6 min de lecture Féminisme

Comment les hommes peuvent-ils s'engager pour être féministes ?

Pour combattre les discriminations et avancer vers une société plus égalitaire, les hommes sont des alliés essentiels. Voici comment s'impliquer dans le féminisme quand on est un homme.

Un manifestant vénézuelien arbore une pancarte "Je suis féministe" lors d'un rassemblement à Caracas, en mai 2016.
Un manifestant vénézuelien arbore une pancarte "Je suis féministe" lors d'un rassemblement à Caracas, en mai 2016. Crédit : JUAN BARRETO / AFP
Emeline Ferry
Emeline Ferry
Journaliste

Le féminisme n'est pas qu'une affaire de femmes. C'est une question de société dont tous les citoyens doivent se saisir pour avancer vers une société plus égalitaire et vers moins de discriminations et de violences contre les femmes.

"Si vous êtes d'accord avec la phrase 'Les femmes et les hommes ne sont pas égaux aujourd'hui, mais ils devraient l'être', alors vous pouvez vous qualifier de féministe", rappelle le sociologue Michael Kimmel dans son livre Le guide du féminisme pour les hommes (en anglais, aux éditions Seal Press).

Il explique que l'égalité des genres serait bénéfique pour tout le monde, alors que chacun doit participer à la lutte féministe, qui s'attaque à toutes les discriminations, qu'elles soient sexistes, sexuelles ou bien racistes.

À lire aussi
Les élues démocrates ont célébré le combat des Suffragettes pour le droit de vote, il y a cent ans droits des femmes
États-Unis : vêtues de blanc, les élues démocrates rendent hommage aux Suffragettes

Il est important de s'impliquer, d'autant plus qu'une société patriarcale est néfaste non seulement pour les femmes, qui en sont les principales victimes, mais pour les hommes qui pâtissent eux aussi des clichés sexistes et autres injonctions à la virilité.

Pourquoi être un homme féministe ?

"Nous parlons peu des hommes qui sont prisonniers de stéréotypes liés au genre, mais je sais qu'il y en a, et que le jour où ils parviendront à s'en libérer, la situation des femmes s'en verra spontanément améliorée", assurait l'actrice Emma Watson, en 2014, lors du lancement de la campagne "HeForShe" des Nations Unies.

"Si les hommes n'ont plus besoin d'être agressifs pour se faire accepter, les femmes ne se sentiront plus obligées d'être soumises", poursuit l'actrice et militante féministe. "Si les hommes n'ont plus besoin de dominer, les femmes n'auront alors pas à être dominées". 

A privilege to talk to Prime Minister @justinpjtrudeau today about gender equality and the importance of bringing young people into politics #Goal5 #HeForShe @oneyoungworld Suit is by @maiyet who are committed to forging partnerships with artisans globally and has entered into a strategic partnership with @buildanest, an independent nonprofit organization dedicated to training and developing artisan businesses to promote entrepreneurship, prosperity and dignity in places that need it most. The jewellery is a selection of @catbirdnyc, whose pieces are handmade in Brooklyn using fair-trade and recycled gold, while all of their stones are conflict free, and @moniquepean #ecoloves fashion information, in association with @EcoAge

Une publication partagée par Emma Watson (@emmawatson) le

Lutter contre les inégalités de salaire, le harcèlement de rue, les violences sexuelles permettrait ainsi d'atteindre une société plus apaisée et plus égalitaire. Mais pour parvenir à ce changement, l'implication des hommes est nécessaire. 

"Les hommes ne peuvent pas seulement être féministes, ils doivent l'être"défend le Premier ministre canadien Justin Trudeau. "Nous devons revoir ce que c'est qu'être un homme et cela veut dire être ouvert, empathique, respectueux et courageux de prendre la parole sur ce sujet-là". 

Si vous êtes un homme qui se demande comment agir pour être féministe, ce guide est fait pour vous. Il n'a pas vocation à donner une marche à suivre, mais plutôt quelques pistes de réflexion pour repenser son comportement au quotidien et chasser les réflexes sexistes.

Se remettre en question

Si vous lisez cet article, c'est certainement que vous vous posez des questions sur cette thématique. La première étape pour comprendre le combat féministe, c'est de remettre en question sa condition. Si vous êtes un homme blanc hétéro, vous avez sûrement peu été confronté au harcèlement ou à des violences sexistes (même si elles existent envers les hommes aussi) à des agressions LGBTphobes ou racistes.

Pour réfléchir aux thématiques liées au féminisme, il faut ainsi accepter de se remettre en question et comprendre qu'en tant qu'homme, vous avez toujours été privilégié, ou en tout cas, moins discriminé. Dans la société patriarcale dans laquelle nous vivons, les hommes ont plus facilement accès au pouvoir et aux responsabilités dans les milieux professionnel, politique, médiatique... Ils ont moins de risques de subir des agressions ou des inégalités en raison de leur sexe.

Ainsi, en reconnaissant les privilèges que vous connaissez en tant qu'homme, vous pourrez prendre conscience de la réalité que vivent les femmes et les personnes discriminées au quotidien. Il faut garder à l'esprit que l'enjeu du féminisme, ce n'est pas vouloir que les femmes soient supérieures aux hommes, mais se battre pour que tout le monde ait les mêmes droits.

Avant d'entamer de grands débats avec les personnes de votre entourage, il est important d'en savoir un peu plus sur l'histoire du féminisme. Pour vous y sensibiliser, quelques livres comme Libérées, de Titiou Lecoq (éditions Fayard), ou Nous sommes tous des féministes, de Chimamanda Ngozi Adichie (éditions Folio), peuvent vous faire prendre conscience de la situation.

Les hommes ne peuvent pas seulement être féministes, ils doivent l'être

Justin Trudeau, Premier ministre du Canada
Partager la citation

Pour parler de ces thématiques, il est aussi essentiel d'adopter le bon vocabulaire et de comprendre ce que signifient ces concepts, comme le "manterrupting" ou le "bropropriating".

Savoir écouter

Pour un être un homme féministe, une chose est primordiale : savoir écouter la parole des personnes concernées par les discriminations. Comprendre la réalité d'une situation nécessite d'entendre le témoignage d'une personne qui l'a vécu. 

Depuis l'éclatement de l'affaire Weinstein, beaucoup de femmes osent prendre la parole pour dénoncer le harcèlement ou les agressions sexistes et sexuelles dont elles ont été victimes, dans leur vie professionnelle ou leur vie privée. L'ampleur du scandale et le nombre de témoignages a fait prendre conscience à beaucoup d'hommes de la situation.

L'actrice Rose McGowan a été l'une des premières femmes à dénoncer le comportement de Harvey Weinstein.
L'actrice Rose McGowan a été l'une des premières femmes à dénoncer le comportement de Harvey Weinstein. Crédit : RENA LAVERTY / AFP

Écouter les expériences des victimes permet de faire évoluer les rapports femmes-hommes vers des relations où le consentement et la bienveillance sont au centre des préoccupations et où l'on réfléchit davantage au ressenti de son partenaire. 

Afin de laisser les femmes s'exprimer, dans une démarche d'empowerment, les hommes doivent donc accepter de se mettre en retrait pendant un débat et se taire pour écouter l'avis des personnes concernées (comme dans les groupes de parole non-mixtes qui existent pour libérer la parole)

Bien sûr, il ne s'agit pas de ne pas exprimer votre opinion, mais plutôt d'accepter que vous n'avez pas forcément raison, et que ce sont les femmes qui mènent le combat féministe. Vous êtes là pour les soutenir. L'idée n'est pas de "gagner" le débat, mais d'encourager une discussion positive. N'hésitez pas à poser des questions pour mieux comprendre et à demander aux femmes de votre entourage comment vous pouvez les aider dans cette lutte contre le sexisme.

Éviter les réflexes sexistes

Dans la déconstruction de certains réflexes machistes, il faut aussi remettre en question votre comportement (tout comme les femmes doivent le faire aussi). Notre attitude, parfois inconsciemment, est truffée d'habitudes et de réflexions sexistes

Fini donc les blagues, qui véhiculent l'idée que les femmes sont (au choix) inférieures, hystériques, faibles, insatisfaites... "Il faut lutter autant contre les publicités sexistes que contre le viol ou le meurtre de femmes. Tout ça c'est lié, ça forme un continuum des violences", explique Anne-Cécile Mailfert, à l'époque porte-parole de l'association Osez le féminisme, lors d'une conférence TED en 2015, en démontrant comment une blague sexiste pouvait conduire au meurtre ou au viol d'une femme.

>
Les blagues sexistes, ça tue! | Anne-Cécile Mailfert | TEDxÉcolePolytechnique

De même, il faut arrêter de vouloir hiérarchiser les combats féministes. Que ce soit une polémique autour d'une publicité sexiste ou la lutte contre les inégalités salariales, chacune permet de contrer le sexisme ordinaire pour faire vers avancer la société vers plus d'égalité et moins de violences. 

Évitez également des attitudes sexistes dans votre comportement vis-à-vis des femmes. Par exemple, les hommes doivent veiller à ne pas faire du "manterrupting", c'est-à-dire interrompre une femme alors qu'elle est en train de parler, ou bien du "mansplaining", une pratique que peuvent faire les hommes quand ils expliquent à une femme, avec condescendance, des choses évidentes qu'elle connaît déjà.

Lutter contre les stéréotypes au quotidien

Que ce soit au travail, dans votre couple ou avec vos amis, vous pouvez agir au quotidien pour lutter contre le sexisme. Dans un plaidoyer pour que les hommes soient féministes, le comité national ONU Femmes France donne quelques conseils pour veiller à l'égalité sur son lieu de travail. 

Dans une réunion par exemple, ne vous réappropriez pas les idées ou les propos d'une de vos collègues, sans mentionner qu'ils viennent d'elle. Cela s'appelle du "bropropriating". Au lieu de cela, il vaut mieux dire : "Comme le proposait Marie, on pourrait se concentrer sur ce problème..." ou bien dire "Bonne idée Julie" et lui demander d'approfondir sa pensée et de l'expliquer à tout le monde. Veillez à ce que votre lieu de travail soit bienveillant pour tout le monde et que vos collègues féminines ne se sentent pas harcelées ou mal à l'aise par une ambiance de travail sexiste.

Dans votre quotidien, que vous soyiez en couple hétérosexuel ou seul, votre attitude et vos gestes ne doivent discriminer personne. Vous pouvez faire en sorte d'adopter l'écriture inclusive dans vos discussions avec vos proches pour lutter contre les habitudes sexistes. Il s'agit de s'approprier de nouveaux réflexes, comme féminiser les noms de métiers quand on en parle, d'éviter les stéréotypes genrés ou encore de préférer un langage plus neutre.

À la maison, votre implication dans les tâches ménagères et la répartition de la charge mentale est essentielle pour faire baisser les inégalités. Vous pouvez aussi pousser votre compagne à prendre plus de responsabilités professionnelles, en lui assurant que la soutenez dans la gestion du quotidien.

La lutte contre les préjugés sexistes va même jusqu'à la chambre à coucher. Effectivement, la sexualité est souvent construite sur des stéréotypes et des idées reçues véhiculées par la pornographie. Pour vous en libérer, rien de mieux qu'une communication respectueuse et sans jugement avec votre ou vos partenaires. Gardez en tête qu'un dialogue ouvert mène à une sexualité positive où chacun trouve du plaisir, et c'est bien ça l'effet recherché !

Vous avez maintenant en main quelques pistes de réflexion pour repenser votre quotidien et faire la chasse aux habitudes sexistes. Vous voilà prêts à vous lancer dans la lutte pour l'égalité et à encourager les hommes de votre entourage à faire de même.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Féminisme Égalité hommes-femmes Société
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793824103
Comment les hommes peuvent-ils s'engager pour être féministes ?
Comment les hommes peuvent-ils s'engager pour être féministes ?
Pour combattre les discriminations et avancer vers une société plus égalitaire, les hommes sont des alliés essentiels. Voici comment s'impliquer dans le féminisme quand on est un homme.
https://www.rtl.fr/girls/identites/comment-les-hommes-peuvent-ils-s-engager-pour-etre-feministes-7793824103
2018-06-22 09:05:57
https://cdn-media.rtl.fr/cache/D-UuDZDzsJ9cZYgsN_oOYA/330v220-2/online/image/2018/0620/7793825320_un-manifestant-venezuelien-arbore-une-pancarte-je-suis-feministe-lors-d-un-rassemblement-a-caracas-en-mai-2016.jpg