2 min de lecture Eurovision

Eurovision 2019 : Madonna critiquée par une ministre israélienne après son show

La ministre israélienne de la Culture, Miri Regev, a estimé dimanche que la présence de drapeaux palestiniens sur le dos des danseurs de Madonna pendant la finale de l'Eurovision était une "erreur".

Madonna et ses danseurs sur la scène de l'Eurovision 2019.
Madonna et ses danseurs sur la scène de l'Eurovision 2019. Crédit : Orit Pnini / KAN / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Décidément, la prestation de Madonna ne cesse de faire parler. Invitée prestigieuse de la grande finale du concours de l'Eurovision, qui a vu la victoire de Duncan Laurence (Pays-Bas), la reine de la pop a enchaîné les fausses notes avant d'être au cœur d'une polémique lorsque les drapeaux israélien et palestinien sont brièvement apparus côte à côte sur le dos de deux danseurs.

Avant même son passage sur la scène de Tel Aviv, Madonna avait dû faire face à de nombreux appels au boycott lancés de la part de militants pro-palestiniens. Des appels balayés d'un revers de main par la principale intéressée qui avait alors assuré qu'elle ne "cesserait jamais de jouer de la musique pour se plier à de quelconques demandes politiques".

Pourtant, la politique s'est bien invitée au 64e concours de l'Eurovision samedi 18 mai bien qu'on ignore, encore, si la chanteuse américaine était au courant de l'apparition des drapeaux. "Nous ne devons jamais sous-estimer le pouvoir qu'a la musique pour rassembler les gens", avait lancé la star juste avant de monter sur scène.

C'était une erreur, on ne peut pas mélanger la politique à un événement culturel

Miri Regev
Partager la citation
À lire aussi
Bilal Hassani lors de la demi-finale de l'Eurovision, le 14 mai 2019 LGBT
Out d'or 2019 : Bilal Hassani élu personnalité LGBTI de l'année

Une image symbolique, ouvertement critiquée par la ministre israélienne de la Culture dimanche 19 mai. "C'était une erreur, on ne peut pas mélanger la politique à un événement culturel, avec tout le respect que je dois à Madonna", a affirmé Miri Regev avant le conseil des ministres hebdomadaire. 

La ministre, qui n'a pas assisté à la finale de l'Eurovision, a également critiqué l'organisme de diffusion israélien Kan qui, selon elle, a failli à sa mission en laissant des drapeaux palestiniens apparaître à l'écran. 

Par ailleurs, au moment de l'annonce des résultats, les membres du groupe islandais Hatari, connu pour leur opposition déclarée à l'occupation israélienne des Territoires palestiniens, ont déployé des banderoles aux couleurs palestiniennes, suscitant de nombreux sifflets dans le public. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Eurovision Musique Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797664218
Eurovision 2019 : Madonna critiquée par une ministre israélienne après son show
Eurovision 2019 : Madonna critiquée par une ministre israélienne après son show
La ministre israélienne de la Culture, Miri Regev, a estimé dimanche que la présence de drapeaux palestiniens sur le dos des danseurs de Madonna pendant la finale de l'Eurovision était une "erreur".
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/eurovision-2019-madonna-critiquee-par-une-ministre-israelienne-apres-son-show-7797664218
2019-05-19 17:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xSrtiTR_lgTy3-2aFP0AIA/330v220-2/online/image/2019/0519/7797664246_000-1gm8xc.jpg