1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Euro 2021 : qui est Youssoupha, le rappeur à l'origine de l'hymne des Bleus ?
3 min de lecture

Euro 2021 : qui est Youssoupha, le rappeur à l'origine de l'hymne des Bleus ?

"Ça me choque qu'on choisisse quelqu'un comme cela pour représenter la France à l'Euro", a réagi le vice-président du RN, Jordan Bardella.

Le rappeur Youssoupha sur la scène des Francofolies de La Rochelle le 17 juillet 2016.
Le rappeur Youssoupha sur la scène des Francofolies de La Rochelle le 17 juillet 2016.
Crédit : XAVIER LEOTY / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault

Mercredi 19 mai, la Fédération Française de Football (FFF) a dévoilé son hymne officiel pour l'Euro 2021 : Écris mon nom en bleu, crie mon nom en bleu, chanté par le rappeur Youssoupha. Si ce nouvel hymne a ravi les fans de football, il a également fait réagir les politiques, et plus particulièrement le Rassemblement National. 

"Ça me choque qu'on choisisse quelqu'un comme cela pour représenter la France à l'Euro en matière musicale", a déclaré le vice-président du RN Jordan Bardella sur FranceInfo ce jeudi. "Benzema avait un jour dit que Didier Deschamps cédait à une partie raciste de la France. Je pense qu'on a cédé aujourd'hui à une partie racaille de la France en choisissant" Youssoupha, a estimé l'eurodéputé, également candidat du Rassemblement National aux régionales d'Île-de-France. 

Jordan Bardella reproche à Youssoupha d'avoir eu dans ses chansons "des paroles virulentes, lorsqu'il appelle par exemple à des menaces de mort contre Éric Zemmour (...) lorsqu'il a des propos extrêmement virulents à l'égard de Marine Le Pen". Le numéro deux du Rassemblement National fait ainsi référence aux titres À force de le dire et Éternel recommencement du rappeur de 41 ans. 

Une légende du rap français

Youssoupha Mabiki Zola de son nom complet, est né le 29 août 1979 à Kinshasa est ce qu'on peut appeler une légende du rap français. Arrivé en France à l'âge de 12 ans, il s'est fait connaître du grand public grâce à son street CD Éternel recommencement, sorti fin 2005 puis a signé chez la Maison de disques Hostile. Cette époque marque le réel début de sa carrière dans la musique. 

À lire aussi

Très vite Youssoupha impressionne de par sa plume, la puissance de ses mots et son talent. Ainsi, il est invité à faire les premières parties de grands rappeurs américains tels que 50 Cent, Snoop Dog, Lil Wayne, Eminem ou encore DMX. En 2007 sort son premier album solo intitulé À chaque frère, vendu pour 50.000 exemplaires. C'est sur cet album que l'on retrouve le titre Éternel recommencement où le rappeur fait allusion à Marine Le Pen de manière peu flatteuse. Cette même année, Youssoupha devient également disque d'or.

Deux ans plus tard sort son second album Sur les chemins du retour, dans lequel on retrouve le morceau polémique À force de le dire, où dans la version expurgée le nom d'Éric Zemmour a été brouillé. Second album et second disque d'or pour le rappeur. En 2012, François Hollande, alors candidat à la présidentielle lui demande de rapper pour sa campagne, une proposition déclinée par l'artiste, alors âgé de 33 ans. La même année sort son troisième album Noir D**** qui dès sa sortie se classe en première place des ventes de rap et sera certifié disque de platine. L'année suivante il annonce la création du groupe "La Ligue" qu'il forme avec Kery James et Médine. 

Rap conscient et engagé

Youssoupha sortira encore trois autres albums solo, NGRTD en mai 2015 un album plus pop certifié disque d'or et nommé aux Victoires de la Musique, Polaröid Experience en 2018 et enfin son dernier album Neptune Terminus qui est sorti cette année. 14 années se sont écoulées depuis la sortie de son premier album et Youssoupha continue de toucher les générations avec son rap poétique et engagé.  

L'artiste n'hésite pas à dénoncer ce qui lui semble injuste comme les violences policières ou la situation des immigrés en France. Youssoupha a d'ailleurs fait le choix de quitter l'hexagone. Désormais installé à Abidjan, le rappeur reste toutefois très attaché à France, comme il le chante dans le morceau Gospel : "Que la France prie pour moi, plus je la quitte et plus je l'aime", dit-il dans son dernier album, 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/