4 min de lecture Société

DIAPORAMA - Elles se sont battues contre les violences faites aux femmes en 2017

RTL Girls x Make.org 3/3 - La lutte contre les violences faites aux femmes a sa journée le 25 novembre mais le combat se déroule toute l'année. Exemples avec ces 9 initiatives de la France aux États-Unis en passant par le Kenya.

Léa Bordier est réalisatrice indépendante Crédits : Miquette | Date : 19/12/2016
9 >
Léa Bordier est réalisatrice indépendante Crédits : Miquette | Date : 19/12/2016
La chroniqueuse et entrepreneure Hapsatou Sy Crédits : Charlotte Brunet | Date : 26/10/2017
Marlène Schiappa, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes Crédits : AFP / Alain Jocard | Date : 06/11/2017
La députée européenne EELV Karima Delli Crédits : Thomas SAMSON / AFP | Date : 01/10/2016
L'ancienne vice-présidente du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, Sandrine Rousseau Crédits : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Date : 08/03/2015
Alyssa Milano, une actrice engagée ici lors d'une remise de prix à Berverly Hills, le 19 avril 2017 Crédits : Randy Shropshire / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 16/10/2017
Rose McGowan à la Convention des femmes à Detroit, le 27 octobre 2017 Crédits : RENA LAVERTY / AFP | Date : 30/10/2017
Clara Marz et Lola Dubini, du collectif Rose Carpet, dans la cour du Palais de l'Élysée Crédits : Arièle Bonte / RTL Girls | Date : 04/04/2017
Cynthia Otieno, Purity Achieng, Mascrine Atieno, et Ivy Akiny sont les adolescentes derrière Icuti Crédits : Technovation | Date : 09/08/2017
1/1
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Un projet vidéo percutant, une campagne de sensibilisation qui interpelle les auteurs de violences sexuelles et non plus les victimes, une adresse mail pour faciliter les dépôts de plainte, un hashtag, une application... Cette année, les initiatives pour lutter contre les violences faites aux femmes n'ont pas manqué. D'autant plus depuis les révélations à la suite de l'affaire Harvey Weinstein

Des États-Unis à la France, les victimes parlent, prennent la parole sur les réseaux sociaux et "dans la vraie vie" pour dire qu'il est temps que ces violences s'arrêtent.

Elles ont leur journée le 25 novembre mais le combat se déroule toute l'année. Exemples avec ces 9 initiatives de la France aux États-Unis en passant par le Kenya. Ces dernières devront vous inspirer à imaginer vos propres initiatives à les proposer sans plus tarder sur la plateforme de MAKE.ORG. Cette organisation indépendante lance ce 25 novembre une grande cause dédiée aux violences contre les femmes, dont Girls est partenaire. Parce que le combat pour 2018 ne fait que commencer. 

À lire aussi
Le Prix Business With Attitude a été attribué à Audrey-Laure Bergenthal, fondatrice d'Euveka, le 18 avril 2019 interview
Le Prix Business With Attitude attribué à Audrey-Laure Bergenthal, fondatrice d'Euveka

1. Léa Bordier

La réalisatrice de la série "Chers Corps" sur YouTube a sorti sa caméra pour filmer les visages d'une quarantaine de femmes ayant été harcelées ou agressées sexuellement. Moins de 3 minutes qui font comprendre toute l'étendue des violences faites aux femmes.

2. Hapsatou Sy

Le harcèlement en ligne, les insultes sexistes ou les attaques racistes ? Hapsatou Sy connait très bien. L'entrepreneure et chroniqueuse télé s'est confiée à Girls sur les violents messages d'internautes adressés à son encontre depuis l'annonce de sa participation à Danse avec les stars.

"Si je suis à la télévision c'est parce que j'ai des choses à dire, affirmait-elle à Girls. Il faut que les gens acceptent que la France est un pays multiple, varié, riche de ses différences".

3. Marlène Schiappa

La secrétaire d'État en charge de l'Égalité entre les femmes et les hommes a lancé jeudi 26 octobre une nouvelle campagne de sensibilisation, placée au cœur de l'actualité. Intitulée "Arrêtons-les !", elle a pour objectif "de faire prendre conscience aux auteurs d’actes de violences sexistes ou sexuelles de la gravité de leurs actes en leur rappelant les sanctions pénales encourues". 

4. Karima Delli

La députée européenne EELV du Nord-Ouest a fait partie des nombreuses personnes à prendre la parole au Parlement européen le mercredi 25 octobre dans le cadre d'un débat consacré aux harcèlement et agressions sexuelles au sein de l’hémicycle

Les prises de parole ont été nombreuses à Strasbourg ce jour-là et Karima Delli a fait partie de celles et ceux qui ont manifesté l'urgence de donner l'exemple.

"Le débat a parmi d'agir et de voter une résolution", confiait alors à Girls la députée au lendemain du débat. Avec 580 voix pour (10 contre et 27 absentions), l'hémicycle a alors affirmé sa "tolérance zéro face au harcèlement et abus sexuels". 

5. Sandrine Rousseau

L'ex-élue écologiste a créé une adresse mail à destination des victimes de harcèlement et/ou d'agression sexuelle, suisjeseule@gmail.com, en collaboration avec l'association Parler. L'objectif de cette initiative : permettre aux victimes d'un même agresseur de se retrouver et de se rassembler "pour faciliter un éventuel dépôt de plainte groupé".

Il faut leur donner les moyens de passer d'une forme de colère exprimée sur les réseaux sociaux au dépôt de plainte. C'est une manière d'obliger la justice à regarder ce qu'elle ne veut pas regarder", confiait alors Sandrine Rousseau à Girls

6. Alyssa Milano

L'ancienne actrice de la série Charmed et activiste pour les droits des femmes a encouragé les femmes à prendre la parole sur Twitter, grâce au hastag #MeToo. "Si toutes les femmes ayant été harcelées ou agressées sexuellement écrivaient 'moi aussi' en statut, nous pourrions peut-être montrer aux gens l'ampleur du problème".

7. Rose McGowan

Elle aussi jouait dans la série Charmed et elle aussi a contribué cette année à faire avancer la cause des femmes. Rose McGowan, n'a pas cessé de prendre la parole sur le sujet des violences sexuelles à l'encontre des femmes. Paria de Hollywood pendant de nombreuses années, l'activiste se fait aujourd'hui la porte-parole des victimes.

8. Clara Marz et Lola Dubini

Lola Dubini et Clara Marz sont Youtubeuses et étaient invitées au Palais de l'Élysée, le 4 avril, à l'occasion de la cérémonie de remise du prix Non au Harcèlement. Engagées contre le harcèlement, elles ont choisi cette cause parce qu'elles mêmes en sont victimes. 

"On est dans une société où les images et les mots ont beaucoup de poids et dans n'importe quelle situation, même dans le harcèlement, même dans un 'je t'aime'", expliquait à Girls Lola. 

9. Cynthia Otieno, Purity Achieng, Mascrine Atieno, et Ivy Akiny

Ces cinq jeunes filles, âgées de 15 à 17 ans, viennent du Kenya et ont inventé une application dont l'objectif est de mettre fin aux violences génitales contre les femmes, un fléau qui s'étend sur plusieurs pays à travers le monde.

Pour vous engager, voter et proposer vos solutions dès maintenant, rendez-vous sur le site #StopVFF

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Égalité hommes-femmes Diaporama
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791009617
DIAPORAMA - Elles se sont battues contre les violences faites aux femmes en 2017
DIAPORAMA - Elles se sont battues contre les violences faites aux femmes en 2017
RTL Girls x Make.org 3/3 - La lutte contre les violences faites aux femmes a sa journée le 25 novembre mais le combat se déroule toute l'année. Exemples avec ces 9 initiatives de la France aux États-Unis en passant par le Kenya.
https://www.rtl.fr/girls/identites/diaporama-elles-se-sont-battues-contre-les-violences-faites-aux-femmes-en-2017-7791009617
2017-11-24 09:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/KXWmfyN4_JRcvmdQlF0nGQ/330v220-2/online/image/2017/1117/7791011573_ces-femmes-se-sont-battues-contre-les-violences-faites-aux-femmes-en-2017.jpg