1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. De pied en cap… ou de pied en cape ?
2 min de lecture

De pied en cap… ou de pied en cape ?

Armé de pied en cap (ou en cape ?), il réclame son dû à cor (ou à corps ?) et à cri. Les expressions nous piègent parfois par leur orthographe surprenante…

Un dictionnaire (photo d'illustration)
Un dictionnaire (photo d'illustration)
Crédit : Romain Vignes / Unsplash
De pied en cap... ou de pied en cape ?
00:02:49
De pied en cap... ou de pied en cape ?
00:02:48
Muriel Gilbert

J’adore les expressions. Mais il faut les manipuler avec précaution : si l’on en change un mot, elles deviennent bancales. On dit "les yeux plus gros que le ventre", jamais "les yeux plus gros que l’estomac", "sauter du coq à l’âne", mais pas "de la poule à l’âne", etc.

Mais la difficulté des expressions à laquelle, en tant que correctrice, je suis le plus souvent confrontée, c’est qu’elles nous viennent de la nuit des temps. Du coup, parfois, même quand on connaît leur sens général, on ne sait plus très bien à quoi les mots en eux-mêmes font référence… ce qui engendre quelques problèmes avec les homophones, les mots qui se prononcent de la même manière.

Des exemples ? Ça tombe bien, j’en ai. Cette semaine, en corrigeant un article du Monde, je suis tombée sur un chevalier "armé de pied en cape". Le rédacteur avait écrit cape comme une cape, avec un e, sans doute parce que la cape est un vêtement ancien, qu’on imagine bien porté par un chevalier, pourquoi pas. Mais l’expression "de pied en cap" s’écrit avec cap, sans e.

Pourquoi "cap" et non "cape" ?

Qu’est-ce donc que ce cap ? Ce n’est pas le cap géographique, ni celui de "cap’ ou pas cap’", qui est une abréviation de capable, encore moins le C.A.P. de coiffeur ou de plombier. C’est un cap qui nous vient du latin caput, "la tête", donc "de pied en cap", c’est des pieds à la tête, de bas en haut.

À lire aussi

"Si on remonte jusqu’au latin classique, fait remarquer le dictionnaire Antidote, l’adjectif capital [dans le sens de crucial, important], le nom capitale [la capitale d’un pays et la lettre capitale] et le nom capital [qui désigne de l’argent] ont la même origine : l’adjectif [latin] capitalis (de caput, -itis ‘tête’). (…) Le sens 'qui peut coûter la tête' a été emprunté par l’ancien français ; on le retrouve dans des expressions telles que peine capitale et exécution capitale. (…) Le moyen français a créé aussi des expressions telles que ville capitale et lettre capitale, qui ont rapidement été abrégées en capitale". Même le capitaine vient de là, c’est celui qui est "en tête" de la troupe.

Donc, souvenez-vous, c’est capital : "de pied en cap", sans e à cap.

D'autres exemples

Et tant qu’on y est, il y a une autre expression ancienne qui est souvent mal orthographiée à cause de l’homophonie entre deux mots : "à cor et à cri", que l’on trouve souvent sous la forme (erronée) "à corps et à cri".
En effet, quand on réclame quelque chose "à cor et à cri" on le réclame bruyamment. L’expression vient de la chasse à courre. "Chasser à cor et à cri", explique le Larousse, c’est chasser à grand bruit, avec le son de la trompe, le cri des veneurs et (…) des chiens". Il s’agit donc du cor de chasse, C.O.R... CQFD !

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire