1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Orthographe : "cauchemar" ou "cauchemard" ?
2 min de lecture

Orthographe : "cauchemar" ou "cauchemard" ?

Il est des mots qui ne se terminent pas comme on le voudrait, en français, s’amuse Muriel Gilbert.

Une personne en train de dormir (image d'illustration)
Une personne en train de dormir (image d'illustration)
Crédit : Claudia Manas / Unsplash
Des mots qui ne se terminent pas comme on voudrait
03:24
Muriel Gilbert

Ce samedi, on parle d’une curiosité de l’orthographe du français, une des mille merveilleuses blagounettes qui font les délices des concepteurs de dictées. C’est Lucie, de Paris, qui m’écrit qu’elle a eu la surprise de découvrir la semaine dernière en écoutant ma chronique qu’un maître queux, ce synonyme vieillot du cuisinier, “s’écrit avec un X au lieu d’un E final. Ça alors !” Et ça lui a donné une idée : “Au rayon des orthographes étonnantes”, elle aimerait bien “savoir pourquoi cauchemar ne prend pas de D alors que l’on dit bien cauchemarder”.

C’est vrai, chère Lucie : bâtard, bavard, billard, bobard, boulevard, brouillard, cafard, canard, chauffard, costard… on pourrait continuer longtemps : des dizaines de noms en [ar] se terminent en A.R.D. Mais, pas cauchemar !

Pourtant, Lucie a raison, souvent c’est un bon truc de s’appuyer sur des mots de la même famille pour deviner la consonne finale de ces mots : bavard donne bavarde et bavarder, cafard donne cafarder, donc on sait qu’il s’écrivent avec un D. Pourtant, en effet, cauchemar a beau donner cauchemarder ou cauchemardesque, il ne prend pas de D.

Alors pourquoi ? Et si la question était plutôt : “Puisque cauchemar ne prend pas de D, pourquoi dit-on cauchemarder et cauchemardesque, alors que l’on devrait dire cauchemarer et cauchemaresque ?” Ah ah ! En effet, figurez-vous que, jusqu’au XVIIe siècle, cauchemar se terminait par un E muet. Et d’ailleurs on a d’abord dit cauchemaresque ! Quant au verbe cauchemarDer, il ne remonte qu’au XIXe siècle, cauchemarDesque datant du début du XXe, selon le Dictionnaire historique de la langue française, “par alignement sur cauchemarDer, [justement], (avec D, d’après des mots comme bavard-bavarder) ».

Quand cauchemar s'écrivait cauchemarE

À écouter aussi

En somme, le D de cauchemarder et de cauchemardesque est né d’une erreur, en quelque sorte. Quand on a voulu créer un verbe qui voulait dire “faire de mauvais rêves”, puisque bavard donnait bavarder, on s’est dit que cauchemar donnerait volontiers cauchemarder. Allez hop. Et, par la même occasion, on a ajouté un D inutile à cauchemaresque, qu’on a transformé en cauchemarDesque…

Voilà comment cauchemar est devenu un… cauchemar orthographique ! Mais ce n’est pas le seul. Il y a pléthore de mots en [ar] qui se terminent en A.R. tout court : bazar, calamar, canular, caviar, hangar, etc. Pourtant, on dit bien bazarder et caviarder, par exemple, sans doute pour la même raison que cauchemar sans D a donné cauchemarDer !

Nous avons tellement l’habitude de devoir nous méfier des consonnes finales muettes de notre orthographe farceuse que, quand il n’y en a pas, nous sommes tout désemparés ! Mais regardez : on dit bien clouter, alors que clou ne se termine pas par un T… C’est pareil pour numéroter et numéro.

Dans le genre mots qui ne se terminent pas comme on voudrait, on fait souvent l’erreur d’ajouter un S à exclu ou à conclu : "Il est exclu que je paie les croissants pour tout le monde", exclu ne prend pas de S (et pourtant on parle bien d’excluSion) ; "C’est un accord conclu", sans S. Et si cela vous chante, on se retrouve entre amis des mots qui ne se terminent pas comme on voudrait cet après-midi à partir de 15 heures à Bourg-en-Bresse, à la librairie Montbarbon. Il y aura même Jean-Christophe Establet, l'illustrateur du Meilleur des bonbons sur la langue, pour vous faire des petits dessins !

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/