1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. VIDÉO - Oscars 2017 : et si Donald Trump commentait les films nommés ?
3 min de lecture

VIDÉO - Oscars 2017 : et si Donald Trump commentait les films nommés ?

Une équipe de Youtubeurs a imaginé les réactions du président des États-Unis face aux œuvres sélectionnées par l'Académie des Oscars. Sous forme de tweets, évidemment.

Benjamin Pierret
Benjamin Pierret

L'amour que Donald Trump porte à Twitter n'est un secret pour personne. Le président des États-Unis ne manque jamais une occasion de partager son opinion sur le réseau social à l'oiseau bleu. Si les questions politiques sont au cœur de ses tweets, l'homme d'État ne s'interdit pas, de temps à autres, une petit message sur l'actualité culturelle ou people, comme lorsqu'il a réagi au tacle de Meryl Streep aux Golden Globes. À quoi ressembleraient ses tweets s'il partageait son ressenti sur les films nommés aux Oscars 2017, qui se tiendront le 26 février à Los Angeles ? C'est ce que des Youtubeurs ont tenté d'imaginer.

Depuis 2012, la chaîne YouTube Screen Junkies fait rire les internautes avec la série Honest Trailers : des vidéos de quelques minutes qui tournent en dérision la bande-annonce d'un film, mettant principalement en lumière ses incohérences. Alors que la date de la 89e cérémonie des Oscars approche à grand pas, les humoristes aux commandes de cette chaîne ont publié un épisode spécial qui s'intéresse aux bandes-annonces de tous les films nommés dans la catégorie Meilleur film. Avec une participation-surprise du président des États-Unis. 

Que pense Donald Trump des films nommés aux Oscars ?

Premier contactLion, Comancheria, Les Figures de l'ombre, Manchester By The SeaMoonlightFences, Tu ne tueras point et La La Land : les neuf films en lice pour la récompense la plus prestigieuse de la cérémonie en prennent pour leur grade. Comancheria, rebaptisé "Le simple fait d'être nommé est un grand honneur", n'a ici "aucune chance de vraiment remporter l'Oscar".

Moonlight devient "Tous les trucs des Oscars" puisque, selon les humoristes, le scénario présente toutes les caractéristiques du parfait nommé : "un homme jeune, noir, gay, se bat pour sortir de la pauvreté et de l'addiction aux drogues, le tout sur trois générations, basé sur une pièce de théâtre, basée sur la vie de son auteur". La vidéo questionne ensuite le nombre record de nominations accumulées par La La Land ("Meilleurs costumes ? Quoi ? Ils portent juste des fringues !") La comédie musicale de Damien Chazelle se voit affublée du doux sobriquet de "Branlette hollywoodienne".

Quand les aliens de "Premier contact" deviennent des "immigrants"

C'est en fin de vidéo que les auteurs s'autorisent un petit tacle à Donald Trump, en se moquant de sa propension à tweeter des messages qui déclenchent souvent la consternation. Ils imaginent les commentaires que ferait le président des États-Unis sur les films et acteurs choisis par l'Académie des Oscars. Ainsi, Sunny Pawar, le jeune acteur indien de Lion, devient un "potentiel terroriste", les aliens de Premier contact sont des "immigrants", Emma Stone "un 6 grand max" et Les Figures de l'ombre, qui raconte l'historie vraie de trois Afro-américaines employées de la NASA bridées par leurs collègues blancs et masculins, relate de simples "faits alternatifs". Autant d'analyses qui ne correspondront probablement pas à celles des membres de l'Académie. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/