3 min de lecture Cinéma

"Les Chatouilles" : pourquoi ce film est important en 4 leçons

NOUS L'AVONS VU - Le premier film d'Andréa Bescond et Eric Métayer, en salles le 14 novembre, illustre le fléau des violences sexuelles touchant des milliers d'enfants en France chaque année.

Pierre Deladonchamps et Cyrille Mairesse dans "Les Chatouilles"
Pierre Deladonchamps et Cyrille Mairesse dans "Les Chatouilles" Crédit : Stéphanie Branchu - Les Films du Kiosque
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Odette a 8 ans. Gilbert Miguié, un ami de ses parents, se glisse parfois dans sa chambre pour "jouer aux chatouilles" avec elle. La petite fille obéit. Pourquoi devrait-elle se méfier de cet homme avec lequel ses parents partent en week-end ou en vacances ?

Livrée ensuite à elle-même face à ce bourreau, la petite fille va supporter des années de violences sexuelles perpétuées dans la plus grande impunité. Une fois adulte, Odette va petit à petit briser le silence autour de ces violences et replonger dans son passé... pour mieux s'en libérer ?

Dans Les Chatouilles, en salles ce mercredi 14 novembre, Andréa Bescond et Eric Métayer adaptent la pièce de théâtre éponyme (Les chatouilles ou la danse de la colère) pour laquelle la danseuse, comédienne et réalisatrice a reçu le Molière Seule en scène en 2016. Deux ans plus tard, le duo signe un premier film poignant, inspiré de la propre vie d'Andréa Vescond. Il illustre à la perfection le fléau des violences sexuelles que subissent chaque année des milliers d'enfants. La preuve en quatre leçons. (Attention aux mini spoilers).

À lire aussi
Ezra Miller lors de l'avant-première des "Animaux Fantastiques" le 8 novembre 2018 à Paris Cinéma
Ezra Miller ("Animaux Fantastiques"), icône queer, figure excentrique des tapis rouges
>
Les chatouilles - le film - bande annonce Date :

1. Les pédophiles n'ont pas de "profil type"

Gilbert Miguié (Pierre Deladonchamps, parfaitement effrayant dans ce rôle) est un homme séduisant, marié à une belle femme et père de trois garçons. Il a réussi socialement et conduit une belle et grosse voiture. Personne ne le soupçonnerait de pédophilie. Les parents d'Odette, magistralement interprétés par Clovis Cornillac et Karin Viard, ont une confiance aveugle en lui, et c'est bien là tout le propos du film.

Car si le personnage de Miguié est si dérangeant, c'est parce qu'il n'a pas le "profil type" du pédophile, celui qu'on imagine en imperméable sombre, rodant à la sortie d'une école et armé de bonbons. Mais en vrai, à quoi cela ressemble un pédophile ? Quels vêtements porte-t-il ? Comment marche-t-il ? Comment parle-il ? Comme n'importe qui. 

Cyrille Mairesse joue le rôle d'Odette dans "Les Chatouilles"
Cyrille Mairesse joue le rôle d'Odette dans "Les Chatouilles" Crédit : Stéphanie Branchu - Les Films du Kiosque

2. Comprendre l'état de sidération

Lorsqu'une personne (mineure ou pas) est victime d'une agression, il peut intervenir ce qu'on appelle un mécanisme de sidération. Pour faire simple : face à la violence d'une situation, le cerveau va sécréter des hormones qui vont anesthésier physiquement et émotionnellement la personne. 

Lorsque Miguié l'agresse, Odette peut être sujette à cet état de sidération. Elle ne se débat pas et se laisse faire, parce qu'elle ne peut tout simplement pas lutter. Rappelons aussi qu'elle est une petite fille frêle face à un adulte grand, musclé et puissant qui a autorité sur elle. Les Chatouilles montre bien comment un adulte peut contraindre un ou une enfant à des rapports non consentis.

Odette ne va cependant pas toujours faire état de sidération, elle va manifester son refus de satisfaire les envies de cet "ami" violent, qui ne prendra pas en compte ses paroles. Le film d'Andréa Bescond et Eric Métayer questionne alors également la place de la parole des enfants dans les familles françaises. On les entend, mais les écoute-on vraiment ?

Andréa Bescond, Clovis Cornillac et Karin Viard dans "Les Chatouilles"
Andréa Bescond, Clovis Cornillac et Karin Viard dans "Les Chatouilles" Crédit : Stéphanie Branchu - Les Films du Kiosque

3. La loi du silence

Odette mettra des années à parler de son traumatisme. Entre temps, elle abusera de l'alcool, de la drogue et des relations toxiques, mettant en danger sa vie, sa profession et ses relations amicales comme amoureuses. 

Parler à une psy sera son premier pas vers la rédemption. Mais le chemin vers la confrontation avec son violeur sera long et semé d'embûches. Celles qu'elles s’infligent à elles-mêmes ou celles exprimées par une mère qui refuse de reconnaître la souffrance de sa fille.

Le délai de prescription des crimes sexuels sur mineurs est passé de 20 à 30 ans cet été. Le film Les Chatouilles illustre à quel point cette décennie de plus est importante pour les victimes qui mettent parfois des années avant d'aller déposer plainte contre leur bourreau.

Andréa Bescond et Gringe dans "Les Chatouilles"
Andréa Bescond et Gringe dans "Les Chatouilles" Crédit : Stéphanie Branchu - Les Films du Kiosque

4. La destructuration de la cellule familiale

Porter plainte contre son violeur, encore plus quand il s'agit d'un membre ou d'un proche de la famille est d'autant plus difficile parce que cela implique, bien souvent, une explosion de la structure familiale telle qu'elle était jusqu'à présent. En révélant au grand jour la véritable identité de son agresseur, Odette va payer le prix de sa décision d'une façon ou d'une autre. 

Le film (en partie) autobiographique d'Andréa Bescond est un avertissement à toutes ces familles et permettra, espérons, d'ouvrir le dialogue et de sensibiliser les parents à la protection des enfants contre les violences sexuelles. Odette a plusieurs fois tiré la sonnette d'alarme mais celle-ci n'a pas été écoutée. Les Chatouilles donne cette fois la parole à une petite fille entendue trop tard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Société Enfance
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795249575
"Les Chatouilles" : pourquoi ce film est important en 4 leçons
"Les Chatouilles" : pourquoi ce film est important en 4 leçons
NOUS L'AVONS VU - Le premier film d'Andréa Bescond et Eric Métayer, en salles le 14 novembre, illustre le fléau des violences sexuelles touchant des milliers d'enfants en France chaque année.
https://www.rtl.fr/girls/identites/les-chatouilles-pourquoi-ce-film-est-important-en-4-lecons-7795249575
2018-11-14 08:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6RJCb0ZWQmhKNDbbXE4riQ/330v220-2/online/image/2018/1019/7795253244_pierre-deladonchamps-et-cyrille-mairesse-dans-les-chatouilles.jpg