4 min de lecture États-Unis

Women’s March : ce qu'il faut savoir sur le défilé anti-Trump, plébiscité par Beyoncé

Les Américaines n'en ont pas fini avec Donald Trump. Elles prévoient de manifester le 21 janvier, au lendemain de son investiture.

Une manifestation anti-Trump en décembre 2016
Une manifestation anti-Trump en décembre 2016 Crédit : TIMOTHY A. CLARY / AFP
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Les femmes s'apprêtent à défiler contre Donald Trump, le nouveau locataire de la Maison-Blanche pendant - au moins - 4 ans. Le milliardaire y a posé ses bagages après son investiture, vendredi 20 janvier. Mais depuis cette élection, une partie de l'Amérique n'est pas contente des résultats du vote. Elle le prouvera une nouvelle fois au lendemain de l'investiture du magnat de l'immobilier avec une marche baptisée "Women's March" ("la marche des femmes"), organisée à Washington.

Plus de 200.000 personnes ont déjà déclaré sur la page Facebook de l'événement qu'elles comptaient se rendre dans la capitale des États-Unis pour participer à la manifestation. Voici tout ce qu'il faut savoir de cette marche des femmes à venir à Washington et dans d'autres villes des États-Unis. Un mouvement vient d'être lancé. 

Où et quand ?

Vous l'aurez compris, cette Marche des Femmes aura lieu le 21 janvier à Washington, lorsque Donald Trump aura pris ses fonctions de président des États-Unis. Les festivités devraient commencer vers 10h du matin, heure locale, et le point de départ de ce défilé anti-Trump se fera près du Capitole, là où siègent les sénateurs et représentants des États-Unis. 

À lire aussi
Nancy Pelosi, après son élection à la tête de la Chambre des représentants des États-Unis États-Unis
DIAPORAMA - États-Unis : les femmes et la diversité au cœur du nouveau Congrès

L'objectif ?

L'objectif de cette marche : rassembler et lutter pour les droits des femmes et droits humains, peut-on lire sur le site spécialement dédié à ce 21 janvier

Qui défilera ?

Tous les citoyens américains sont les bienvenus à cette marche, soulignent les organisateurs sur le site. "Peu importe leur genre ou identité du genre, du moment que vous croyez aux droits des femmes et des êtres humains". 

Les personnalités du monde de l'art et du divertissement américain médiatisent la marche depuis plusieurs semaines déjà. L'humoriste et comédienne Amy Schumer, des actrices Julianne MooreJessica Chastain, America Ferrera (Ugly Betty), Uzo Aduba (Orange Is The New Black) ou l'ex-star de Disney Zendaya ont répondu présentes. 

See you there. #WomensMarch on Washington January 21st 9am-4pm

Une photo publiée par Zendaya (@zendaya) le

L'une des dernières en date à avoir médiatisé la marche, c'est Beyoncé. On ne sait pas si la pop star sera présente à Washington samedi mais un message publié sur son compte Facebook laisse plus qu'entendre que la chanteuse soutient la démarche.

"Élevons nos voix en tant que mère, artistes et activistes. En tant que citoyens, nous pouvons faire entendre nos voix et ouvrir les esprits pour changer le monde", a écrit Beyoncé. Ok ladies, now let's get in formation, aurait pu-t-elle ajouter.

Un slogan, des chapeaux...

La chanteuse Fiona Apple a même spécialement composé un slogan (musical, oui) pour le 21 janvier, rapporte Vulture. Baptisé Tiny Hands ("petites mains"), ce court extrait remixe la voix de Donald Trump disant "grab them by the pussy" ("les attraper par la chatte") et celle de Fiona Apple, répondant : "Nous ne voulons pas de tes petites mains près de nos chattes". Le message est clair.

D'autres femmes, anonymes et passionnées de tricot, ont lancé un projet appelé "Pussyhat", peut-on lire dans Huffington Post : des chapeaux en maille rose avec de petites oreilles de chat. Une autre référence au terme "pussy" que Donald Trump avait employé dans un enregistrement il y a 11 ans et ressorti pendant sa campagne l'année dernière. 

Krista Suh et Jayna Zweiman, à l'origine du projet, ont de grandes ambassadrices comme Krysten Ritter (l'interprète de la super héroïne Jessica Jones), Patti Smith ou Amy Schumer (encore elle !).

Un mouvement qui fait des émules ?

Comme les États-Unis s'étalent sur un important territoire, toutes les personnes intéressées ne pourront pas se rendre dans la capitale du pays. C'est pourquoi les organisateurs du la Marche encouragent les citoyens à mettre en place d'autres manifestations partout dans le pays mais aussi dans le monde. 

La team britannique du magazine Marie Claire a expliqué à ses lectrices qu'elle allait se rendre à l'événement - non pas à Washington mais à Londres - et a donné la parole à un groupe de femmes irlandaises, bien décidées à défendre leur droit (notamment celui de l'avortement) lors de ce jour de protestation. 

À Paris aussi

En France aussi, une Marche est également prévue le 21 janvier à 14h, au départ du Mur de la paix au Champ-de-Mars, à Paris. La Ligue des droits de l'Homme explique en ces termes sa démarche : "Nous sommes tou-te-s mobilisées alors que le nouveau président des États-Unis s’apprête à appliquer l’idéologie violemment sexiste, lesbophobe, homophobe, xénophobe et raciste qu’il a défendue durant toute sa campagne."

Plusieurs organisations féministes françaises ont signé l'appel de la ligue, telles que Les Chiennes de Garde, Les Glorieuses, Osez le féminisme, mais aussi plusieurs partis politiques dont le PCF et la Parti Socialiste.

"Nous marcherons le 21 janvier pour témoigner notre solidarité avec la Women’s March on Washington, car défendre les droits des femmes aux États-Unis, c’est défendre les droits des femmes en France et dans le monde entier", s'accordent à dire tous ces organismes. 

Comment le suivre ?

Pour suivre le déroulement de la Marche de l'autre côté de l'Atlantique, les réseaux sociaux seront vos meilleurs amis. Le mouvement Women's March est présent sur FacebookTwitter et Instagram

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Égalité hommes-femmes
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786800077
Women’s March : ce qu'il faut savoir sur le défilé anti-Trump, plébiscité par Beyoncé
Women’s March : ce qu'il faut savoir sur le défilé anti-Trump, plébiscité par Beyoncé
Les Américaines n'en ont pas fini avec Donald Trump. Elles prévoient de manifester le 21 janvier, au lendemain de son investiture.
https://www.rtl.fr/girls/identites/women-s-march-ce-qu-il-faut-savoir-sur-le-defile-anti-trump-7786800077
2017-01-19 07:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Op6_qkvrJp7dtEpT2i9i8w/330v220-2/online/image/2017/0118/7786806149_une-manifestation-anti-trump-en-decembre-2016.jpg