2 min de lecture langue française

Comment faut-il prononcer "quadra" ?

Quadragénaire se lit-il "kadra" ou "kwadra" ? Et comment prononcer la "quadrature du cercle" ? Muriel Gilbert répond…

Un bonbon sur la langue - Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Comment faut-il prononcer "quadra" ? Crédit Image : FRED DUFOUR / AFP | Crédit Média : Muriel Gilbert | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Les amateurs de Bonbons sur la langue m’ont bien surprise en me posant des questions auxquelles je n’avais jamais songé, au sujet de ma chronique de la semaine passée, qui traitait de la différence entre quadragénaire et quarantenaire.

Pascale, de Besançon m’avoue que, si cette chronique l’a beaucoup intéressée, elle l’a aussi "laissée un peu sur sa faim", car elle "espérait une réponse" qu’elle n’a pas eue.

"Voici l’objet de mon interrogation, m’écrit-elle : pourquoi dit-on quarantaine (karantaine) mais quadragénaire (kwadragénaire) ? Pourquoi dit-on quatre (katre) alors que l’on parle de la quadrature (kwadrature) du cercle ? Je suis professeure des écoles, et je ne sais jamais si je dois dire kadruple ou kwadruple !, avoue-t-elle. Je dis quart (kar) et quadruple (kadruple) pour que les élèves reconnaissent le facteur 4, mais je ne sais pas si j’ai raison. Ces mots ont pourtant tous la même origine, non ?"

Pour "quadragénaire", c'est comme vous voulez

Quand on hésite tellement entre deux options en matière de langue, c’est bien souvent que les deux coexistent. Pour rassurer Pascale, elle ne commet aucune erreur. On dit bien quarantaine, mais on a le choix entre "kadragénaire" ou "kwadragénaire". De même, on prononce forcément "quatre", en revanche on peut dire aussi bien "kwadrature" que "kadrature". On dit "un quart de tarte", "un quarté à Vincennes", "un quartier de pomme" ou "un quartier de Paris", mais l’on peut prononcer quadruple "kadruple" ou "kwadruple".

À lire aussi
Une femme tient un dictionnaire (illustration) langue française
Où faut-il placer la cédille, et d'où vient-elle ?

Attention, j’entends parfois "kwasi" et "kwasiment", et là, c’est non : c’est quasi et quasiment !

Encore une fois, le latin joue un rôle

Comment s’expliquent ces différences ? Par des hésitations de l’usage en rapport avec l’origine latine de ces mots. En français, en principe, QU se lit "k", comme dans qui, que, quoi, équilibre ou quiproquo. Mais, comme ces mots viennent du latin, où QU se disait "kw", parfois l’usage a conservé cette prononciation, presque toujours dans des mots où QU est suivi de A, d’ailleurs, comme aquarium ou équateur.

Il y a même une troisième façon de prononcer QU en français, quand il est suivi d’un i : c’est "kui", comme dans équilatéral ou requiem. 

Et figurez-vous que j’ai appris quelque chose grâce à un autre de nos auditeurs… Merci à Sébastien, qui, sur la même chronique de la semaine dernière, remarquant que j’ai prononcé "kinkagénaire", me demande ce que je pense de la prononciation "kuinkwagénaire". Je m’apprêtais à lui répondre fort poliment que cette deuxième prononciation n’existait pas, mais en fait elle est répertoriée par tous les dictionnaires ! Donc, j’ai la fierté de vous annoncer, grâce à Sébastien, que je suis non seulement une "kinkagénaire", mais aussi une "kuinkwagénaire". Et vous, amis des mots, vous êtes "kua" ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
langue française Orthographe Mots
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants