2 min de lecture People

L'académicien Jean-Loup Dabadie est décédé à l'âge de 81 ans

L'homme de lettres, journaliste, romancier, auteur de sketches et de chansons est mort, a annoncé son agent. L'académicien a travaillé avec les plus grands noms du spectacle, Michel Sardou, Julien Clerc ou encore Michel Polnareff.

L'académicien Jean-Loup Dabadie en 2016
L'académicien Jean-Loup Dabadie en 2016 Crédit : Eric FEFERBERG / AFP
Sylvain Zimmermann
Sylvain Zimmermann
Journaliste RTL

Il a travaillé avec les plus grands et signé quelques-uns des plus beaux textes de la chanson française. Le scénariste, parolier, homme de lettres et ancien journaliste Jean-Loup Dabadie est décédé dimanche 24 mai à Paris à l'âge de 81 ans, a annoncé son agent.

L'homme de lettres est mort à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, d'une maladie autre que le Covid-19, a précisé Bertrand de Labbey. "Jean-Loup Dabadie est décédé aujourd'hui à 13 heures. C'était un artiste complet, il avait réussi dans tous les arts : le sketch avec Guy Bedos (pour lequel il avait écrit de nombreux textes) ; la chanson avec Polnareff (Lettre à France) et Julien Clerc (Femmes je vous aime) ; et également le cinéma en tant que scénariste et adaptateur", a-t-il rappelé.

Jean-Loup Dabadie laisse une œuvre impressionnante, éclectique, majeure. Parolier de talent, il a écrit pour Julien Clerc (Ma préférence, L’assassin assassiné, Femmes, je vous aime, Elle danse ailleurs), Serge Reggiani (Le Petit Garçon), Michel Sardou (Chanteur de jazz), Johnny Hallyday (J'ai épousé une ombre) ou encore Robert Charlebois (Nuage no 9, Meurs pas, Les Chiffres parlent). Michel Polnareff lui doit ses principaux succès (Holidays, On ira tous au Paradis, et donc son chef œuvre Lettre à France).

Un auteur prolifique

Le cinéma français lui doit aussi beaucoup. Jean-Loup Dabadie a écrit les scénarios de plusieurs longs-métrages, notamment pour Claude Sautet : Les Choses de la vie, Max et les ferrailleurs (avec l'acteur Michel Piccoli disparu récemment), César et Rosalie. Auteur prolifique, il a également signé le script d'Un éléphant, ça trompe énormément et Nous irons tous au paradis, d'Yves Robert, avec Jean Rochefort.

À lire aussi
Le prince Harry et Meghan Markle, derrière William et Kate, dans l'église de Westminster, le lundi 9 mars 2020. Royaume-Uni
Harry et Meghan : un livre révèle des détails sur la vie du couple princier

Jean-Loup Dabadie était également très présent sur les planches. Il a signé des pièces de théâtre, dont La Famille écarlate (1967), Le Vison voyageur (1969) Madame Marguerite (1974), et écrit des sketchs pour plusieurs humoristes, en particulier Guy Bedos.

Né en 1938 à Paris, Jean-Loup Dabadie est le fils de Marcel Dabadie qui fut aussi parolier (de Maurice Chevalier ou de Julien Clerc). L'homme de lettres a débuté comme écrivain et journaliste, avant de devenir auteur de sketches à grand succès, puis un immense parolier et un scénariste remarqué pour ses textes empreints de tendresse et de nostalgie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Musique Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants