1 min de lecture Musique

Michel Berger : découvrez "Le Paradis Blanc" chanté par Marc Lavoine

En 1993, Marc Lavoine interprète "Le Paradis Blanc" dans une émission qui rend hommage à Michel Berger, cinq mois après sa disparition.

Anthony Martin La pépite musicale Anthony Martin iTunes RSS
>
Marc Lavoine "Le paradis blanc" Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin Journaliste RTL

Ils chantent Michel Berger est sorti en 2003. Cette compilation réunit les morceaux que Berger a signés pour les autres, ce sont des chansons qu’on connaît déjà, à une version près, car il y a un inédit dans ce disque : une interprétation unique du sublime morceau Le Paradis Blanc.

Le Paradis Blanc, c’est le dernier succès solo de Michel Berger, et cette version inédite a été enregistrée en janvier 1993, par un chanteur qui avait alors 30 ans. C’était dans le cadre d’une émission de télé qui rendait hommage à Michel Berger, 5 mois après sa disparition. Celui qui a interprété Le Paradis blanc ce soir-là, s’appelle Marc Lavoine.

Marc Lavoine et sa version du Paradis Blanc, accompagné par ceux qui étaient les musiciens attitrés de Michel Berger. La chanson originale est sortie en 1990. C’est un texte troublant, sombre : à 43 ans, Michel Berger apparaissait comme fatigué du monde, il exprimait sa quête de pureté, de tranquillité, et il finissait par se demander si la mort n’était finalement pas plus douce que tout ça. Il nous quittait 2 ans après, voilà pourquoi Le Paradis blanc a pris une dimension quasi mystique.

>
MARC LAVOINE: Le Paradis Blanc
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Michel Berger Marc Lavoine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants