1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. David Bowie : pourquoi Aladdin Sane avait-il un éclair sur le visage ?
2 min de lecture

David Bowie : pourquoi Aladdin Sane avait-il un éclair sur le visage ?

A l'occasion d'une émission spéciale consacrée à la star britannique David Bowie, Eric Jean-Jean retrace la carrière de celui qu'on surnommait, le chanteur aux mille visages...

Hommage à David Bowie à Brixton, la ville natale du chanteur
Hommage à David Bowie à Brixton, la ville natale du chanteur
Crédit : NIKLAS HALLE'N / AFP
David Bowie : d'où vient le célèbre éclair sur son visage ?
53:54

Let's Dance, Heroes, ou encore Ashes To Ashes… On ne compte plus les tubes de David Bowie. A l'occasion d'une émission spéciale qui lui est consacrée, Eric Jean-Jean retrace la carrière de la star britannique, en compagnie de Jérôme Soligny, musicien, journaliste et auteur d'une biographie sur le chanteur. Ensemble, ils racontent la vie et les succès de celui qu'on surnommait "L'homme aux mille visages", tant il se décrivait par les nombreux avatars imaginés tout au long de sa carrière. Parmi eux, il y en a un, qui deviendra à jamais sa marque de reconnaissance...

En 1973, Bowie lance son nouvel album, Aladdin Sane, et sur la pochette, un nouveau personnage, du même nom. Bien plus sombre que Ziggy Stardust, icône du Glam Rock, et imaginé par Bowie 3 ans plus tôt, Aladdin Sane porte un costume brillant, tandis que la crinière rousse reste de rigueur. Mais ce qui interpelle le plus les fans à l'époque, c'est l'éclair, posé là, en plein visage. 

Alors, d'où vient cet éclair rouge et bleu qui zèbre le visage du chanteur ? Il symboliserait l'état d'esprit dans lequel se trouvait le chanteur à l'époque. Tiraillé de toutes parts dans une phase trépidante de sa vie, Bowie confiait en 1973 au magazine Rolling Stone que "mon personnage était électrique. Plutôt qu'une lampe, j'ai préféré un éclair". Quant au nom, Aladdin Sane, il est tiré du jeu de mots, "A lad insane", signifiant en anglais "un garçon fou".

Aladdin Sane n'aura finalement duré que le temps d'une tournée, cette même année 1973. Un véritable coup de foudre néanmoins pour ses fans, puisque le symbole, lui, a perduré. A l'annonce de la mort du chanteur, ils étaient des milliers de fans à peindre à leurs tours sur leurs visages cet éclair, si reconnaissable. 

Au sommaire de l'émission :

À lire aussi

- Une émission spéciale consacrée à la star britannique David Bowie. 

- Invité : Jérôme Soligny, musicien, auteur-compositeur, journaliste (Rock&Folk) et écrivain. Il a consacré une biographie à David Bowie dont la deuxième partie David Bowie, Rainbowman 1983-2016, vient tout juste de sortir aux éditions Gallimard. Il a notamment interviewé près de 300 proches de l'artiste pour écrire cet ouvrage de référence.

- Le journal de la musique 

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/