1 min de lecture César

César 2020 : Adèle Haenel réagit après avoir quitté la cérémonie

L'actrice a quitté la cérémonie des César vendredi 28 février lorsque Roman Polanski a été récompensé. Elle réagit à la soirée auprès de "Mediapart".

Adèle Haenel pendant la cérémonie des César 2020
Adèle Haenel pendant la cérémonie des César 2020 Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"Ils voulaient séparer l’homme de l’artiste, ils séparent aujourd’hui les artistes du monde". L'actrice Adèle Haenel prend la parole pour la première fois après sa sortie très remarquée de la salle où se déroulait la 45e cérémonie des César vendredi 28 février. Roman Polanski, accusé de viols, y a été récompensé pour la réalisation de son dernier film, J'accuse.

"Ce qu’ils ont fait hier soir, c’est nous renvoyer au silence, nous imposer l’obligation de nous taire", réagit l'actrice auprès de Mediapart. C'est dans ce même média qu'elle accusait en novembre dernier le réalisateur Christophe Ruggia "d'attouchements". Depuis, une enquête a été ouverte pour agressions sexuelles et l'actrice a porté plainte. 

Même si elle se félicite de certaines prises de parole, comme celle d'Aïssa Maïga pour plus de diversité dans l'industrie du cinéma et celle de Lyna Khoudri, récompensée pour sa prestation dans le film Papicha, Adèle Haenel fustige un monde conservateur. "Toute la soirée a tourné autour de l’idée que l’on ne pourrait plus rien dire, 'comment on va rire maintenant si on ne peut plus se moquer des opprimés'. Mais si on riait aussi de nous-mêmes, si on riait aussi des dominants ?", suggère-t-elle.

Plusieurs personnalités ont apporté leur soutien à l'actrice, quittant la salle au même moment qu'elle comme Aïssa Maïga ou a posteriori, comme Sara Forestier. "J'aurai dû quitter la salle", a écrit cette dernière en légende d'une publication Instagram samedi. "C'est notre responsabilité, à nous gens du cinéma. Et profondément je me sens mal."

Voir cette publication sur Instagram

J'aurai dû quitter la salle. On aurait dû quitter la salle. Je n'ai pas réussi à dormir de la nuit. C'est après coup, seule dans ma chambre, que j'ai pris la mesure de la terreur de la situation. Que le film de polanski soit éligible c'est une chose, lié à la responsabilité de l'état français de garder Polanski sur son sol, mais le consacrer en est une autre. C'est notre responsabilité, à nous gens du cinéma. Et prodondément je me sens mal. Nous ne pouvons pas faire comme si il etait un citoyen lambda, dans la mesure où il est fugitif. Je pense aux femmes, et clairement là ce soir en faisant le choix de le récompenser certains ont fait le choix d'étouffer une réalité pour faire comme si la situation était normale. Non être fugitif n'est pas normal, ni acceptable. #césarsdelahonte Réveillons-nous!

Une publication partagée par Sara Forestier (@sara_forestier) le

La rédaction vous recommande
Lire la suite
César Cinéma Roman Polanski
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants