1 min de lecture Séries

"Game of Thrones", saison 8 : le chef des programmes de HBO réagit à la pétition des fans

Après la fin de la saison 8 de "Game of Thrones", un million de fans ont signé une pétition pour refaire entièrement les derniers épisodes. HBO y répond enfin.

Bran Stark dans le final de "Game of Thrones"
Bran Stark dans le final de "Game of Thrones" Crédit : Helen Sloan / HBO
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

La pétition des fans de Game of Thrones en colère continue de faire du bruit. Lancée le 17 mai 2019, elle a recueilli plus d'un million de signatures pour que la saison 8 soit refaite entièrement "par des auteurs compétents".

Après la colère de Sophie Turner contre les fans signataires, c'est au tour de Casey Bloys, le chef des programmes de la chaîne HBO, de s'exprimer sur le sujet. "Il y a très très peu d'inconvénients d'avoir une série extrêmement populaire, mais celui auquel je pense, c'est lorsque vous décidez de mettre fin à cette série et que beaucoup de gens ont de grandes idées sur la manière dont elle devrait se finir", démarre-t-il dans son entretien pour Variety.

Loin de fustiger le public mécontent de l'ultime saison, achevée en mai dernier, Casey Bloys a préféré déclarer : "La pétition montre tout l'enthousiasme et la passion autour de Game of Thrones, mais elle n'a jamais été envisagé sérieusement". Il conclut son entretien en précisant que les mauvaises critiques n'ont pas eu de "conséquences sur la production du prequel de Game of Thrones", dont on ignore encore le titre officiel. "Le tournage est terminé et ça a l'air vraiment bien. Le casting est incroyable", résume-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Game of Thrones Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants