2 min de lecture Orthographe

Pourquoi dit-on "la" France mais "le" Canada ?

Les pays eux-mêmes possèdent un genre. Muriel Gilbert se propose d'en expliquer l'origine.

Un bonbon sur la langue - Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Un bonbon sur la langue Crédit Image : FRED DUFOUR / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Amis des mots, cette semaine, alors que les frontières se ferment pour lutter contre la pandémie, je vous propose de voyager à la maison… en mots, bien sûr ! Et nous allons ainsi faire plaisir à Claude, qui m’écrit qu’il vient de découvrir mes chroniques sur RTL.fr et qu’il s’est dit : "Cette dame a sûrement la réponse à la question que je me pose depuis longtemps : Pourquoi les nations ont-elle un genre (ou un sexe) – un Portugal, un Luxembourg, un Pérou, un Canada, mais une France, une Bolivie, une Espagne, une Allemagne, une Suisse, une Suède ?"

Pour commencer, le genre des mots, en français, cher Claude, est un grand mystère. Pourquoi dit-on un canapé mais une banquette, une chaise mais un fauteuil ? Cela n'a aucune logique, sauf historique et étymologique. 

On peut quand même constater que la plupart des noms de pays se terminent par un E en français, et assez logiquement, ils sont de genre féminin (la France, l'Espagne, la Hongrie, l’Italie...). Il y a quelques exceptions : le Belize, le Cambodge, le Mexique, le Mozambique, le Suriname et le Zimbabwe sont masculins bien qu'ils se terminent par un E. 

Noms masculins car non issus du latin

Mais il y a surtout beaucoup de pays qui se terminent en "I.E.". C’est la finale la plus fréquente, surtout en Europe (Slovénie, Russie, Moldavie, Italie, Hongrie...). C’est le résultat d'une finale issue du latin tardif en "IA", qui se retrouvait d’ailleurs aussi dans le nom de la France (qui s’appelait au départ Francia, le "pays des Francs", quand l’Espagne se disait Hispania puis Spania, l’Allemagne donnant Allemania, etc.). En espagnol, par exemple, ces finales en "ia" sont restées telles quelles (on dit toujours Francia, España, Italia…). En français moderne, elles ont donné "IE" (comme dans Italie) ou un "e" muet (comme dans France ou Espagne).

À lire aussi
Une femme tient un dictionnaire (illustration) langue française
Où faut-il placer la cédille, et d'où vient-elle ?

Et des noms de pays comme celui de la Belgique, par exemple ? Ah j’ai découvert un truc passionnant sur la Belgique. Pourquoi son nom se termine-t-il en "ique", comme un adjectif – genre "magnifique" "académique" ou "hispanique" ? Eh bien parce que c’était à l’origine "la Gaule des Belges", soit la "Gaule belgique"… et l’usage n’a finalement gardé que l’adjectif. Rigolo, non ?

Il y a tout de même pas mal de pays de genre masculin, mais on en rencontre davantage en Afrique et en Amérique que sur le Vieux Continent. Pourquoi ? Parce que ces pays ont été baptisés par nous bien plus tardivement, donc pas en latin. Et qu’il y a une tendance moderne à préférer le masculin pour les pays, peut-être parce que pays est masculin en français, tout simplement. À noter qu’il y a quelques pays qui ne prennent pas d’article. Monaco, par exemple, ou Israël, Cuba, Haïti, Djibouti, ou Hongkong – souvent des îles ou des villes-Etats. Ces noms sont pourtant également masculins, même si on ne dit pas le Cuba, le Hongkong ou le Monaco (sauf quand on commande un monaco au bistrot, mais alors sans majuscule) !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Orthographe Littérature Mots
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants