4 min de lecture Séries

"Daredevil", "Jessica Jones"... La recette du succès Marvel-Netflix

ÉCLAIRAGE - Avec l'arrivée de la saison 3 de "Daredevil" sur Netflix, retour sur les recettes du succès de l'alliance entre la plate-forme de streaming et la Maison des Idées.

La saison 3 de "Daredevil" est disponible ce 19 octobre 2018 sur Netflix
La saison 3 de "Daredevil" est disponible ce 19 octobre 2018 sur Netflix Crédit : Nicole Rivelli/Netflix
martincadoret
Martin Cadoret
et Capucine Trollion

Depuis 2015, Marvel et Netflix ont sorti cinq séries. Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist et The Defenders, qui réunit les quatre justiciers dans une même aventure. Et ce 19 octobre 2018, Daredevil, la plus populaire auprès des fans, s'offre une troisième saison. 

Deux ans après avoir mis Wilson Fisk (Vincent D'Onofrio) sous les barreaux et affronté The Punisher (Jon Bernthal), le Diable de Hell's Kitchen (Charlie Cox) doit reprendre du service. Mais cette fois, il est prêt à embrasser totalement les Ténèbres, comme on a pu le découvrir dans la bande-annonce énigmatique diffusée pendant le Comic Con de New York, il y a quelques semaines. 

Attendue de pied ferme par les fans, cette saison 3 montre comment la recette Marvel-Netflix a réussi à satisfaire le public, au cours des trois dernières années, en partie grâce aux histoires de ces héros délaissés. 

À lire aussi
Gandalf et Legolas dans "Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi" Cinéma
"Le Seigneur des Anneaux" : Amazon tease la série avec une carte de la terre du Milieu
>
Marvel’s Daredevil : Saison 3 | Bande-annonce officielle [HD] | Netflix

Un ton plus sombre

Dans les films Marvel au cinéma, on voit rarement une goutte de sang. Au contraire, les séries Marvel pour Netflix s'autorisent plus de violence et de noirceur. Dans Daredevil, le justicier aveugle se fait sévèrement corriger. Les super-héros adaptés sont d'ailleurs réputés pour leur noirceur – la saison 2 de Daredevil a été marqué par l'arrivée du Punisher, un anti-héros qui préfère tuer ses ennemis plutôt que de les livrer à la justice. 

"Les séries n'auront pas peur d'être plus noires que les films. Ce que nous aimons chez ces héros, c'est qu'ils sont un peu plus terre à terre […], plus dans les rues que dans les nuages", avait lâché Ted Sarandos, le patron de la plateforme, en interview. 

Des super-héros délaissés

Krysten Ritter incarne Jessica Jones
Krysten Ritter incarne Jessica Jones Crédit : David Giesbrecht/Netflix

Vous ne verrez pas de Spider-Man sur Netflix : les séries de la plateforme sont toutes consacrées à des super-héros "délaissés" de l'univers Marvel. Alors bien sûr, Daredevil et le Punisher avaient déjà eu le droit à leurs propres films au début des années 2000, mais la qualité des productions n'avaient pas rendu hommage aux personnages. Luke Cage et Iron Fist,  inventés dans les années 70, n'avaient jamais eu le droit à une adaptation au cinéma ou en série – même s'ils sont parfois apparus dans divers dessins animés et jeux vidéo. Le personnage de Jessica Jones, lui, est tout neuf, puisqu'il a été inventé au début des années 2000.

Quatre héros différents qui se complètent bien

Daredevil, Luke Cage, Jessica Jones et Iron Fist dans "The Defenders"
Daredevil, Luke Cage, Jessica Jones et Iron Fist dans "The Defenders" Crédit : Netflix

Les showrunners Marco Ramirez et Douglas Petrie devaient faire face à une grosse difficulté avec The Defenders : faire tenir quatre univers bien différents en un seul homogène et assez grand pour ces quatre figures. Si les différentes séries ont pour point commun d'être assez sombres, elles n'ont ni le même ton ni le même rythme. Le cynisme de Jessica Jones pourrait-il s'accorder à la noirceur dont fait preuve Iron Fist à la fin de son propre show ? Quant à leurs différentes manières d'affronter le crime, seraient-elles compatibles ?

Le mélange des genres aurait pu être encore plus compliqué, sachant que des personnages secondaires de chaque série rejoignent ce nouvel univers. Du côté de Jessica Jones, sa meilleure amie Trish Walker est présente, comme son voisin Malcolm Ducass et l'avocate Jeri Hogarth. Matt Murdock, alias Daredevil, est rejoint Claire Temple, Foggy, Stick et ElektraMercedes Knight vient de l'univers de Luke Cage et Colleen Wing d'Iron Fist

Des références aux Avengers

Ça ne saute pas aux yeux, pourtant ces héros font partie du même univers qu'Iron Man, Thor ou Captain America. Si vous ne le croyez pas, jetez donc un œil aux affiches de Daredevil ou de Jessica Jones. En fond, vous y apercevrez la tour Avengers. Les super-héros mythiques de Marvel sont parfois mentionnés dans les séries. Des références qui font plaisir aux fans de la Maison des Idées, bien que nos Avengers préférés ne font pas d'apparitions dans ces séries Netflix.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Netflix Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795164749
"Daredevil", "Jessica Jones"... La recette du succès Marvel-Netflix
"Daredevil", "Jessica Jones"... La recette du succès Marvel-Netflix
ÉCLAIRAGE - Avec l'arrivée de la saison 3 de "Daredevil" sur Netflix, retour sur les recettes du succès de l'alliance entre la plate-forme de streaming et la Maison des Idées.
https://www.rtl.fr/culture/super/daredevil-jessica-jones-la-recette-du-succes-marvel-netflix-7795164749
2018-10-19 09:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LS4lDCe6LD-SjgB0sZwXOA/330v220-2/online/image/2018/1012/7795164939_la-saison-3-de-daredevil-est-disponible-ce-19-octobre-2018-sur-netflix.jpg