1 min de lecture Connecté

L'entreprise Riou Glass invente le verre chauffant auto-désinfectant

L'entreprise Riou Glass qui propose déjà des verres chauffants met sur le marché des surfaces vitrées auto-désinfectantes

carte-electronique - progres On n'arrête pas le Progrès Sophie Joussellin iTunes RSS
>
On n'arrête pas le progrès 7juin 2020 Crédit Image : Riou Glass | Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

L'innovation de l'entreprise Riou Glass est capable de détruire virus et bactéries qui se déposent à la surface de ces vitrages innovants. 

L'entreprise française a déjà à son actif les verres auto-chauffants qui atteignent la température de 45°. Ils peuvent servir de chauffage d'appoint ou éviter la formation de condensation sur les vitres. 

Ce nouveau vitrage chauffe lui jusqu'à 70° ce qui permet de tuer le coronavirus ou toute autre bactérie. Plusieurs études ont en effet montré que le virus meurt entre 56 et 65 degrés. 

La surface du verre intègre une couche d'oxydes métalliques de quelques dizaines de microns d'épaisseur. Elle est donc invisible à l’œil nu. Il suffit alors d'y faire circuler du courant électrique, comme avec une résistance et il se produit de la chaleur.  

À lire aussi
Éric Piolle lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI le 5 juillet 2020 EELV
5G et porno : "C'est ça le progrès ?", s'interroge le maire EELV Éric Piolle

Le vitrage n'est pas en permanence à 70°. Il est possible de réguler à la fois la température et la durée de chauffe. On peut choisir de chauffer la surface vitrée à 70° pendant 5 minutes toutes les heures, pour désinfecter la surface ou à 65° pendant 10 minutes toutes les demi-heures.  

Ces surfaces auto-désinfectantes peuvent être installées dans des lieux multiples. Evidemment sur les hygiaphones, les parois de séparation qu'on voit fleurir un peu partout pour se protéger des postillons des personnes qui nous parlent que ce soit dans les magasins ou les les hôtels. L'entreprise vient de sortir une gamme destinée à ce type de produits mais elle imagine aussi pouvoir en installer dans les transports en commun. 

Ces vitrages pourraient être installés dans les trains, les bus et être désinfectés régulièrement. Une ou deux fois par jour ou seulement quand le train ou le bus rentrent au dépôt. Les vitres seraient alors chauffées à 70°. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Fil Futur Innovation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants