3 min de lecture Médias

"Daron", le magazine pour les papas qui veulent aussi être des mamans

Sorti au mois de juin, le magazine "Daron" se veut une alternative pour les pères qui veulent prendre part à l'éducation de leurs enfants.

Couverture du premier numéro de Daron
Couverture du premier numéro de Daron
102907340309617434926
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

"Les hommes et les enfants d'abord". Le slogan du magazine en dit déjà long sur l'ambition de Daron, le magazine qui s'adresse aux pères qui souhaitent avoir un rôle dans l'éducation quotidienne des enfants. Changer les couches, donner le biberons, aller aux réunions parents-professeurs, accompagner à l'école, les papas d'aujourd'hui deviennent des "mamans" à part entière, si l'on s'en tient à l'image d'Épinal de la famille traditionnelle.

Une prise de responsabilité assumée par Hugo Gaspard, fondateur de Daron Magazine et papa actif. Ce journaliste depuis près de 20 ans s'est lancé dans cette aventure lorsqu'il s'est rendu compte que la presse parentale ne proposait rien à cette nouvelle génération de papas qui veulent partager les tâches inhérentes à l'éducation des enfants avec les mamans (ou l'autre papa). "Quand j'ai eu ma petite fille il y a un an, j'ai regardé la presse parentale et il n'y avait rien pour les pères", confie-t-il à RTL.fr.

Le premier numéro traitait entre autre d’homoparentalité, de GPA, avec des témoignages.

Hugo Gaspard
Partager la citation

"On est une bande de copains, de collègues, on est tous des pères attentionnés, présents avec plusieurs défauts. On n'est pas représentés", déplore-t-il. C'est ainsi que débute l'idée de créer un magazine dédié, qui sache parler aux papas de ce que le quotidien va leur poser comme problèmes à résoudre face à un enfant à éduquer, élever, encadrer, accompagner. Dans un univers d"une "presse parentale trop conservatrice", il décide de bousculer les codes. "On veut faire quelque chose qui ait du sens", indique Hugo Gaspard, mais avec l'objectif de "rester impertinent". 

À lire aussi
Photo d'illustration médias
Qu'est-ce que NewsGuard, l'évaluateur des sites d'info qui débarque en France ?
La couverture du numéro 1 de "Daron"
La couverture du numéro 1 de "Daron" Crédit : "Daron"

En filigrane, Daron (qui signifie à la base maître de maison) a "des combats à mener, notamment sur le congé parental". Car cette génération de papas attentionnés et investis fait encore face à des réactions héritées de plusieurs siècles d'un modèle familial figé autour d'une maman omniprésente, qui pose des journées pour s'occuper d'un enfant malade, qui l’emmène chez le médecin ou encore aux activités périscolaires. "C'est pas normal, pourquoi vous vous arrêtez ?", sont des réactions que rencontrent les pères au moment de demander un congé parental.

Daron s'attaquera donc aux sujets épineux et tabous. "Le premier numéro traitait entre autres d’homoparentalité, de GPA, avec des témoignages", illustre Hugo Gaspard. Le magazine veut aussi donner des clés aux parents qui seront confrontés à des situations qu'il faut savoir appréhender. "Le pipi au lit, les règles, comment parler du clitoris à sa fille grâce à des conseils de psychologues et spécialistes, mais aussi la nutrition avec un chef étoilé qui proposera des menus afin de faire découvrir les aliments aux enfants", détaille Hugo Gaspard.

Pas seulement une tendance portée par les "Bobos"

Et trois mois après la sortie du premier numéro, les retours sont très positifs. "On a beaucoup de retours de mamans qui ont lu le magazine avec des thèmes qui parlent aux deux membres du couple", confie le fondateur et rédacteur en chef de Daron. "On voulait s'adresser aux papas mais les conseils qu'on donne sont validés par des médecins", insiste Hugo Gaspard. Ce qui fait de Daron Magazine une publication que les femmes peuvent lire aisément

Illustration de "Daron" d'un article sur l'homoparentalité
Illustration de "Daron" d'un article sur l'homoparentalité Crédit : "Daron Magazine"

"Quand vous êtes père célibataire, il y a une défiance partout. À la CAF, chez le médecin, à l'école. C'est par l'éducation que cela deviendra naturel", explique le journaliste, persuadé que cette prise de responsabilité des papas est aussi un moyen de permettre aux mamans d'avoir plus de place dans une société encore loin d'afficher une totale parité. "On n'a pas un discours angélique, mais il y a des manières de faire pour que tout le monde trouve sa place dans le couple", insiste-t-il.

Daron va tenter ainsi de diffuser ses idées avec la création d'un site internet gratuit, qui contiendra une partie des articles parus dans les numéros précédents, ainsi que des contenus dédiés. Une campagne d'abonnement sera également mise en place. Daron veut parler à tous les papas et Hugo Gaspard, qui ne se "considère pas comme un Bobo", pense que la tendance de voir des pères s'occuper quotidiennement de l'éducation de leurs enfants n'est pas forcément cantonnée aux grandes villes. Que ce sera un modèle répandu, pour qu'un jour un papa en congé parental ne soit plus une incongruité. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias Congé parental Parents
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789956959
"Daron", le magazine pour les papas qui veulent aussi être des mamans
"Daron", le magazine pour les papas qui veulent aussi être des mamans
Sorti au mois de juin, le magazine "Daron" se veut une alternative pour les pères qui veulent prendre part à l'éducation de leurs enfants.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/daron-le-magazine-pour-les-papas-qui-veulent-aussi-etre-des-mamans-7789956959
2017-09-05 08:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QbvxJJW-eq1l4ERvW21L8g/330v220-2/online/image/2017/0904/7789958944_couverture-du-premier-numero-de-daron.PNG