3 min de lecture Cinéma

Affaire Weinstein : le combat de Rose McGowan ("Charmed") pour la vérité

PORTRAIT - L'ancienne actrice de "Charmed" est l'un des témoins clés de l'affaire Harvey Weinstein, accusé par de nombreuses femmes de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols.

Rose McGowan à Montauk, aux États-Unis, le 23 juillet 2017
Rose McGowan à Montauk, aux États-Unis, le 23 juillet 2017 Crédit : Lipson/BFA/Shutterstock/SIPA
ArièleBonte
Arièle Bonte
et Benjamin Pierret

Elle a tout documenté sur Twitter. Rose McGowan, actrice icône des années 90, a une fois de plus pris la peine d'enchaîner les messages sur le réseau social pour venir à bout d'une omerta : celle concernant Harvey Weinstein, l'un des hommes les plus puissants à Hollywood.

Accusé de toutes parts par des actrices de harcèlement et agressions sexuelles, Harvey Weinstein aurait également violé plusieurs femmes. Rose McGowan est l'une de ses victimes, a-t-elle affirmé dans une série de tweets, adressés à l'attention de Jeff Bezos, le patron d'Amazon. 

À lire aussi
Les X-Men sont inquiets : est-ce que la saga des mutants passe le Bechdel Test ? Cinéma
QUIZ - Marvel : où sont passées les super-héroïnes ?

"J'ai dit au patron de ton studio que Harvey Weinstein m'avait violée. Je l'ai dit et redit à de nombreuses reprises. Il a répondu que cela n'avait pas été prouvé. J'ai dit que c'était moi la preuve", a-t-elle écrit jeudi 12 octobre 2017. 

L'actrice affirme avoir été violée par un ponte du cinéma

Ce n'est pas la première fois que Rose McGowan use du réseau social pour évoquer publiquement le problème des agressions sexuelles. Il y a tout juste un an, l'actrice qui avait disparu des écrans depuis le milieu des années 2000, affirmait dans une série de tweets avoir été violée par un ponte du cinéma américain.

Aucun nom ne figure dans ses messages, pas même une date permettant de situer son agression dans le temps. Simplement trois messages accompagnés du hashtag #WhyWomenDontReport ("Pourquoi les femmes ne portent pas plainte").

"Une avocate au pénal m'a dit que puisque j'avais fait une scène de sexe dans un film, je ne gagnerai jamais contre le directeur du studio", confie la comédienne de 43 ans, avant d'expliquer son geste : "C'est un secret de polichinelle [...] et on m'a humiliée tandis que mon violeur était adulé."

Je t'interpelle pour que tu cesses de financer des violeurs.

Rose McGowan à Jeff Bezos
Partager la citation

Un an plus tard, le nouveau récit de Rose McGowan permet de mieux comprendre ses propos de 2016. "J'avais déjà vendu un script à ton studio et le projet était en cours de développement", écrit-elle encore à Jeff Bezos, ce jeudi 12 octobre 2017.

L'actrice raconte ensuite que, lorsqu'elle a appris que Weinstein allait investir dans le studio de production d'Amazon, elle a "supplié le responsable du studio de faire ce qu'il y avait de mieux". "J'ai été ignorée. Le contrat était signé et Amazon a remporté un Oscar sale", faisant référence à Manchester by the Sea, avec Casey Affleck, qui a été accusé de harcèlement sexuel par deux anciennes collègues avant de régler l'affaire à l'amiable.

Sa série de 5 tweets se termine sur un appel au patron d'Amazon : "Je t'interpelle pour que tu cesses de financer des violeurs, les pédophiles présumés et les harceleurs sexuels. J'adore Amazon mais il y a des pourritures à Hollywood".

Le message a semble-t-il été plus qu'entendu puisque l'entreprise de Jeff Bezos a suspendu dès jeudi 12 octobre Roy Price, le responsable de sa filiale consacrée aux films et aux séries, rapporte Le Monde. Ce dernier est accusé de harcèlement sexuel par Isa Hackett, une productrice de la série Le Maître du haut château.  

La "partie émergée de l'iceberg"

Si Harvey Weinstein a probablement mis en action les menaces qu'il répétait aux femmes afin de les empêcher de parler (la plupart des derniers films de Rose McGowan ne sont jamais passés par la case salles de cinéma, par exemple), l'actrice engagée a su transformer cette situation pour incarner l'image d'une femme complètement badass.

Sa mission : révéler les coulisses peu reluisantes d'une industrie aussi secrète que fantasmée. En un mot, du jamais-vu jusqu'à ces derniers jours. Preuve que les sacrifices ne sont pas toujours vains.

Une belle leçon de courage et de sororité à entretenir dans toutes les sphères de la société actuelle car, comme l'a rappelé l'actrice Emma Thompson dans une interview à la BBC : les accusations à l'encontre de Harvey Weinstein "ne sont que la partie émergée de l'iceberg". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Portrait Séries
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790503757
Affaire Weinstein : le combat de Rose McGowan ("Charmed") pour la vérité
Affaire Weinstein : le combat de Rose McGowan ("Charmed") pour la vérité
PORTRAIT - L'ancienne actrice de "Charmed" est l'un des témoins clés de l'affaire Harvey Weinstein, accusé par de nombreuses femmes de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols.
http://www.rtl.fr/girls/identites/affaire-weinstein-le-combat-de-rose-mcgowan-charmed-pour-la-verite-7790503757
2017-10-13 17:17:00
http://media.rtl.fr/cache/xCnyWujlMKOerkJJL22HrA/330v220-2/online/image/2017/1013/7790503800_rose-mcgowan-a-montauk-aux-etats-unis-le-23-juillet-2017.jpg