1 min de lecture César

César 2020 : pourquoi Marina Foïs était-elle absente de la cérémonie ?

VU DANS LA PRESSE - Marina Foïs se confie sur son absence lors de la cérémonie des César 2020. L'actrice avait participé à l'élaboration d'une tribune contre la gouvernance de l'institution.

Festival de Cannes 2019 : Marina Foïs tout en sequins à Cannes
Festival de Cannes 2019 : Marina Foïs tout en sequins à Cannes Crédit : Loïc Venance / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault

La tumultueuse cérémonie des César 2020 a vivement secoué le cinéma français. Une soirée agitée, en raison, en partie, de la remise du César du meilleur réalisateur à Roman Polanski. Une cérémonie sous haute tension, à laquelle Marina Foïs n'était pas conviée.

"Je n’y étais pas cette année. Vous n’êtes pas sans savoir que je suis, avec d’autres, à l'origine d’une tribune contre la gouvernance des César... Je n'y étais donc pas la bienvenue", a confié l'actrice à Vanity Fair. En effet, l'actrice fait référence à une tribune visant l'institution, publiée dans Le Monde quelques semaines avant la prestigieuse cérémonie

Dans cette dernière, plus de 200 personnalités du cinéma français s'accordaient à réclamer plus de démocratie au sein de l'Académie des César et à demander une nouvelle gouvernance. Quelques jours après la publication de la tribune, la direction de l'Académie des César annonçait une démission collective

Quand Adèle se lève, c’est une colère physique

Marina Foïs
Partager la citation

Si la présence de Marina Foïs n'était pas souhaitée, cette dernière a tout de même suivi la remise des prix entourée de ses amis. Lors de son entretien avec Vanity Fair, l'actrice est revenue sur le moment clé de la cérémonie : le départ fracassant d'Adèle Haenel et de Céline Sciamma, après que le César du meilleur réalisateur a été attribué à Roman Polanski. 

À lire aussi
Le comédien et metteur en scène Éric Metayer qui a rejoint l'Académie des César Cinéma
César : "Je ne peux pas siéger à côté de certaines personnes", affirme Éric Metayer

"Quand Adèle se lève, c’est une colère physique, une violence inscrite dans le corps des femmes qui resurgit brutalement. Il n’y a pas à se sentir modéré face à ça ni à commenter : ça ne peut pas être autrement. Quand on a subi ça, on ne peut rester modérée", a déclaré Marina Foïs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
César Marina Foïs Tribune
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants