2 min de lecture Sexisme

VIDÉO - Mondial de l'auto : pourquoi le salon rhabille ses hôtesses

Les hôtesses ne sont plus postées des heures près des voitures. Conséquence du mouvement #MeToo, la plupart des constructeurs ont changé leur fonction ainsi que les tenues, plus sobres.

>
Le Mondial de l'Auto rhabille ses hôtesses Crédit Image : SIPA | Crédit Média : M6/Vivien Chareyre/David Duarte/Marc Gehring | Date :
Logo M6info
M6 La rédaction

"J’apprécie qu’on ne soit plus des plantes vertes à côté des voitures". Clémentine, hôtesse Toyota semble apprécier le changement opéré cette année sur les stands du Mondial de l’auto de Paris. Finies les "potiches" aux jupes courtes et décolletées affriolants postées près des voitures, le mouvement MeToo a aussi chamboulé les pratiques chez les constructeurs automobiles.

Arnaud Couturon, responsable chez Toyota compte ainsi beaucoup sur le nouveau code vestimentaire. "On ne pourra pas empêcher les remarques et allusions un peu de mauvais goût (...) et je pense que cela passe déjà par la tenue. (...) On respecte les femmes, on a donc des tenues qui sont plus adaptées à la mission qu’on leur a donné".

Les jeunes femmes sont désormais habillées plus sobrement et ont un véritable rôle de conseils auprès des visiteurs. Des vêtements unisex qui siéent bien à Clémentine, dont c’est le deuxième mondial : "On est en pantalon, on a un petit polo, et surtout on est plus en talons, on est en basket maintenant. Donc on est beaucoup plus confortable (...) Honnêtement je n’aurais pas fait ce job si c’était pour rester à côté de la voiture à ne rien faire".

Vous avez les yeux aussi beaux que la voiture. Vous êtes montée sur quelle cylindre ?

Clémentine, hôtesse Toyota
Partager la citation

Et pour cause, Clémentine, étudiante en diététique le reste de l’année, a déjà eu droit à des moments embarrassants lors sa précédente expérience il y a deux ans. "Vous avez les yeux aussi beaux que la voiture. Vous êtes montée sur quelle cylindre ? Des choses comme ça", reconnaît-elle en riant.

À lire aussi
Les femmes dépensent en moyenne 10 euros de plus que les hommes pour le même service sexisme
VIDÉO - Salon de coiffure : est-il normal que les femmes payent plus cher ?

Dans les travées du salon, force est de constater que le sexisme n’a pas disparu pour autant avec le changement de dress code. "Il y a toujours des gens sexistes, du harcèlement sexuel, on se fait draguer (...) Mais heureusement, ce n’est pas la plupart des gens", témoigne cette hôtesse en caméra cachée. Des actes isolés mais récurrents que les hôtesses doivent gérer sans créer d'esclandre. 

Autre nouveauté cette année, des "hôtes" ont aussi fait leur apparition sur les stands à côté de leurs collègues féminines. L’heure est bien à la mixité dans les allées du Parc des expositions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexisme Mondial de l'auto de Paris Femmes
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795146534
VIDÉO - Mondial de l'auto : pourquoi le salon rhabille ses hôtesses
VIDÉO - Mondial de l'auto : pourquoi le salon rhabille ses hôtesses
Les hôtesses ne sont plus postées des heures près des voitures. Conséquence du mouvement #MeToo, la plupart des constructeurs ont changé leur fonction ainsi que les tenues, plus sobres.
https://www.rtl.fr/girls/societe/video-mondial-de-l-auto-pourquoi-le-salon-rhabille-ses-hotesses-7795146534
2018-10-11 17:29:35
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OaRexDzTSVy7clLAMKKl4Q/330v220-2/online/image/2016/1004/7785103728_1.jpg