international olympique a évoqué la possibilité d'un report des JO de Tokyo, initialement prévus du 24 juillet au 9 août. Les responsables se donnent encore 4 semaines pour se décider.

Les JO de Tokyo devaient se dérouler du 24 juillet au 9 août.
Les JO de Tokyo devaient se dérouler du 24 juillet au 9 août. Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

Les JO-2020 de Tokyo auront-ils bien lieu cet été ? Le Comité international olympique (CIO) a fini par entrouvrir la porte, ce dimanche 22 mars, à un report de plus en plus largement souhaité par le monde sportif en raison du coronavirus. Les hauts responsables se donnent encore quatre semaines pour décider.

En revanche, une annulation des JO "n'est pas à l'ordre du jour", parce qu'elle "détruirait le rêve olympique de 11.000 sportifs des 210 comités nationaux olympiques, de l'équipe des réfugiés et des sportifs paralympiques", a assuré le président Thomas Bach.

"Nous avons entamé des discussions avec tous les partenaires pour dresser un état des lieux du développement rapide de la situation sanitaire et de son impact sur les Jeux olympiques, comprenant un scénario de report", écrit Thomas Bach dans une lettre aux sportifs. "Nous sommes confiants dans le fait que nous aurons finalisé ces discussions dans les quatre prochaines semaines."

Une initiative saluée

"World Athletics accueille favorablement les discussions avec le CIO pour reporter les Jeux olympiques de Tokyo 2020", a fait savoir la fédération internationale d'athlétisme, se disant "prête à travailler avec le CIO et tous les sports sur d'autres dates".

À lire aussi
Florent Manaudou à Luxembourg le 25 janvier 2020 coronavirus
JO 2020 reportés : "Ça aurait été les JO de la peur", estime Florent Manaudou

Les différents scénarios envisagés par le CIO consistent "à modifier les plans existants pour les JO qui doivent débuter le 24 juillet et aussi à modifier les dates du début des Jeux", a expliqué l'instance. Il s'agit donc de les reporter de quelques mois ou d'un an, voire plus... Mais l'option du maintien aux dates initiales semble de plus en plus improbable.

Les demandes de report affluant jusque-là en ordre dispersé devraient donner corps dans les prochains jours à des doléances nationales proches d'un plébiscite général pour le report. Pour certains, alors que la quasi-totalité des compétitions sportives sont suspendues dans le monde, il n'est plus temps de tergiverser sur la tenue du plus grand événement sportif mondial.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux Olympiques Tokyo CIO
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants