2 min de lecture Bande dessinée

"Cool Parano" de Benoit Carbonnel est la BD RTL d'avril 2021

Benoit Carbonnel signe un album furieusement autobiographique, qui raconte la trajectoire d'un homme qui a vécu sa passion jusqu’au bout.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Visite exceptionnelle du studio d'Henri Salvador en compagnie de Steven Bellery.13 ans après la disparition du chanteur paraît aujourd'hui une nouvelle compilation intitulée "Homme studio". Crédit Image : éditions Même pas mal | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès Journaliste RTL

La bande dessinée RTL d’avril 2021 est Cool Parano de Benoit Carbonnel aux éditions Même pas mal.

C’est un peu le testament d’un graffeur. Cocteau disait : "L’homme qui aime écrit sur les murs, eh bien les graffeurs aiment graffer. Ils en ont fait un art que certains apprécient comme une poésie urbaine et que d’autres rejettent de toutes leurs forces. Est-ce que graffeurs abîment, salissent, dénaturent, vandalisent les murs des immeubles, les rames de métro et autres devantures de magasins ? Ou est-ce qu’ils offrent aux tristes murs de nos villes la chance de servir de support à l’art ?" Benoit Carbonnel, se pose ces questions, et il y répond par un album dans lequel il raconte sa vie de graffeur.

Cool Parano est donc un album furieusement autobiographique. Mais c’est aussi un documentaire unique, complet, sur cette activité artistique qui a tout de même enfanté, excusez du peu, un artiste comme Jean-Michel Basquiat, un des peintres les plus cotés au monde, aujourd’hui. Benoit Carbonnel a arrêté le graff en 2015, après quinze années d’activité intense.

"Cool Parano" de Benoit Carbonnel est la BD RTL du mois d'avril 2021
"Cool Parano" de Benoit Carbonnel est la BD RTL du mois d'avril 2021 Crédit : éditions "Même pas mal"

Un premier roman graphique pour Benoit Carbonnel

Aujourd'hui Benoit Carbonnel n’est plus graffeur, il est graphiste, c’est moins dangereux et plus rentable. Il a aussi publié un album d’illustration. Mais Cool Parano est son premier roman graphiqueCool Parano est donc un album furieusement autobiographique. Mais c’est aussi un documentaire unique, complet, sur cette activité artistique souvent risquée du dessin ou du tag, car n’oubliez pas que les graffeurs sont des délinquants. Ils risquent la prison en faisant de l’art, le paradoxe interroge. Dans Cool Parano, le héros signe "coin coin". 

À lire aussi
Roman
"Quand j'étais petit, j'avais des amis cochons", raconte Franz-Olivier Giesbert

Le personnage de Benoit Carbonnel n'a jamais de remords de défigurer les lieux. D'autant plus qu'on ne fait pas de carrière dans le vandalisme, mais quand on prend goût à la chose, ça devient obsessionnel, le but est de faire des coups d'éclat toujours plus audacieux pour accéder au rang de King au sein du milieu. "King", fait partie du jargon des graffeurs, qu'on appelle aussi "geurta", tagueur en verlan. Les graffeurs se livrent une véritable guerre des clans, c’est à qui effacera le tag de l’autre, le plus vite possible. On marque son territoire, c’est primitif, ils appellent ça "Toyer".

On se demande finalement ce que les tagueurs préfèrent : peindre ou prendre des risques ? Échapper à la police ou devenir le roi des tags ? Au-delà de toutes ces questions, l’album raconte la trajectoire d'un homme qui a vécu sa passion jusqu’au bout. Une chose est certaine, après avoir lu Cool parano, vous ne regardez plus jamais le Graf de la même manière.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bande dessinée Littérature Livres
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants