1 min de lecture Musique

George Brassens : découvrez ses grands titres en versions étrangères

Pour voyager sans bouger de chez soi, écoutez donc "Brassens, échos du Monde", compilation collector de versions étrangères et inédites des chansons de Georges Brassens.

Anthony Martin La pépite musicale Anthony Martin iTunes RSS
>
Voyages avec Brassens Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin Journaliste RTL

Puisqu’on ne peut plus voyager pour le plaisir depuis des mois, on va courir la planète ce matin grâce à l’album Brassens, échos du monde, découvrons sur cette compilation collector de versions étrangères et inédites des chansons de Georges Brassens.

Première escale au Japon, au milieu des années 50 la Piaf japonaise, la diva Koshiji Fubuki, enregistrait Les amoureux des bancs publics. Les amoureux des bancs publics existe aussi en Hébreu dans une version bien plus récente, enregistrée en 2013 par Yael Naïm. On change d’ambiance, un détour par Cuba à présent, où la fanfare de la ville de Santiago de Cuba joue une des plus belles mélodies de Brassens, celle de la chanson Les Passantes.

Brassens universel existe aussi en anglais. Le chanteur américain Pierre de Gaillande, né en France, a repris par exemple le morceau grivois 95%, avec la chanteuse Keren Ann dans les chœurs. Et retour en France pour finir : au début des années 50 Georges Brassens se produisait sur la scène du théâtre parisien du Vieux-Colombier, par ailleurs un des hauts lieux du jazz de St Germain-des-Prés. Il y a notamment croisé le clarinettiste Sidney Bechet qui a découvert là sa chanson Brave Margot. Sidney Bechet adorait ce morceau, et il l’a repris.

>
Les amoureux des bancs publics (Georges Brassens) par Koshiji Fubuki
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants