1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. 24 Heures du Mans : doublé Toyota, qui remporte la 90e édition
2 min de lecture

24 Heures du Mans : doublé Toyota, qui remporte la 90e édition

COMPTE-RENDU - C’est la cinquième victoire consécutive pour la marque nipponne, qui s’impose avec brio devant plus de 200.000 spectateurs réunis autour du circuit de la Sarthe.

La Toyota numéro 8 remporte les 24 Heures du Mans 2022
La Toyota numéro 8 remporte les 24 Heures du Mans 2022
Crédit : ACO
Frédéric Veille - édité par Gregory Fortune

Toyota était annoncé comme grand favori de cette 90e édition des 24 Heures du Mans, et Toyota a tenu son rang. Pendant 24 heures, jamais une autre voiture que la Toyota GR Hybrid n’a mené la course. Au final, c’est celle du trio composé du Suisse Sebastian Buemi, du Néo-Zélandais Brendon Hartley (deux anciens pilotes de Formule 1) et du Japonais Ryo Hirakawa qui a franchi le drapeau à damier en vainqueur.

La Toyota numéro 7 devance la Toyota numéro 8, qui était confiée au Britannique Mike Conway, au Japonais Kamui Kobayashi et à l'Argentin José Maria Lopez. La 3e place revient au prototype de l’écurie du milliardaire américaine Jim Glikenhaus, conduit par l'Australien Ryan Briscoe, l'Anglais Richard Westbrook et le Français Franck Mailleux.

Il n'y aura donc pas de Marseillaise cette année, malgré les ambitions de Alpine, qui rêvait d’une victoire. L’écurie française a connu un week-end cauchemardesque avec une pénalité, des ennuis mécaniques et une sortie de piste... Nicolas Lapierre, Mathieu Vaxivière et le Brésilien André Negrao terminent seulement 23es.

Ogier 13e

Belle première en revanche pour Sébastien Ogier, qui participait pour la première fois aux 24 Heures du Mans. L’octuple champion du monde des rallyes termine 13e avec Charles Milesi et la jeune picarde Lilou Wadoux. Ce fut par contre un peu plus compliqué pour l’acteur hollywoodien Michael Fassbender, qui termine 51e au volant de sa Porsche. 54 voitures sur les 62 au départ ont terminé la course.


En catégorie LMP2, c’est l’Oreca de Jota de Roberto Gonzales, Antonio Da Costa et William Steven qui l’emporte. La Porsche numéro 91, emmenée par le Français Frédéric Makowiecki, associé à Gianmari Bruni et Richard Lietz s’impose en catégorie GT Pro, alors que la catégorie GT Am est remportée par l’Aston Martin numéro 33 de Ben Keeting, Henrique Cheves et Marco Sorensen.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire