2 min de lecture Sexe

Sexe : 4 anecdotes que vous ignoriez sur les sex-shops

L'histoire des sex-shops en France est raconté dans le documentaire "Sex-shops story", diffusé sur Paris Première ce samedi 8 juin à 22h45.

Les sex-shops sont arrivés en France à la fin des années 60
Les sex-shops sont arrivés en France à la fin des années 60 Crédit : iStock / Getty Images Plus
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Quand sont arrivés les premiers sex-shops en France ? Comment ont-ils prospéré ? Que vendent-ils ? Sous quelles forment ont-il évolué ? Internet a-t-il tué ce marché ? C'est à toutes ces questions (et bien d'autres) que répond le documentaire Sex-shops story, un documentaire diffusé sur Paris Première, ce samedi 8 juin à 22h45.

Grâce à des images d'archives et des interviews d'acteurs et d'actrices du terrain comme des spécialistes du sujet, ce documentaire s'invite derrière les rideaux en velours de plusieurs boutiques, nous fait revivre les années les plus prospères de ce domaine et montre à quel point ces lieux ont évolué avec leur temps... quitte à disparaître pour mieux revenir ? 

Un cours d'histoire d'une cinquantaine de minutes qui livre alors de nombreuses anecdotes. En voici 4 d'entre elles.  

1. Les premières boutiques ne vendaient pas (encore) de sextoys

C'est dans les années 30 que les premières boutiques semi-clandestines arrivent en France. On n'y vend pas de sextoys mais de la littérature et des images pornographiques, se vendant autrefois sous le manteau. 

2. On doit le premier sex-shop européen à une Allemande

À lire aussi
Fantasmer un acte de soumission est-il honteux ? Sexo
Sexe : 5 raisons de ne pas avoir honte de ses fantasmes

Le premier sex-shop ouvre en Allemagne en 1962. On doit ce concept révolutionnaire pour l'époque à Beate Uhse, une femme qui sortait déjà des sentiers battus puisqu'elle était pilote dans l'armée allemande. Après la guerre, elle s’est réorientée dans la vente au porte à porte de méthode contraceptive. C'est en discutant avec ses clients et clientes qu'elle a eu l'idée d'ouvrir un lieu où ils et elles puissent acheter des objets pouvant décupler leurs plaisirs.

3. Pourquoi les sex-shops ont des rideaux plutôt que des portes

En 1973, une trentaine de sex-shops ont ouverts dans Paris. Les forces de l'ordre imposent des particularités à ces boutiques d'un autre genre. Après leur avoir obligé d'interdire l'accès aux mineurs, elles fait en sorte que les vitrines soient opacifiées. Pour rester accueillants et ne pas rebuter la clientèle, les sex-shops se dotent alors de rideaux et autres bandelettes, moins repoussantes que des portes.  

4. Des boutiques qui ne plaisent pas aux féministes

Alors que les sex-shops prospèrent, notamment grâce à l'arrivée des vidéos et performances lives pornographiques, les militants et militantes engagées pour les droits des femmes dénoncent une oppression du corps des femmes. Lors de manifestations, des sex-shops sont mis à sac par des jets de pierres ou de pavé sur des vitrines.

Pour découvrir encore plus d'anecdotes sur les sex-shops en France, regardez le documentaire Sex-shop story, diffusé le samedi 8 juin à 22h45 sur Paris Première. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexe Sexo Sextoys
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants