1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "Johnny par Laeticia" : à quoi ressemble le documentaire événement diffusé sur M6 ce jeudi soir ?
3 min de lecture

"Johnny par Laeticia" : à quoi ressemble le documentaire événement diffusé sur M6 ce jeudi soir ?

NOUS L'AVONS VU - M6 diffuse "Johnny par Laeticia" ce jeudi à 21h. Plus de 740 heures d'images personnelles du couple ont été confiées à William Karel pour réaliser ce documentaire.

Laeticia Hallyday dans "Johnny par Laeticia"
Laeticia Hallyday dans "Johnny par Laeticia"
Crédit : M6
"Johnny par Laeticia" : à quoi ressemble le documentaire événement diffusé sur M6 ce jeudi soir ?
00:04:05
Isabelle Morini-Bosc - édité par Nicolas Barreiro

Elle avait jusque-là gardé ces images secrètes. Dans Johnny par Laeticia, diffusé ce jeudi 8 décembre à 21h, Laeticia Hallyday dévoile une multitude d'archives de son quotidien avec Johnny.

À l'image, tout commence là où tout avait fini, dans le bureau de Johnny à Marnes-la-Coquette, il y a cinq ans. Un bureau dans lequel Laeticia n'avait pas remis les pieds, et dans lequel elle affirme, en préambule de ce documentaire de quelque 140 minutes, que c'est émouvant "de revenir là alors qu'il en est parti". 

"On a besoin de parler tous les jours de lui avec mes filles", poursuit-elle, "on a besoin de le faire vivre", bien qu'il soit "impossible de faire son deuil". Le faire vivre, c'est le postulat réussi de ce film forcément riche puisqu'il est rempli, nourri, plein de toutes les images que Laeticia a faites durant leurs 23 ans de vie commune. 

Une vie commune si peu commune. Webcam, téléphone, caméras, tout est alors bon pour "graver le quotidien". Et quand ce n'est pas Laeticia qui filme Johnny, c'est Johnny qui filme Laeticia. Cette manie de tout "enregistrer" depuis l'enfance a donné 740 heures d'images confiées au réalisateur William Karel, fan de Johnny. Ce n'est donc pas si surprenant que ce cinéaste engagé plus habitué aux scènes de combat qu'aux scènes de spectacle, ait franchement adoré cette "mission" lui ayant demandé trois mois de visionnage. 

Johnny sous toutes ses formes

À lire aussi

Nous aussi nous avons adoré. Il est d'ailleurs permis d'être franc et de préciser que ce Johnny par Laeticia est vraiment à voir, même si on n'est pas vraiment fan de la Laeticia de Johnny. C'est à voir parce que Johnny est tout entier dans ce long-métrage fait de petits bouts de films : Johnny qui se fait tatouer un loup sur le bras pendant que sa jeune fiancée fait "Johnny formation accélérée" en visionnant le Fréquenstar que Laurent Boyer a consacré à son homme. 

On a aussi Johnny à vélo, Johnny se jetant à l'eau, Johnny bramant une paillarde de Brassens. On a encore Johnny désespéré après un concert raté à Las Vegas, Johnny qui, par peur de mourir, se tue chaque nuit dans la drogue et l'alcool

On a enfin Johnny au taquet, taquin, rieur, blagueur, menteur, traqueur, truqueur et surtout Johnny allant vers la lumière avec ses zones d'ombre. Laeticia aussi veut faire la lumière dans ce documentaire : elle parle de ces hauts et de ces bas conduisant aux infidélités, aux aventures, aux ruptures, avec la reprise du fil des jours. Avec aussi juste assez de "points de suspension" que le téléspectateur peut chercher à remplir. 

Sa vie de père de famille

Reste que les séquences les plus belles sont celles où il découvre le bonheur du "home sweet home", et la joie d'être père après tant d'impairs. Et c'est là, petit, bémol, qu'on a un pincement au cœur en cherchant David et Laura, seulement visibles entre la 29e et la 31e minute

Heureusement, Johnny les évoque et précise qu'à l'époque "sur la route toute la sainte journée", comme dit l'autre, et séparé de leurs mères (Sylvie Vartan et Nathalie Baye), il ne les a pas vus grandir et les a donc "loupés". Péché avoué…

On adore ces archives où il apparaît parfois en force, parfois en farce, tantôt lumineux, tantôt en clair obscur avec son regard de husky un peu inquiétant, un peu perdu. Par exemple quand la maladie lui fait momentanément perdre sa puissance vocale et qu'il ne trouve plus sa voix. La voie royale il l'aura sur les Champs-Élysées. C'est la dernière image poignante d'un film qui ne l'est pas moins.      

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires