1 min de lecture Agression sexuelle

Harvey Weinstein : "Il fallait accepter ses désirs", confie l'ex-chauffeur à Cannes

INVITÉ RTL - Entre 2008 et 2013, Mickaël Chemloul a été le chauffeur d'Harvey Weinstein au Festival de Cannes. Il raconte dans un livre la violence et l'addiction au sexe du producteur, bien avant les révélations qui ont mené au mouvement MeToo.

Marc-Olivier Fogiel L'Entretien du jour Marc-Olivier Fogiel
>
Harvey Weinstein : son chauffeur à Cannes pendant six ans raconte Crédit Image : AFP / Archives, Anne-Christine Poujoulat | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

Le chauffeur d'Harvey Weinstein au Festival de Cannes de 2008 à 2013 témoignait sur RTL, mercredi 17 octobre. Mickaël Chemloul publie Le Démon de la Croisette, Harvey Weinstein côté coulisses. Un ouvrage dont il a commencé la rédaction avant les révélations du New Yorker en octobre 2018, à l'origine du mouvement #MeToo

"J'ai commencé l'écriture sous forme de thérapie avec mon psychiatre et mon épouse qui est psychothérapeute pour témoigner de ce qui c'est passé avec Harvey Weinstein pendant six ans", raconte Mickaël Chemloul. Un besoin d'écrire après des années d'injures, d'insultes et de traumatisme. "Mais après c'est la violence physique qui prend le dessus et là on ne peut plus rien dire d'autre que d'écrire." 

Dans son livre, Mickaël Chemloul décrit Harvey Weinstein comme "un ogre sexuel, un monstre moral, un cyclope sorti tout droit des temps archaïques. Il n'a qu'un œil celui de la bestialité, il se fout de la décence".

À lire aussi
Kevin Spacey à la sortie du tribunal le 07/01/19 États-Unis
Kevin Spacey inculpé d'agression sexuelle et laissé en liberté sous caution

Une mallette remplie de sextoys

Très vite, le chauffeur comprend qu'Harvey Weinstein est addict au sexe. Il raconte que le producteur se déplaçait toujours avec une mallette. Si dans un premier temps Mickaël Chemloul pense qu'elle contient des dossiers importants, il apprendra plus tard qu'elle renferme en réalité des sextoys.

Si l'attitude d'Harvey Weinstein a toujours été déplorable, elle s'est aggravée lorsqu'il a reçu la Légion d'Honneur après The Artist. "On aurait dit que cette Légion d'Honneur lui donnait les pleins pouvoirs. Ça a exacerbé sa violence physique", estime Mickaël Chemloul, qui affirme : "Il fallait accepter ses désirs pour pouvoir évoluer dans son activité professionnelle".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression sexuelle Harvey Weinstein Festival de Cannes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795228364
Harvey Weinstein : "Il fallait accepter ses désirs", confie l'ex-chauffeur à Cannes
Harvey Weinstein : "Il fallait accepter ses désirs", confie l'ex-chauffeur à Cannes
INVITÉ RTL - Entre 2008 et 2013, Mickaël Chemloul a été le chauffeur d'Harvey Weinstein au Festival de Cannes. Il raconte dans un livre la violence et l'addiction au sexe du producteur, bien avant les révélations qui ont mené au mouvement MeToo.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/harvey-weinstein-son-chauffeur-a-cannes-pendant-six-ans-raconte-7795228364
2018-10-17 21:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Vt-h7TvhfIT_NcPs0u86eg/330v220-2/online/image/2017/1011/7790467133_le-producteur-harvey-weinstein-le-24-mai-2013.jpg