3 min de lecture Spider-Man

"Spider-Man : Homecoming" : "On peut s’identifier à Peter Parker", dit Tom Holland

RENCONTRE : Le jeune acteur se confie à l'occasion de la sortie de "Spider-Man Homecoming" ce mercredi 12 juillet. Le film est une suite directe de "Captain America: Civil War".

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture
>
"Spider-Man : Homecoming" et "Mission Pays Basque" sont dans les sorties cinéma de la semaine Crédit Image : Sony Pictures Releasing GmbH | Crédit Média : Stéphane Boudsocq | Durée : | Date : La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq Journaliste RTL

La grande nouveauté du mercredi 12 juillet à l’affiche, c'est un film qui devrait attirer les foules en salles : Spider-Man: Homecoming. Sony relance encore une fois les aventures de ce super-héros Marvel un peu à la traîne ces dernières années, loin derrière les cartons des Iron Man, Captain America et autres Avengers. Bonne idée de cette version 2017, avoir rajeuni Spider-Man pour en faire ce qu'il est dans la BD Marvel d'origine, un adolescent. 

Autre bonne idée, on nous évite le traditionnel historique : comment il découvre ses pouvoirs après avoir été piqué par une araignée et on plonge directement dans l'histoire, qui est en fait la suite directe de Captain America: Civil War sorti l'an dernier. Spider-Man est recruté par Iron Man pour rejoindre l'équipe mais sa maladresse, son impatience et son enthousiasme vont lui jouer des tours. Troisième bonne idée, confier le rôle titre à Tom Holland, jeune acteur britannique révélé au théâtre dans Billy Elliot, parfait en gamin attachant.

“Le plus intéressant c’est que, tout en ayant autant de pouvoirs et de responsabilités", explique Tom Holland, "il redevient un simple enfant de 15 ans à la fin de la journée. Si Peter Parker est tellement aimé et populaire, c’est que tout le monde peut s’identifier à lui. C’était un des enjeux de notre film de parler de cette réalité là, en le ramenant au lycée”. 

À lire aussi
La bande-annonce de "Spider-Man : Far From Home" a été dévoilée le week-end du 8 décembre 2018 Spider-Man
"Spider-Man : Far From Home" : le descriptif du trailer dévoile un nouvel ennemi
Jon Favreau, Robert Downey Jr. et Tom Holland dans "Spider-Man: Homecoming"
Jon Favreau, Robert Downey Jr. et Tom Holland dans "Spider-Man: Homecoming" Crédit : Sony Pictures

Il y a tout de même quelques bémols. Le principal concerne le méchant du film, le Vautour, incarné par un Michael Keaton qui en fait des tonnes et qui manque d'envergure et puis quelques raccourcis scénaristiques gâchent un peu la fin.

À noter aussi le retour sur les écrans d'Emma Watson, Hermione dans Harry Potter, dans The Circle, un thriller futuriste assez peu convainquant qui dénonce les dangers des réseaux sociaux, avec aussi Tom Hanks.

Une comédie française

Un film français sort ce mercredi, Mission Pays Basque de Ludovic Bernard. Réalisateur comblé cet hiver grâce au succès de L'ascension, il propose cette fois un sympathique vaudeville sur le terroir, opposant Sybille, une ambitieuse commerciale d'un groupe de supermarchés, voulant racheter à tout prix une quincaillerie pour y implanter une enseigne de son groupe. Elle va tomber sur un os, Ramon, le neveu du propriétaire qui va tout faire pour protéger son bien et ses valeurs.

Elodie Fontan et Florent Peyre sont à l'affiche de Mission Pays Basque avec Daniel Prévost. Si vous avez envie de respirer le souffle du grand large, je vous signale aussi un très beau documentaire, 

En équilibre sur l'océan, réalisé par Sébastien Devrient et qui suit le tour du monde à la voile en solitaire d'Yvan Bourgnon à bord d'un catamaran sans habitacle. 220 jours de mer, 55.000 kilomètres, des images sublimes et une déclaration d'amour à la nature.

Le retour d'Emir Kusturica et de Terrence Mallick

Ce 12 juillet on note également le grand retour d'Emir Kusturica avec On The Milky Road. Son dernier film, le documentaire Maradona, est sorti il y a 9 ans.

Avec On The Milky Road, les amateurs du cinéaste serbe vont retrouver son univers foutraque où on joue de l'accordéon, où les poules volent forcément à un moment et où la guerre vient toujours troubler l'ordre des choses.

Le film raconte la rencontre d'un laitier qui risque sa vie pour approvisionner des soldats et d'une réfugiée italienne fuyant les combats et une vendetta. C'est burlesque, poétique, bordélique, attachant et agaçant. Côté casting, Emir Kusturica lui-même et Monica Bellucci.

L’autre expérience cinéma du jour, la sortie de Song To Song, le dernier Terrence Malick en date. Deux couples, deux histoires d'amour dans les coulisses de la scène rock d'Austin aux États-Unis, avec une affiche incroyable : Ryan Gosling, Michael Fassbender, Rooney Mara, Cate Blanchett, Val Kilmer et même Patty Smith. Mais comme depuis quelques films, Mallick a la volonté d'abandonner l'idée d'un récit, de dialogues et filmant ses personnages dans une longue errance romantique. Les images sont sublimes mais c’est un exercice de style assez fatiguant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Spider-Man Cinéma Comédie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789307133
"Spider-Man : Homecoming" : "On peut s’identifier à Peter Parker", dit Tom Holland
"Spider-Man : Homecoming" : "On peut s’identifier à Peter Parker", dit Tom Holland
RENCONTRE : Le jeune acteur se confie à l'occasion de la sortie de "Spider-Man Homecoming" ce mercredi 12 juillet. Le film est une suite directe de "Captain America: Civil War".
https://www.rtl.fr/culture/super/spider-man-homecoming-et-mission-pays-basque-dans-les-sorties-cinema-7789307133
2017-07-12 09:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mVT3QB9g5fOBDkYA-Wvnuw/330v220-2/online/image/2017/0712/7789312148_tom-holland-dans-spider-man-homecoming.jpg