1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Affaire Agnel : "On l'a souvent sous le nez et on ne le voit pas", regrette le président de la FFN sur RTL
1 min de lecture

Affaire Agnel : "On l'a souvent sous le nez et on ne le voit pas", regrette le président de la FFN sur RTL

DOCUMENT RTL - Le président de la Fédération française de natation, Gilles Sezionale s'est dit "scotché" par l'affaire Yannick Agnel et indique que la FFN va se porter partie civile.

Yannick Agnel en 2016
Yannick Agnel en 2016
Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Affaire Agnel : "On l'a souvent sous le nez et on ne le voit pas", regrette le président de la FFN sur RTL
00:54
Christian Ollivier - édité par Thibault Nadal

"On est scotchés. Ça a été plus qu'un choc", réagit sur RTL le président de la Fédération française de natation (FFN) Gilles Sezionale, après les révélations de l'affaire Yannick Agnel. L'ex-nageur est poursuivi pour plusieurs viols et agressions sexuelles sur la fille de son ancien entraîneur lorsqu'elle n'avait que 13 ans, alors que lui en avait 24. 

Pour le patron de la natation, il faut désormais mener "une réflexion d'ensemble par rapport à notre milieu sportif où on a toujours cette problématique de la promiscuité des athlètes jeunes et des mélanges avec des gens qui sont hébergés dans des conditions plus ou moins encadrées", avant de confirmer que la FFN s'était portée partie civile "pour être au plus près de la victime", confie Gilles Sezionale. 

"Par le passé, on a déjà eu des affaires et on n'est jamais sûr que ça ne se reproduira pas. Je pense que malheureusement, ça n'arrive pas qu'aux autres. On l'a souvent sous le nez et on ne le voit pas", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/