3 min de lecture Séries

"Emily in Paris" : qui est Lily Collins, la star de la série Netflix ?

PORTRAIT - À 31 ans, l'actrice britannico-américaine atteint un sommet dans sa carrière en incarnant l'héroïne qu'on adore détester dans la série phénomène de Netflix.

Lily Collins et son béret déjà célèbre dans "Emily in Paris"
Lily Collins et son béret déjà célèbre dans "Emily in Paris" Crédit : Netflix
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Depuis quelques jours, vos collègues, amis et proches ont surement ce prénom à la bouche : Emily. C'est l'héroïne de la nouvelle série phénomène Netflix : Emily in Paris, disponible depuis le 2 octobre sur la plateforme.

Dans Emily in Paris, nous suivons les aventures d'Emily, incarnée par Lily Collins, trentenaire américaine qui débarque dans un Paris rempli de clichés et de filtres. Une série délicieusement insupportable dont de très nombreuses scènes ont pu faire hurler les Parisiens : les croissants et les bérets pour ne citer qu'eux. Qui est donc Lily Collins, l'interprète d'Emily, propulsée sur le devant de la scène internationale ? 

Née le 18 mars 1989 en Angleterre, elle est la fille de Phil Collins et Jill Tavelman, la présidente du Beverly Hills Women's Club. Avant de de faire carrière au cinéma, Lily Collins démarre sur les podiums : Chanel l'a choisie pour porter l'une des robes de bal de la maison de couture pour le Bal des Débutantes à l'hôtel de Crillon lorsqu'elle a 18 ans. Un an plus tard, le Glamour espagnol la nomme "mannequin internationale de l'année".

Sa carrière décolle avec "Blanche-Neige"

La carrière de Lily Collins au cinéma démarre au côté de Sandra Bullock dans The Blind Side en 2009. Elle accède à une plus grande notoriété en 2012 dans Blanche-Neige de Tarsem Singh où elle incarne la jeune héroïne de Disney face à Julia Roberts (la méchante Reine), Armie Hammer (le prince Andrew) et Sean Bean (le Roi). Elle montre aussi ses talents de chanteuse en interprétant une nouvelle version d'Un jour mon prince viendra. Malgré les critiques mitigées sur le film, il enregistre un coquet succès commercial. La même année, l'actrice est à l'affiche de la comédie dramatique L'amour malgré tout de Josh Boone avec Greg Kinnear et Jennifer Connelly.

>
Blanche Neige Bande Annonce VF (Julia Roberts)
À lire aussi
Anakin Skywalker peut-il être lié à "Baby Yoda" dans "Star Wars" ? Star Wars
"The Mandalorian", saison 2 : Anakin Skywalker a-t-il sauvé "Baby Yoda" ?

En 2013, on la découvre dans une super-production hollywoodienne The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres, adapté du roman à succès La Cité des ténèbres de Cassandra Clare. Là aussi, le film ne séduit pas toutes les critiques, mais permet à Lily Collins d'être nommée aux Teen Choice Awards en tant que Meilleure actrice. 

Elle a été nommée aux Golden Globes

En 2016, elle tourne avec la légende d'Hollywood Warren Beatty et Alden Ehrenreich, le jeune Han Solo de Star Wars, dans L'Exception à la règle. Manque de bol : c'est un échec au box-office, même si cela lui permet d'être nommée aux Golden Globes en tant que Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie.

>
Rules don't apply - Bande annonce [Officielle] VOST HD

Outre le film To The Bone dont nous parlons plus bas, Lily Collins s'illustre aussi dans le film d'horreur Okja, disponible sur Netflix, et dans la série Les Misérables de la BBC où elle incarne Fantine. Cette série lui permet de jouer avec d'autres grands noms du cinéma tels Olivia Colman (The Crown, La Favorite). En 2019, Lily Collins est Elizabeth Kloepfer, la petite amie du tueur en série Ted Bundy (Zac Efron) dans Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile, puis Edith Bratt, la compagne de J. R. R. Tolkien (Nicholas Hoult) dans Tolkien

Elle a lutté contre les troubles alimentaires

En janvier 2017, l'actrice à l'un des rôles principaux de To The Bone réalisé par Marti Noxon et présenté au festival de Sundance. Lily Collins incarne Ellen, une jeune fille qui lutte contre l'anorexie mentale et qui décide, sur les conseils de son médecin (Keanu Reeves) d'entreprendre un voyage repoussant ses limites. 

Pour la sortie du film, elle confie avoir elle-même souffert d'anorexie, comme elle le confie au média américain EW : "Ce rôle était assez intense pour moi. J'ai souffert de troubles alimentaires lorsque j'étais adolescente aussi. J'ai écrit un livre l'an passé [Unfiltered: No Shame, No Regrets, Just Me] et j'ai dédié un chapitre sur cette expérience une semaine avant de recevoir le script. C'était comme si l'univers m'offrait des outils pour faire face, sans flancher, à la peur que j'avais auparavant". 

>
To The Bone | Official Trailer [HD] | Netflix

Au magazine américain Shape, elle explique aussi qu'elle a vaincu son combat contre l'anorexie : "Même si j'étais guérie depuis plusieurs années avant de faire ce film, le préparer m'a permis de faire le point sur les troubles alimentaires grâce aux professionnels. C'était une nouvelle forme de guérison pour moi. J'ai dû le vivre en étant dans la peau de mon personnage, Ellen, mais aussi en tant que Lily".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries People Netflix
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants