3 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "Il faut arrêter de dire que tout prend l'eau à TF1"

ÉDITO - Trois nouveaux candidats rejoignent les aventuriers de "Koh-Lanta" vendredi 17 mars. Les émissions doivent se réinventer pour ne pas lasser.

L'épreuve des poteaux est un classique de la finale de "Koh-Lanta"
L'épreuve des poteaux est un classique de la finale de "Koh-Lanta" Crédit : BUREAU233/ALP/TF1
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

"Je n'excelle nulle part mais j'assure partout". Elle n'est pas mal, cette formule de Claire la guerrière, 38 ans, qui débarque ce soir sur l'île cambodgienne de Koh Rong (et donc dans Koh-Lanta) avec deux autres "retardataires". Des retardataires ne sachant d'ailleurs pas, à leur arrivée, que le tournage a déjà commencé. Or on sait tous à quel point il peut être difficile de s'intégrer dans des groupes déjà constitués ! 

On vous laisse donc découvrir ce soir sur TF1 Claire, mais également Sébastien, moniteur d'escalade de 35 ans et Vincent, ex-rugbyman de 32 ans. Dites-nous au passage si vous aimez ces innovations rendues nécessaires par l'obligation pour un producteur d'avoir toujours un coup d'avance. "C'est comme au poker, répète inlassablement le présentateur Denis Brogniart : il faut toujours anticiper. Il y a ainsi des années avec plus de retouches que de véritables changements, et d'autres avec de grosses modifications, parce que l'émission doit se renouveler avant de fatiguer le public". 

Pas le temps de s'habituer aux candidats

Se renouveler… Comme les cellules du corps ou la queue des lézards. Le credo est simple, il faut "délasser sans lasser". On a évidemment aussi le droit d'apprécier mollement ces modifications. Moi, je suis peu sensible aux "allées et venues" de tous ordres pour tous désordres, que ce soit dans Koh-Lanta ou dans Top chef, qui a vu revenir cette semaine d'anciens concurrents prêts à "cuisiner" tout le monde. 

À lire aussi
L'émission "Le meilleur patissier" est diffusée depuis 2012 sur M6 médias
Programme TV : ce soir, "Le meilleur pâtissier" avec Dany Boon en guest

À peine sommes-nous habitués à des candidats, qu'il faut désormais se préparer à en changer. On ne peut pas dire que ça favorise ou facilite l'esprit de corps. Je sais bien que la discorde, c'est tout l'enjeu d'un jeu qui doit être constamment passionnant pour que le public soit passionné, mais disons que ni j'adhère ni j'adore. Tout en reconnaissant tout de même que voir les réactions des uns et des autres est toujours instructif. 

De bonnes audiences pour TF1

L'instinct de propriété et de territoire renaît en effet vite, le nouvel arrivant étant un élément à "détruire" ou à séduire. Cela dit, et quelle que soit l'évolution de l'émission, nul ne pourra contester son bon démarrage en audience. Que n'a-t-on pourtant annoncé vendredi dernier, le soir de la reprise, sur l'échec probable, échec que de nombreux observateurs avaient prévu aussi sûrement qu'ils prévoient leurs dates de vacances. 

Redémarrer une 17ème saison (vingt avec les spéciales) alors que la 16ème, terminée le 9 décembre, avait duré près de quatre mois, cela semblait du suicide. D'autant que cette "session" suivait déjà, elle, l'aventure printanière en Thaïlande du 12 février au 27 mai. On a beau dire que "plus c'est long plus c'est bon", cela reste à vérifier au coup par coup. Le résultat ? Plus de six millions de fidèles, contre moins de 5,5 millions et moins de 5,3 millions pour les deux Koh-Lanta précédents ! Affaire à suivre, mais le soulagement était réel samedi dernier au siège de La Une. 

On peut d'ailleurs rabâcher que si TF1 accuse une chute de régime préoccupante faute de recettes suffisantes (et dieu sait que les recettes vont de pair avec les régimes), elle sait faire durer ses formats forts, ses formats phares, comme encore The Voice, ou Section de recherches côté fictions. 

Ce n'est évidemment pas suffisant pour parler de période euphorisante, mais c'est assez pour qu'on arrête de dire que "tout prend l'eau à TF1". La rigueur, c'est autant pour les candidats de l'île cambodgienne, que pour les journalistes médias dans les rédactions. Et rappelons que, ici comme là, c'est à la fin du marché qu'on compte les bouses.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Isabelle Morini-Bosc Editos
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787714223
Isabelle Morini-Bosc : "Il faut arrêter de dire que tout prend l'eau à TF1"
Isabelle Morini-Bosc : "Il faut arrêter de dire que tout prend l'eau à TF1"
ÉDITO - Trois nouveaux candidats rejoignent les aventuriers de "Koh-Lanta" vendredi 17 mars. Les émissions doivent se réinventer pour ne pas lasser.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-il-faut-arreter-de-dire-que-tout-prend-l-eau-a-tf1-7787714223
2017-03-17 19:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xj_6NqWTMIMNMqEzUJPIHw/330v220-2/online/image/2015/0725/7779207647_c-est-chantal-qui-a-finalement-remporte-l-epreuve-des-poteaux.jpg