3 min de lecture Séries

"Twin Peaks", "X-Files"... Pourquoi les revivals sont à la mode ?

Vingt-six ans après sa seconde saison, "Twin Peaks" fait son grand retour et s'inscrit dans une nouvelle tendance : le retour de séries après plusieurs années d'absence.

"Twin Peaks" revient sur Canal + le 25 mai 2017
"Twin Peaks" revient sur Canal + le 25 mai 2017 Crédit : ABC
Manon Bricard
Manon Bricard
Journaliste

X-Files, 24 heures chrono, Prison Break, Gilmore Girls, Heroes... La liste est longue. Le point commun à toutes ces séries ? Elles connaissent toutes une seconde jeunesse à la télévision. Ces shows s'inscrivent dans un effet de mode qui touche la télévision depuis quelques années, celui des "revivals" : on prend de vieilles séries et on les remet sur le devant de la scène télévisuelle. Ces nouvelles saisons sont souvent une suite de l'intrigue entamée, ou achevée il y a plusieurs années, avec le retour du casting principal. Aujourd'hui, les vieilles séries, on les recycle.

En 2016, on comptait 50 séries dérivées de fictions ou de films préexistants. Twin Peaks ne fait pas exception à la règle. Elle est en effet revenue dès le 25 mai sur Canal + pour sa troisième saison, vingt-cinq ans après la fin de sa seconde, qui laissait pourtant planer de nombreux mystères. Cette suite s'inscrit dans cette tendance des revivals. Mais pourquoi ont-ils tant la cote ?

Attirer un nouveau public

À l'ère de Netflix et du téléchargement, il est tentant pour certaines chaînes de se réfugier dans les succès passés pour ne pas prendre le moindre risque. Les revivals reposent ainsi sur des enjeux purement économiques : ce sont des succès courus d'avance avec une base solide de fans. Annoncer les retours de Dale Cooper, Jack Bauer ou Mulder et Scully, c'est s'assurer un bon démarrage des premiers épisodes en attirant à la fois les nostalgiques déjà conquis mais surtout un public neuf. Ceux qui étaient adolescents à l'époque ont retrouvé avec plaisir les personnages de X-Files dans la dixième saison, tandis que les plus jeunes qui en ont vaguement entendu parler peuvent être curieux de découvrir ce show qui a passionné leurs parents. 

À lire aussi
Profitez des vacances d'été pour rattraper vos séries préférées séries
Vacances : "Stranger Things", "X-Files"... Les 6 séries pop de 2018 à rattraper

Un double avantage pour les producteurs et les diffuseurs : 13,5 millions de téléspectateurs ont suivi la dixième saison de X-Files, de retour en 2016. Un succès tel qu'une onzième saison a été commandée par la Fox. Mais ce n'est pas un exemple isolé. En 2000, Beverly Hills 90210 prend fin après dix ans de bons et loyaux services. Mais un revival voit le jour en 2008 et restera sur les écrans pendant cinq ans.

Relancer la carrière d'un acteur

Pour les acteurs, les revivals leur permettent de relancer leur carrière. On ne peut pas dire que Wentworth Miller et Dominic Purcell, vedettes de Prison Break, aient décroché des rôles majeurs après l'arrêt de la série, en 2009. En reprenant leurs rôles de Michael Scofield et Lincoln Burrows, leur carrière connaît un nouveau souffle. On a pu observer le même phénomène avec La Fête à la Maison : la suite diffusée en 2016 a permis aux acteurs d'avoir une nouvelle vie médiatique après s'être fait oublier du grand public.

Le risque du revival

Recycler une série à la fois pour un public neuf et pour les fans de l'époque est rassurant sur le papier mais présente tout de même certains risques. Il faut en effet se montrer à la hauteur : les fans de la série originelle auront des attentes immenses avec les années. Il est facile de les décevoir en changeant le destin d'un personnage ou en faisant des choix scénaristiques risqués. Un échec artistique peut complètement détruire le show dans l'imaginaire du public et conduire à son annulation définitive. 

La petite sœur d'Heroes en a fait les frais : elle a été annulée dès la première saison à cause de ses scores d'audiences catastrophiques (4,9 millions de téléspectateurs quand la série originale tournait en moyenne entre 13,9 millions et 5,2 millions de fidèles). 24 heures chrono a connu la même mésaventure, quatre ans après sa conclusion : alors que la série devait redresser la barre d'audience de la Fox, elle n'a pas rencontré le succès attendu, avec seulement 6,33 millions de curieux. Qu'en sera-il de Twin Peaks ? Il faudra attendre la fin de la la troisième saison pour découvrir si elle a déçu ou conquis les fans, anciens ou nouveaux.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788695549
"Twin Peaks", "X-Files"... Pourquoi les revivals sont à la mode ?
"Twin Peaks", "X-Files"... Pourquoi les revivals sont à la mode ?
Vingt-six ans après sa seconde saison, "Twin Peaks" fait son grand retour et s'inscrit dans une nouvelle tendance : le retour de séries après plusieurs années d'absence.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/twin-peaks-x-files-pourquoi-les-revivals-sont-a-la-mode-7788695549
2017-05-27 09:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0rBvPI-CVp0hGN_rDW4VwQ/330v220-2/online/image/2017/0522/7788660461_twin-peaks.jpeg