1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Justice League" : qu'est-ce que la Snyder Cut qui vient (enfin) de sortir ?
6 min de lecture

"Justice League" : qu'est-ce que la Snyder Cut qui vient (enfin) de sortir ?

ÉCLAIRAGE - Cette version (très) longue du film de super-héros contiendrait la vision artistique réelle du réalisateur originel. Elle était attendue des fans depuis longtemps.

Nouveau format et méchan plus dense pour le Snyder Cut de "Justice League"
Nouveau format et méchan plus dense pour le Snyder Cut de "Justice League"
Crédit : HBO Max
32. "Justice League" : qu'est-ce que la "Snyder Cut", bientôt disponible sur HBO Max ?
06:54
Aymeric Parthonnaud & Capucine Trollion

Elle est enfin disponible ! Trois ans après la sortie de Justice League de Joss Whedon, les fans vont pouvoir découvrir la première version du film, imaginée par Zack Snyder. Une victoire pour la communauté des fans des super-héros DC soudée autour de ce dernier.

Cette version de Justice League, baptisée Snyder Cut (le "montage de Snyder" en bon français) est enfin disponible sur la plate-forme américaine HBO Max. Une version inédite de cette histoire qui se veut aussi spectaculaire et épique d'un film Avengers chez Marvel mais revue et corrigée par le réalisateur de 300, Watchmen, Man of Steel et Batman v Superman : L'Aube de la justice. Des films dont la photographie et la mise en scène misent sur le sérieux et le grandiose (au risque de manquer un peu d'âme et d'autodérision).

Cette sortie sur la plateforme américaine HBO Max et en VOD sur les autres continents a permis au réalisateur de se libérer des carcans habituels des productions pensées pour le cinéma. Cette Snyder Cut épate (ou terrifie) par sa durée : quatre heures d'images. Une rallonge qui a demandé des dizaines de millions de dollars de budgets supplémentaire. Le résultat est plus sombre, plus complet, les personnages se sont épaissis et la construction scénaristique du film a été profondément bouleversée.

On retrouve Batman (Ben Affleck), Superman (Henry Cavill), Wonder Woman (Gal Gadot), Aquaman (Jason Momoa), Flash (Ezra Miller) et Cyborg (Ray Fisher)  qui doivent s'unir contre un puissant ennemi, Steppenwolf. Le film conserve ses enjeux colossaux, pour essayer, entre autres, de rivaliser avec les Avengers. Mais quel était le problème avec la première version du film ?

Le départ de Snyder et l'arrivée de Whedon

À lire aussi

Alors que le tournage du premier Justice League est terminé, Zack Snyder annonce qu'il se retire du projet en mai 2017, quelques mois avant la sortie du film. Un départ après le suicide de sa fille Autumn, survenu en mars. Le réalisateur a d'abord confié qu'il pensait que retourner à la production de Justice League lui permettrait de surmonter cette épreuve avant de décider de s'en éloigner : "Ce travail est très exigeant et il consomme tout. Je suis passé au stade de la réalisation, j'ai donc décidé de me retirer pour être avec ma famille, mes enfants qui ont vraiment besoin de moi. Ils souffrent tous. Je souffre aussi", expliquait-il dans un entretien au Hollywood Reporter.

C'est Joss Whedon, le réalisateur des deux premiers volets des Avengers (et donc de la team Marvel) et de la série Buffy contre les Vampires, qui a pris le relais. Au départ, Whedon et Warner Bros rassurent les fans, le Justice League de Snyder ne sera pas modifié de bout en bout. "Nous n'allons pas introduire de nouveaux personnages. Ce seront les mêmes dans quelques nouvelles scènes. [Zack Snyder] passe le relais à Joss, le projet a bien été mené par Zack. Je crois toujours que malgré cette tragédie, nous finirons avec un super film", expliquait à l'époque Tony Emmerich, le président de la Warner. Mais la réalité fut tout autre.

La montée de boucliers des fans

Dès la sortie de Justice League en novembre 2017, de nombreux fans hurlent. Joss Whedon a apporté des scènes plus légères (on parle de 30% du montage final) à la version de Zack Snyder, pour surfer sur la tendance humoristique qui a fait le succès de l’écurie Marvel, concurrente historique de DC Comics. Seulement voilà : la transition n’est pas du goût de tous les aficionados, qui déplorent le mélange des styles (le ton solennel de Snyder avec le second degré omniprésent de Whedon), le jugeant quelque peu… loupé.

S'il y a bien une critique récurrente sur Justice League, c'est celle concernant le visage de Superman. Une histoire de poils qui a donné lieu au "Mustache Cut", dont Henry Cavill s'est lui-même moqué après la sortie du long-métrage. Lors des reshoots de Justice League par Joss Whedon, après le départ de Zack Snyder, Henry Cavill portait une moustache pour son rôle dans Mission Impossible : Fallout. La Paramount, qui produit le film, est alors très ferme : interdiction de raser ne serait-ce qu'un petit poil. Warner Bros n'a donc pas le choix : dissimuler la moustache grâce aux images de synthèse et du maquillage. Le résultat était atroce.

La campagne pour la version de Zack Snyder a démarré sur les réseaux sociaux avec #ReleaseTheSnyderCut. Dess fans manifestaient même devant les locaux de Warner Bros à Burbank (Californie). Un avion a même porté ce message au-dessus du Comic Con de San Diego avec une bannière, visible de tous. Rarement une mobilisation de fans a été aussi spectaculaire et longue.

Le casting de "Justice League" se mobilise

Si au départ, Gal Gadot et ses confrères restèrent silencieux sur la mobilisation des fans, ils ont fait entendre leurs voix deux ans après la sortie du film, en 2019. Des tweets qui ont donné du poids à la mobilisation des fans et permis de relancer la machine pour la sortie du film de Zack Snyder. Ce dernier a partagé d'ailleurs de temps en temps des photos de son film, comme le costume de Flash. Cependant, la Warner reste sourde au mouvement des fans et ne communiquait pas sur une potentielle sortie de la Justice League du réalisateur.

Jason Momoa a ajouté sa pierre à l'édifice en 2020 avec une vidéo postée sur ses réseaux sociaux. Avec son franc-parler légendaire, l'acteur qu'on a vu dans Game of Thrones en tant que Khal Drogo déclarait : "Sortez la puta** de version de Zack Snyder". Un message qui avait le mérite d'être clair.

Ce que contient la version de Zack Snyder

L'équipe du réalisateur a regroupé tous ses travaux pour "ajouter et finir de vieux effets visuels. Les acteurs ont été rappelés pour enregistrer des dialogues supplémentaires. Le principal intéressé a expliqué : "Ce sera complètement quelque chose de nouveau, surtout pour celles et ceux qui ont vu le film [de Joss Whedon]. Ce sera une nouvelle expérience". Il poursuivait : "Vous avez probablement vu un quart de ce que j'ai produit." Il a donc encore une belle année pour peaufiner cette version de Justice League, avec notamment, l'arrivée du super-méchant Darkseid ou encore la cape noire de Superman.

Cette deuxième version, même si elle appelle une suite, sera bien l'ultime collaboration de Zack Snyder pour le DCEU (le DC Extended Universe). Superman, Batman et les autres s'offrent un beau feu d'artifice final, mais on est encore loin de l'œuvre complexe et désormais multimédia que Marvel a réussi, elle aussi, en tâtonnant au début. Prions que DC finisse par trouver la bonne formule, peut-être grâce au nouveau Batman que jouera Robert Pattinson très prochainement...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/