2 min de lecture MeToo

VIDÉO - Paris : elle filme son agresseur dans les couloirs du métro

Adélaïde, 35 ans, était dans les couloirs du métro parisien lundi 29 octobre quand un homme lui a touché les fesses. Pour se défendre, elle a sorti son téléphone et a filmé son agresseur.

Le métro parisien (illustration)
Le métro parisien (illustration) Crédit : iStock Editorial / Getty Images Plus
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

"Le premier sourire qu'il m'a fait m'a glacée de l'intérieur". Adélaïde, 35 ans, est supportrice de l'Olympique de Marseille. Lundi 29 octobre, elle rentre de la cité phocéenne par TGV, après un match de son équipe préférée. Arrivée à Gare de Lyon, sur les coups de 19h15, elle s'engage dans les couloirs du métro pour rentrer chez elle.

Peu avant le quai de la ligne 1, un homme la frôle et lui touche les fesses. "Au début, j'ai pensé que je n'étais pas bien réveillée mais il s'est retourné et m'a fait un clin d’œil, le regard glaçant", raconte-t-elle le lendemain à RTL Girls.

Adélaïde décide alors de sortir son téléphone pour filmer l'homme marchant alors devant elle. Une manière pour la jeune femme de prouver le comportement de son agresseur. Sur la vidéo, qu'elle a ensuite publiée sur Twitter, on le voit avancer, puis se retourner et fixer Adélaïde de longues et dérangeantes secondes. "Je n'étais pas très rassurée, sur le quai du métro, je me suis mise entre deux gamins et une femme pour me protéger", raconte encore la jeune femme.

À lire aussi
"Mon string n'est pas une invitation", clament les Irlandaises Irlande
VIDÉO - #ThisIsNotConsent ou le ras-le-bol des Irlandaises face à la culture du viol

Des contrôleurs peu réactifs

Finalement, l'homme rebrousse chemin et quitte le quai du métro. "Je pense qu'il est parti parce qu'il a vu que je le filmais", confie Adélaïde. Juste avant de monter les escaliers, l'homme tente d'agresser une autre jeune femme, témoigne-t-elle. La vidéo publiée sur Twitter ne le montre pas mais la version originale, plus longue, que nous avons consultée, montre en effet l'homme interpeller une autre femme. Elle s'arrête quelques secondes et il finit par partir.

Dans le métro, Adélaïde confie qu'elle n'était pas "sereine". "J'avais les jambes qui tremblaient". Elle sort à la station Bastille et, dans les couloirs du métro, tombe sur des contrôleurs. "Je n'étais pas bien alors je suis allée les voir, je leur ai montré mon portable, raconté mon histoire mais c'est tout juste s'ils m'écoutaient".

On lui répond qu'il fallait prévenir le personnel à Gare de Lyon, qu'eux ne peuvent rien faire. "Je ne veux pas mettre en porte-à-faux les contrôleurs de la RATP", tient à ajouter celle qui a également longtemps hésité à raconter son histoire sur Twitter. 

"Mais il faut dénoncer ce genre de comportement, ne pas se laisser faire". La jeune femme assure qu'elle va porter plainte, "pas pour moi, mais pour les prochaines".

Contactée par nos soins, la RATP explique pourtant que "tous les agents de stations et personnels de sécurité reçoivent une formation sur les violences sexistes et sexuelles". Elle invite également les victimes à porter plainte rapidement. Sans plainte, les images de sécurité, détruites sous 48 heures, ne pourront en effet "pas être réquisitionnées par la police pour enquête" et les agresseurs pourront continuer à œuvrer en toute impunité.

Moins de 48 heures après avoir partagé son histoire sur Twitter, Adélaïde a raconté la suite de l'affaire, annonçant alors qu'une enquêté était en cours

Pour rappel, il existe un numéro d'urgence à composer pour des situations d'agression ou de tentative d'agression : le 3117. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
MeToo Faits divers Société
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795383050
VIDÉO - Paris : elle filme son agresseur dans les couloirs du métro
VIDÉO - Paris : elle filme son agresseur dans les couloirs du métro
Adélaïde, 35 ans, était dans les couloirs du métro parisien lundi 29 octobre quand un homme lui a touché les fesses. Pour se défendre, elle a sorti son téléphone et a filmé son agresseur.
https://www.rtl.fr/girls/societe/video-paris-elle-filme-son-agresseur-dans-les-couloirs-du-metro-7795383050
2018-10-30 18:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mSRm6tInxST9y-CQIMYuhA/330v220-2/online/image/2018/1030/7795383524_le-metro-parisien-illustration.jpg