2 min de lecture Littérature

"Pulp" d'Ed Brubaker, Sean et Jacob Phillips est la BD RTL de mai 2021

La bande dessinée RTL du mois de mai attribuée à l'album "Pulp" d'Ed Brubaker, Sean et Jacob Phillips.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Au sommaire du journal musical de Steven Bellery, la nouvelle chanson de Joyce Jonathan, le 4e album du duo Lilly Wood and the Prick et le nouvel extrait du prochain album de Clara Luciani. Crédit Image : Delcourt | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès Journaliste RTL

La bande-dessinée RTL de mai a pour titre Pulp. Elle est l’œuvre de deux stars de la bande dessinée américaine : le scénariste Ed Brubaker et le dessinateur Sean Phillips. Chaque publication du tandem est un évènement pour les fans de comics. 

Ed Brubaker est un scénariste américain de 54 ans, 7 fois primé par la plus haute distinction américaine : le Eisner Award, l’équivalent de notre prix d’Angoulême. Il a participé à l’écriture des nouveaux Batman, Catwoman et autres Captain America et son dessinateur favori c’est le britannique Sean Phillips. Brubaker-Phillips font partie de ces couples qui ont télétravaillé avant l’heure chacun d'un côté de l'Atlantique.

Quand le récit commence, on est en plein western, ambiance chaude, sablonneuse, c’est un flash back d’un écrivain qui vit dans un polar. Les Pulps, ce sont les journaux populaires américains des années 40 de mauvaise qualité, vendus 10 cts en kiosques. Ils publiaient toutes sortes de récits : fictions, enquêtes criminelles, polar et western.

"Pulp" est la BD RTL de mai 2021
"Pulp" est la BD RTL de mai 2021 Crédit : Delcourt

Et c’est pour l’un de ces Pulps que le héros de notre BD , Max Winters, un sexagénaire has been, habitant NY, pond des histoires de western pour gagner sa croûte. Il raconte les aventures à la fois débiles et haletantes de deux bandits du Far West, Red et Heck. Deux tireurs hors pair. Justiciers au besoin, qui sauvent la veuve et l’orphelin, raflant ce qu’ils peuvent et repartant au galop pour d’autres aventures. 

Des héros qui ont réellement existé

À lire aussi
bande dessinée
Pass Culture : qu'achètent vraiment les jeunes avec leurs 300 euros ?

C’est ça l’originalité et l’intérêt de l’histoire : l'action se passe en 1939 et notre héros, Max Winter, vieil écrivain sur le retour, est né en 1872. donc il a 67 ans en 1939. Il est devenu un honnête homme, mais, c’est sa vie qu’il raconte à travers ses westerns. Toute sa jeunesse très aventureuse, et même délictueuse, dans l’Arizona. Et voilà les fantômes de son passé qui lui reviennent, bien vivants. Ed Brubaker, le scénariste de cet album aime créer des personnages complexes m’a dit son éditeur Grégoire Provost. 

Bandit un jour, bandit toujours ?

Mais, bandit au grand cœur un jour, bandit au grand cœur toujours. Nous sommes en 1939, soit 10 ans après l’effondrement de Wall Street et la fameuse crise économique dont l’Amérique se relève à peine et qui, en Allemagne a porté Hitler au pouvoir. Les ventes des pulps, comme beaucoup de choses se sont effondrées et les fictions ne sont désormais payées que 2cts par mots, ce qui diminue le salaire de Max d’un tiers.  

La Seconde Guerre mondiale arrive et on ne sait pas encore de quel côté va se ranger l’Amérique. ÀNew York, les pro-nazis défilent à Time square. Le rêve de notre vieux scribouillard qui voulait offrir une fin de vie confortable à sa belle Rosa s’estompe. Et comme cet homme qui a survécu a beaucoup d’aventures  n’est pas du genre à se laisser abattre et continue à savoir manier le pistolet. Il va s’associer à Jeremiah Goldman, un vieux de la veille comme lui et livrer bataille

L’histoire vaut moins que la beauté du dessin, la performance que constitue ce passage d’un côté à l’autre de l’Amérique, l’Arizona et New York, du western au gangstérisme urbain, la misère des artistes, la corruption des politiques, on passe d’une ambiance à l’autre sans rien perdre de la nostalgie que les auteurs ressentent pour ces époques qu’ils n’ont pas connues mais qui forment leur mythologie, et la nôtre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Bande dessinée
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants