7 min de lecture Méditation

Méditation en pleine conscience : la pratique qui va changer votre vie

MIEUX DANS MA TÊTE 2/3 - La "mindfulness" ou "pleine conscience" envahit nos smartphones et les étalages des librairies. Mais en quoi cela consiste-t-il ? "RTL Girls" vous explique cette forme de méditation destinée à réduire le stress.

La pleine conscience se pratique au quotidien.
La pleine conscience se pratique au quotidien. Crédit : Unsplash/Alexa Mazzarello
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"Respirez profondément..." Ma prise de note s'interrompt. À l'autre bout du téléphone, la voix de Gwénola Herbette me guide. "Sentez-le clavier sous vos mains, la courbure de vos doigts..."

Petit à petit, le rythme de mes pensées se calme et je me concentre sur mes sensations. Je ferme les yeux. Pendant quelques secondes, le temps semble suspendu : je vis une expérience de pleine conscience.

Que l'on soit comme moi en train de taper à l'ordinateur, en train de cuisiner, ou même de repasser son linge : "La pleine conscience, c'est une capacité que l'on a toutes et tous : être présent-e à l'expérience telle qu'elle est", explique Gwénola Herbette à RTL Girls. Docteure en psychologie, elle est depuis 2009 instructrice MBSR, acronyme de "Mindfulness-based Stress Reduction" ("Réduction du Stress Basée sur la Pleine Conscience" en français).

On anticipe l'avenir, on juge le passé, alors qu'il y a davantage de raisons d'être présent

Gwénola Herbette, instructrice MBSR et directrice de l'Institut de Pleine Conscience (Belgique)
Partager la citation
Il est possible de méditer en pleine conscience, au milieu d'une séance d'écriture.
Il est possible de méditer en pleine conscience, au milieu d'une séance d'écriture. Crédit : Unsplash/Thought Catalog

La pleine conscience est une forme laïque de méditation, conçue par Jon Kabbat-Zin à la fin des années 1980. Formé auprès de moines bouddhistes, ce docteur en médecine décide de démocratiser cette pratique en ouvrant un "Centre de pleine conscience" à l'Université du Massachussets (États-Unis). Depuis, il y forme instructeurs et instructrices, à l'image de Gwénola Herbette qui y a étudié avant d'ouvrir son propre institut en Belgique.

À lire aussi
Charlotte Pignal, fondatrice de "She Morning" Portrait
Charlotte Pignal va vous donner envie de vous lever (très) tôt le matin

Aujourd'hui, les bienfaits de la pleine conscience sont reconnus par différentes études scientifiques. Sa pratique régulière permettrait notamment le renforcement du système immunitaire, la réduction de l'anxiété ou encore la prévention des rechutes dépressives. "Parfois le mental est très actif : on anticipe l'avenir, on juge le passé, alors qu'il y a davantage de raisons d'être présent", explique Gwénola Herbette.

Méditer de manière "informelle"

Julien, 39 ans, a découvert la pleine conscience après un épisode de surmenage. "La première fois que j'ai médité j'étais au bout du rouleau", raconte-t-il à RTL Girls. "Je me suis assis par terre chez moi. J'ai expérimenté ce que voulait dire s'arrêter et ne rien faire. Derrière cette démarche, il y a l'idée de méditation."

Curieux, il se rend au Village des Pruniers, célèbre lieu de retraites méditatives dans le Sud-Ouest de la France. "C'est là-bas que je me suis vraiment instruit", explique Julien. Sur place, il médite sur des plages horaires données, mais découvre surtout qu'il peut méditer de manière "informelle" : "Manger en silence, marcher en conscience, parler en écoutant les autres sans forcément prendre la parole..." 

Julien a découvert la pleine conscience lors d'une retraite méditative.
Julien a découvert la pleine conscience lors d'une retraite méditative. Crédit : Unsplash/Arisa Chattasa

Huit ans plus tard, Julien pratique toujours la pleine conscience au quotidien. "La première chose que je fais le matin ce n'est pas me lever, c'est rester dans mon lit et prendre plusieurs grandes respirations." Un exercice qu'il recommence régulièrement au cours de la journée. "Ça me fait sentir bien, en accord avec l'endroit où je suis".

Il ne s'agit pas simplement de s'arrêter pour respirer. "Quand je décroche le téléphone, je prends le temps de poser une intention et de ne pas forcément me hâter sur l'information. Que ce soit un mail, un coup de fil, ou un post Facebook, j'essaye d'y aller en douceur."

De la patience et de l'entraînement

Parvenir à la pleine conscience lors d'activités aussi prosaïques qu'utiliser son smartphone ou faire la cuisine, requiert de la patience. "C'est de l'ordre de l'entraînement", assure Gwénola Herbette. "C'est comme une langue étrangère : on a toutes et tous cette capacité, mais il faut la pratiquer pour développer cette aptitude."

La pleine conscience est vraiment une pratique universelle

Sylvie Chabas, instructrice MBSR depuis 2014
Partager la citation
Manger, marcher ou même utiliser son téléphone en pleine conscience demande de l'entraînement.
Manger, marcher ou même utiliser son téléphone en pleine conscience demande de l'entraînement. Crédit : Unsplash/Pablo Merchán Montes

Sylvie Chabas, instructrice MBSR depuis 2014, acquiesce : il faut d'abord pratiquer "assis-e quelques minutes" en portant "son attention sur sa respiration". "Il suffit de prendre conscience de tous les moments où notre esprit nous échappe, et de revenir, à chaque fois, à notre souffle."

Lors des stages qu'elle propose à Paris, elle accueille aussi bien "des personnes envoyées par des médecins ou des psychothérapeutes" que des gens "qui veulent juste un outil supplémentaire pour méditer correctement" et des "adolescents envoyés par leurs parents".  "La pleine conscience est vraiment une pratique universelle. À partir du moment où vous ressentez des sensations, des émotions, vous pouvez méditer", assure Sylvie Chabas. 

Avec des amis ou ma famille, je prends quelques secondes pour me dire que je suis contente d'être là

Joséphine, 23 ans
Partager la citation

Joséphine, 23 ans, a commencé la méditation grâce à l'application britannique Headspace, avant de découvrir la pleine conscience. "Je me suis rendue compte qu'il y avait déjà des moments où je la pratiquais sans mettre un terme dessus ou ritualiser", confie-t-elle. 

Profiter de l'instant présent, c'est l'objectif de la pleine conscience.
Profiter de l'instant présent, c'est l'objectif de la pleine conscience. Crédit : Unsplash/Kelsey Chance

"Par exemple, avec des amis ou ma famille, je prends quelques secondes pour me dire que je suis contente d'être là, de vraiment m'ancrer dans le moment, de faire attention à ce que je mange, quel goût ça a, quels bruits j'entends..."; détaille-t-elle. 

Ces moments sont brefs, mais lui permettent à Joséphine de "déstresser". "Quand je marche ça peut durer de deux à cinq minutes, mais quand je suis en groupe ce sera environ 30 secondes", estime-t-elle. "C'est agréable quand on fait plein de choses dans sa journée, de se poser un peu et de revenir à des choses simples."

Méditer... en repassant son linge ?

Comme Joséphine, beaucoup de clients de Sylvie Chabas assistent à ses stages après avoir essayé la méditation grâce à des applications. Elle-même a développé un programme de pleine conscience pour le leader français Petit Bambou. Parmi les sessions proposées : "Je fais la vaisselle", "Je repasse" ou "Je monte l'escalier".  

"Quand vous montez un escalier, vous pouvez porter votre attention sur vos jambes ou votre bassin. Quand vous repassez vous pouvez écouter les bruits, étudier la coordination des gestes, observer le mécanisme du fer...", explique-t-elle. 

"Petit Bambou", l'application mobile de méditation
"Petit Bambou", l'application mobile de méditation Crédit : petitbambou.com

Face au succès de la pleine conscience, Gwénola Herbette reste prudente. "C'est chouette car tout cela y donne un accès plus aisé mais le risque c'est de penser que ce sont uniquement les livres, les CD et les applications qui vont faire le boulot." Selon elle, l'exercice de la pleine conscience réside aussi dans le partage d'expérience et la rencontre avec d'autres adeptes.

La pleine conscience m'a apporté une forme d'acceptation, de paix

Julien, 39 ans
Partager la citation

Consciente de la nécessité d'échanger autour du sujet, Emmanuelle Roques a co-fondé avec Stéphane Faure le Mindfulness Social Club. Basée à Bordeaux, cette organisation propose aux adeptes de la région des conférences sur le sujet, ou des activités en pleine conscience. "L'idée c'est de connecter les gens et de faire connaître les professionnels qualifiés", explique Emmanuelle Roques, elle-même instructrice.

Julien, qui fait partie du Mindfulness Social Club depuis deux ans, a ainsi participé à une "marche en conscience" ou une séance de méditation au parc. Pour le moment, l'initiative n'est développée qu'aux alentours de Bordeaux, mais Emmanuelle Roques espère la développer ailleurs en France, convaincue des bienfaits de la pleine conscience.

"Cela permet de devenir acteur et actrice de sa santé, de reprendre le pouvoir, notamment dans le cadre des problématiques anxieuses et dépressives. Vous avez la possibilité de vous rééquilibrer et de vous soigner", estime-t-elle. Un pouvoir que Julien reconnaît volontiers. "Je suis quelqu'un d'assez actif et d'assez cérébral. La pleine conscience m'a apporté une forme d'acceptation, de paix", se réjouit-il. 

La rédaction vous recommande

Lire la suite
Méditation Stress Santé
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795491943
Méditation en pleine conscience : la pratique qui va changer votre vie
Méditation en pleine conscience : la pratique qui va changer votre vie
MIEUX DANS MA TÊTE 2/3 - La "mindfulness" ou "pleine conscience" envahit nos smartphones et les étalages des librairies. Mais en quoi cela consiste-t-il ? "RTL Girls" vous explique cette forme de méditation destinée à réduire le stress.
https://www.rtl.fr/girls/societe/meditation-en-pleine-conscience-la-pratique-qui-va-changer-votre-vie-7795491943
2018-11-10 10:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bjT8elq6uwS0U4hQ7oE9Vg/330v220-2/online/image/2018/1108/7795493767_la-pleine-conscience-se-pratique-au-quotidien.jpg