3 min de lecture Sexo

Sextoys connectés : une révolution pour le plaisir féminin

MASTERS OF SEX - EroFame, le salon professionnel de l'érotisme se déroulait à Hanovre, en Allemagne du 3 au 5 octobre dernier. L'occasion de faire le point avec la journaliste Camille Emmanuelle sur ce que nous réserve les nouvelles technologies en matière de plaisir féminin.

En matière de sextoys, la révolution a commencé
En matière de sextoys, la révolution a commencé Crédit : Unsplash/Michael Prewett Follow
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

2018, l'année de la révolution ? C'est en tout cas ce qu'estime la journaliste Camille Emmanuelle après avoir été flâner dans les allées d'EroFrame, le plus gros salon européen dédié à l'art de l'érotisme qui se tenait à Hanovre, en Allemagne, du 3 au 5 octobre dernier. "L'édition 2018 marque un tournant : l'industrie du sextoy a fait sa révolution", explique la journaliste à RTL Girls avant d'ajouter que, selon elle, cette révolution est double. 

"D'une part, il n'est plus question de proposer au public des vibros ou 'mignon', ou 'glamour' : grâce aux nouvelles connaissances sur le plaisir féminin, et aux avancées technologiques, aujourd'hui les sextoys ont été créés pour correspondre parfaitement à l'anatomie sexuelle féminine", détaille Camille Emmanuelle.

En effet, on sait enfin que le clitoris n'est pas une petite boule perchée sur la vulve du sexe féminin mais bien tout un organe dont la plus grande partie est cachée et entoure le vagin. De fait, on dit adieu au mythe freudien qui explique qu'il existe deux types d'orgasmes (vaginal et clitoridien) et on dit bonjour aux nouveautés des rayons de jouets érotiques qui prennent en compte cette (nouvelle) réalité. 

À lire aussi
"Les Françaises au lit", un documentaire à voir sur Téva Sexo
VIDÉO - Sexe : Téva s’incruste dans le lit des Françaises

Le Womanizer est un sextoy qui ne vibre pas, mais qui aspire légèrement le clitoris

Camille Emmanuelle
Partager la citation

"La marque canadienne We Vibe a ainsi créé un sextoy de couple, le Sync, grâce auquel, pendant la pénétration, le clitoris externe, et la zone G sont stimulés", rapporte la journaliste spécialiste de la sexualité. "Autre exemple d'innovation qui bouleverse le marché : le Womanizer, un sextoy qui ne vibre pas, mais qui aspire légèrement le clitoris, créant ainsi une espèce d'onde apparemment formidable". Ce modèle rappelle celui lancé par LELO en février dernier et qui utilise des vagues et des pulsations soniques pour procurer du plaisir à son utilisatrice.

Le modèle "Liberty" de Womanizer
Le modèle "Liberty" de Womanizer Crédit : Womanizer

Des sextoys connectés, moins fifilles et plus ergonomiques

Mais la révolution du plaisir féminin ne s'arrête pas là. Camille Emmanuelle note que les fabricants de sextoys ont enfin arrêtés de prendre les femmes pour des petites filles. Les marques ont abandonné les objets "en forme de canards, lapins, dauphins ou papillons" pour offrir aux utilisatrices des "objets ergonomiques, fabriqués avec des matières respectueuses de l'intimité tout en étant connectés", souligne la journaliste. 


"Avec l'appli We connect, toujours de la marque We Vibe, on peut faire vibrer l'autre, homme comme femme, avec son smartphone. Que celui-ci ou celle-ci soit à l'autre bout de la pièce, dans une réunion de copropriété. Ou à l'autre bout du monde", explique Camille Emmanuelle qui voit en cet outil une bonne manière de "réintroduire du ludique dans une sexualité parfois perçue comme trop 'sérieuse', ou 'performante'."

Pour un porno moins basique

Si l’intimité des femmes et des couples semble gâtée pour l'année 2018, il n'en est pas forcément de même pour les hommes qui voudraient se faire plaisir en solo. Camille Emmanuelle explique avoir testé ("avec [sa] main", précise-t-elle) un sextoy masculin connecté à du contenu pornographique.

"Technologiquement, c'est fou mais le contenu était du porno de base hyper cliché : J'étais un homme assis sur son canapé au milieu de trois bimbos nues à ma disposition", raconte-t-elle. "Pourquoi pas, il y a du public pour ça, on le sait. Ceci étant dit, ce serait intéressant que le changement technologique du contenant (ici l'objet connecté) soit aussi accompagné d'une autre proposition de contenu (ici la vidéo porno de base). Pour sortir d'une vision basique et simpliste de la sexualité et du fantasme masculin."

Ce discours est largement prôné par de nombreuses personnalités issues de l'industrie pornographique telles que les réalisatrices Erika Lust ou Olympe de G, adepte d'un porno éthique et féministe. À bons entendeurs... 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexo Sexe Sexualité
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795126064
Sextoys connectés : une révolution pour le plaisir féminin
Sextoys connectés : une révolution pour le plaisir féminin
MASTERS OF SEX - EroFame, le salon professionnel de l'érotisme se déroulait à Hanovre, en Allemagne du 3 au 5 octobre dernier. L'occasion de faire le point avec la journaliste Camille Emmanuelle sur ce que nous réserve les nouvelles technologies en matière de plaisir féminin.
https://www.rtl.fr/girls/love/sextoys-connectes-une-revolution-pour-le-plaisir-feminin-7795126064
2018-10-11 14:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QCUGthruixbOHHdLbs8u2A/330v220-2/online/image/2018/1010/7795126543_en-matiere-de-sextoys-la-revolution-a-commence.jpg