1 min de lecture MeToo

Paris : elle filme son agresseur dans le métro, une enquête en cours

Agressée dans le métro parisien, Adélaïde avait raconté son histoire sur Twitter. Sur le réseau social, la Sûreté Régionale des Transports, très réactive, lui a indiqué la marche à suivre.

Les transports en commun, un terrain de chasse pour les agresseurs
Les transports en commun, un terrain de chasse pour les agresseurs Crédit : Unsplash/Eutah Mizushima
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Cette histoire avait mal commencé, mais elle se termine plutôt bien. Agressée dans le métro parisien par un homme, Adélaïde a raconté sa mésaventure sur Twitter, mardi 30 octobre : le "regard glaçant" de cet homme, puis la façon dont les contrôleurs lui ont ensuite dit qu'ils ne pouvaient rien faire pour elle.

Interrogée par RTL Girls, la trentenaire avait affirmé qu'elle porterait plainte. Pas pour elle, "mais pour les prochaines" victimes. Moins de 48 heures après son agression, Adélaïde a repris son compte Twitter pour annoncer qu'une enquête était en cours. 

Ce mercredi 31 octobre, la Sûreté Régionale des Transports l'interpelle directement par Twitter et l'incite à prendre contact avec ses enquêteurs. "Ils attendent votre appel". 

À lire aussi
"Mon string n'est pas une invitation", clament les Irlandaises Irlande
VIDÉO - #ThisIsNotConsent ou le ras-le-bol des Irlandaises face à la culture du viol

"Je comptais me rendre dans le commissariat du 11ème pour porter plainte. Mais j'appelle de ce pas", répond alors Adélaïde. Moins d'une heure plus tard, la jeune femme raconte sur son profil avoir appelé le numéro indiqué. "Ils attendaient effectivement mon appel. J’ai juste dis que j’avais été agressé à Paris lundi soir et la personne qui m’a répondue a dit direct : Adélaïde ?".

J’angoissais à l’idée d’aller au commissariat

Adélaïde, agressée dans le métro parisien
Partager la citation

Adélaïde explique que les bandes vidéos de la RATP ont été récupérées. "Je dois passer identifier l’individu et déposer plainte dans leur service", écrit-elle avant d'ajouter : "J’angoissais à l’idée d’aller au commissariat. Je remercie également du fond du cœur mon interlocuteur qui a su me rassurer et trouver les mots. Je m’attendais vraiment pas à ce que cela se passe comme ça. Vraiment merci à tous pour votre soutien qui me fait énormément de bien !", a-t-elle conclu dans sa série de messages.

Contactée par nos soins, la Sûreté Régionale des Transports confirme qu'une enquête est actuellement en cours. 

Pour rappel, il existe un numéro d'urgence à composer pour des situations d'agression ou de tentative d'agression : le 3117. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
MeToo Faits divers Société
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795395921
Paris : elle filme son agresseur dans le métro, une enquête en cours
Paris : elle filme son agresseur dans le métro, une enquête en cours
Agressée dans le métro parisien, Adélaïde avait raconté son histoire sur Twitter. Sur le réseau social, la Sûreté Régionale des Transports, très réactive, lui a indiqué la marche à suivre.
https://www.rtl.fr/girls/societe/paris-une-enquete-en-cours-apres-l-agression-d-une-femme-dans-le-metro-7795395921
2018-10-31 16:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fkJTfLRNG5WKuP-qtJp9Ig/330v220-2/online/image/2018/1031/7795396197_les-transports-en-commun-un-terrain-de-chasse-pour-les-agresseurs.jpg