2 min de lecture Musique

Madame X Tour : Madonna réalise un show de légende au Grand Rex à Paris

NOUS Y ÉTIONS - Madonna est au Grand Rex, où elle termine sa tournée mondiale "Madame X Tour". Elle donnera le 26 février, le 3e de ses 12 concerts parisiens. Un show digne de sa légende.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Laissez-vous tenter Crédit Image : Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
et Capucine Trollion

La Reine de la Pop est à Paris, Madonna a posé ses valises le week-end dernier dans la capitale. Huit mois après la sortie de Madame X, son quatorzième album, la chanteuse a donné le premier concert d'une série de douze représentations au Grand Rex, une salle de 2.800 places. La star n'a joué que dans dix autres villes dans le monde et restera à Paris jusqu'au 11 mars.

"Une Reine n'est jamais en retard", dit-elle souvent. Madonna a battu tous les records. Elle est montée sur scène, le jour d'après. Il était 00h05, quand la popstar a daigné se montrer. La chanson God Control, plaidoyer anti-armes en ouverture d'un spectacle théâtralo-musical époustouflant : douze choristes sur scène, autant de danseurs, un double escalier géant qui se déboîte comme des Lego. Il y a aussi des musiciennes habillées en nonnes, des policiers qui chargent une manifestation. Madonna - 61 ans - mène la danse.

L’œil bandé, Madame X enchaîne les personnages et fait une large place à son dernier album. L'habituée des stades est là, à quelques mètres, une proximité sidérante et une mise en scène méticuleuse. 

On n'a jamais entendu et vu Madonna dans un tel écrin

Tour à tour malicieuse, aguicheuse, provocatrice, Madonna disparaît dans un élément du décor, réapparaît de l'autre côté de la scène, monte et descend les escaliers, s'envole dans les bras de ses danseurs, se dandine sur un piano. Chaque chanson est un tableau. L'acceptation des autres, les violences policières, le droit au blasphème, l'importance de l'art dans la vie, la contradiction, Madonna n'élude aucun de ses thèmes fétiches dans des ambiances variées. Le Portugalson pays d'adoption, sert de fil rouge. Azulejos en projections, pas de fado, cabaret lusitanien reconstitué sur scène, sonorités morna, percussions batucadas, on n'a jamais entendu et vu Madonna dans un tel écrin.

À lire aussi
"Hamilton" est disponible sur Disney+ depuis le 3 juillet 2020 musique
"Hamilton" (Disney+) : tout ce qu'il faut savoir sur la comédie musicale à succès

Elle revient entourée d'une quinzaine de batucadeiras, ces chanteuses du Cap Vert sur Killers Who Are Partying. Violon et violoncelles s'invitent sur Crazy. Une trompette à sourdine et une guitare portugaise colorent de nombreux titres. Madonna - en forme vocalement - se réinvente en 2h10 de spectacle où l'improvisation a aussi sa place. Elle parle beaucoup avec le public. Plus humaine, plus vulnérable aussi, elle n'hésite pas à dire qu'elle souffre des genoux, et ça se voit sur son visage, mais elle enchaîne les succès avec une volonté de fer.

Madonna est au Grand Rex à Paris jusqu'au 11 mars 2020, il reste une poignée de places disponibles avec des billets allant jusqu'à 386 euros. Les portables restent enfermés dans des pochettes, et quel bonheur de ne pas voir une nuée d'écrans pendant deux heures.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Concert Madonna
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants