2 min de lecture Coronavirus France

"Hold-Up" : retour sur un film complotiste polémique mais populaire

Le film, qui promeut les intox liées à l'épidémie de coronavirus, a été visionné six millions de fois depuis sa sortie le 11 novembre dernier.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
"Hold-Up" : retour sur un film complotiste polémique mais populaire Crédit Image : Pierre Barnérias | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Florine Boukhelifa

Sorti le 11 novembre dernier sur internet, Hold Up a fait couler beaucoup d'encre. Sorte de mixture de toutes les intox liées au coronavirus, ce film a pour objectif de montrer qu'un gouvernement mondial veut mettre la population au pas et que, malgré les alertes de quelques avisés, personne n'écoute. Il est très rare de voir en France ce genre d’objet visuel diffusé et accessible pour un très grand nombre, pourtant celui-ci a bénéficié d'un énorme retentissement, à tel point que l'on peut presque parler de blockbuster.

Masque, vaccin, confinement et même le virus en lui-même sont remis en cause par les intervenants. Qualifié de documentaire, il serait préférable de parler de film de fiction car tout est faux. Non les masques ne sont pas dangereux, non l’institut Pasteur n’a pas créé le coronavirus, non la Suède ne s’en sort pas mieux que les autres pays. Alors que ses auteurs ont surfé sur la remise en cause des médias et des plateformes internet pour crier à la censure et dire qu'ils ont eu raison, de nombreux journalistes de presse écrite ont démonté la totalité du film et les propos des trente-sept intervenants.

Selon un comptage réalisé par le journal Libération fin novembre, le film a été visionné six millions de fois. Ce chiffre ne prend pas en compte les visionnages liés aux partages sur les réseaux sociaux, mais permet déjà de prendre conscience de l'intérêt qui est porté au film.

Un film soutenu par des personnalités publiques

Les producteurs, Nicolas Réoutsky et Christophe Cossé ainsi que le réalisateur Pierre Bénaria se félicitent de leur succès et d’avoir attiré quelques noms. Parmi eux, l’ancien ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy qui depuis regrette, la sociologue Monique Pinçon-Charlot ou encore le professeur adepte d’étranges théories, Christian Perronne. Un youtubeur complotiste, connu pour ses théories sur la lune creuse, complète le casting. Le film a été réalisé grâce à une cagnotte Ulule lancée au mois d’août. Les auteurs ont récolté 183.000 euros, dix fois la somme espérée

À lire aussi
François Berléand
"J'envoie des textos à Emmanuel Macron, mais il ne me répond pas", raconte François Berléand

À sa sortie, Sophie Marceau poste l’affiche du film sur Instagram. Des influenceurs du réseau social soutiennent alors le film et même deux députés, Martine Wonner du groupe Libertés et Territoires et Alain Houpert des Républicains, encouragent à le voir.

L’effroi ne réside pas tant dans le fait de réaliser ce long métrage, mais qu’il soit soutenu par des personnalités très suivies. Quel avenir pour Hold Up, aujourd’hui difficile à trouver sur le net ? Combien de personne a t-il influencé ? Un conseil cinéma pour la fin de l’année, il est préférable de regarder Sissi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Cinéma Complot
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants