1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Vocabulaire : ne faites plus la faute, "ragoûtant", c’est… délicieux !
2 min de lecture

Vocabulaire : ne faites plus la faute, "ragoûtant", c’est… délicieux !

Il est des mots incompris, comme condamnés à être mal utilisés. Tel "ragoûtant", qui ne veut pas dire ce que l’on croit…

Image d'illustration
Image d'illustration
Crédit : ting-tian/unsplash
"Ragoûtant", c'est... délicieux !
00:03:03
Muriel Gilbert

Ce dimanche, c’est vocabulaire, amis des mots, parce que je me suis aperçue qu’un terme fort employé l’était presque systématiquement de travers. Il s’agit de ragoûtant. C’est quoi, pour vous, ragoûtant ? Par exemple, si je vous dis qu’à la cafétéria de votre entreprise, on sert un steak frites ragoûtant… vous vous précipitez à la cantine, ou vous courez vous acheter un sec-beurre-cornichons au bistrot de la place du Marché ?
 
Pour nombre de nos contemporains – et peut-être même pour vous, qui sait – ragoûtant est synonyme de dégoutant. Or… c’est exactement le contraire ! Un steak frites ragoûtant, c’est un steak frites super-appétissant ! D’ailleurs, dans ragoûtant on reconnaît… ragoût ! Et c’est bon, le ragoût, n’est-ce pas ? Tous ces mots : ragoût, ragoûtant, dégoût, dégoûtant, sont des dérivés du goût, bien sûr, c’est pourquoi, comme goût, ils s’écrivent avec un accent circonflexe sur le U – la réforme de l’orthographe de 1990 permet aussi de se passer de l’accent, mais il leur va si bien ! 

Et puis cet accent circonflexe est la trace, comme souvent, d’un ancien S disparu, puisque le goût vient du latin gustus, qui a d’abord donné goust en français médiéval. Ce S est resté, d’ailleurs, dans le verbe déguSter… (Attention, on a souvent envie d’écrire égout – une bouche d’égout – avec un accent sur le U, mais non : égout ne vient pas du goût mais de la goutte (d’eau), donc pas d’accent sur l’égout.). Et pour revenir à notre ragoût, aujourd’hui le sens du mot est bien spécifique : un ragoût est un "plat composé de morceaux de viande et de légumes cuits dans une sauce", selon la définition du Robert. Mais quand le terme apparaît, au XVIIe siècle, sous la forme ragoust, il est simplement défini comme "un mets qui excite l’appétit". Et c’est bien de là que découle le sens actuel de notre adjectif ragoûtant : "Qui est agréable, plaisant, engageant" (c’est la définition de l’Académie française).


Étonnant, n’est-ce pas, que tant de Français imaginent que cela veut dire l’inverse ? Ce qui nous trompe, c’est la ressemblance de ragoûtant avec dégoûtant, son antonyme (son contraire), qui est bien plus utilisé. Ce qui contribue à nous induire en erreur aussi, c’est que ragoûtant est essentiellement utilisé dans des phrases négatives. L’Académie donne les exemples d’"Une histoire peu ragoûtante" ou d’un travail qui "n’est guère ragoûtant". Et tenez, pour achever de vous convaincre que ragoûtant est plus que délicieux, sachez qu’en français québécois du XXIe siècle, un bébé ragoûtant, c’est un bébé si dodu qu’on ne peut pas s’empêcher de l’embrasser.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires