2 min de lecture Orthographe

Evidamment, évidament, évidement ou évidemment ?

Si les adverbes ont l’avantage d’être invariables, on hésite toujours sur l’orthographe ceux en "-ment" : un M ou deux M ? Précédés d’un E ou d’un A ?

livre Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Evidamment, évidament, évidement ou évidemment ? Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Rosie, de Berne, en Suisse, m’écrit qu’elle a plutôt une bonne orthographe, mais que "pour une raison qui lui échappe", elle se pose "sans cesse des questions sur les adverbes en “ment”", qu’elle est "toujours obligée d’aller vérifier dans son dictionnaire : un M ou deux M, finale en “amment” ou “emment”… Bref, vous n’auriez pas un truc ?", me demande-t-elle.

D’abord, très bon réflexe, Rosie, bravo ! Quand on hésite, le dico, c’est ce qu’il faut (et ça rime). Les adverbes, ça s’additionne à un verbe, mais aussi à un nom ou à un adjectif, ou même à un autre adverbe, bref ça s’additionne à un mot, pour en modifier le sens, l’amplifier par exemple : "Stéphane est très malin", ici, l’adverbe c’est "très". Sans lui, Stéphane serait juste malin, ce qui serait dommage. On aurait pu dire "incroyablement malin", incroyablement étant aussi un adverbe. Ou "Stéphane n’est pas très malin", et là on a deux adverbes, pas et très.

Une règle : les adverbes sont invariables

En somme, les adverbes sont une catégorie très vaste de mots qui ont une caractéristique commune bien connue et bien commode… ils sont invariables ! Un adverbe, c’est aussi bien aussi que bien, assez, non, oui, aujourd’hui, après-demain, peut-être, maintenant, soudain… donc parfois on a du mal à les reconnaître, mais il y a une catégorie que tout le monde identifie facilement, et à laquelle appartient d’ailleurs l’adverbe facilement : les adverbes en "-ment".

Qu’on appelle adverbes de manière : "Stéphane s’habille élégamment" Et comme ils sont si faciles à étiqueter, il fallait bien qu’ils aient un petit défaut, qu’a épinglé Rosie : on ne sait jamais s’ils s’écrivent avec un ou deux M, précédés d’un E ou d’un A. ElégAmment, ou élégEmment ? – un A ou un E ? et un M ou deux M ?

Un petit truc pour ne plus se tromper

À lire aussi
Les pages d'un dictionnaire (illustration) dictionnaire
Pestacle, infRactus, aRéoport : qu'est-ce qu'une métathèse ?

D’abord un truc tout simple : si on entend "ament" (si on l’entend, même si ça s’écrit "ement" !), c’est deux M. Donc tranquillement, modestement, modérément : un M ; prudemment, élégamment… deux M. Evidemment ? On entend "ament", donc Deux M aussi !

Mais élégamment s’écrit avec un A avant les deux M, tandis qu’évidemment ou prudemment s’écrivent avec un E avant les deux M. Alors, comment savoir ? C’est simple, là aussi : élégamment est construit sur l’adjectif élégant, qui s’écrit GANT, donc élégamment GAMMENT ; prudemment vient de l’adjectif prudent, évidemment de l’adjectif évident… donc EMMENT ! C’est simple, pour une fois, n’est-ce pas ?

Mais pourquoi prononce-t-on "évidAmment" quand on écrit "évidEmment" ? C’est pour conserver le lien étymologique avec le latin evidens, qui a donné notre adjectif évident. Le français ne s’écrit pas comme il se prononce, ce n’est pas nouveau ! D’ailleurs j’attends tous les amis des mots du 9.1. pour qu’on le vérifie ensemble au Salon du livre de Saint-Chéron, cet après-midi à 15 heures avec une dictée rigolote où l’on pourra copier sur son voisin !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Orthographe Mots Littérature
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants