1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. VIDÉO - SpaceX : la fusée pour Mars Starship SN9 s'écrase à nouveau à l'atterrissage
2 min de lecture

VIDÉO - SpaceX : la fusée pour Mars Starship SN9 s'écrase à nouveau à l'atterrissage

Le deuxième vol d'essai de Starship s'est soldé par une immense boule de feu comme la première tentative en décembre.

Benjamin Hue
Benjamin Hue

Bis repetita pour SpaceX. Après s'être présentée sur le pas de tir à plusieurs reprises ces derniers jours, la fusée pour Mars Starship de l'entreprise spatiale d'Elon Musk a finalement réalisé un deuxième essai de vol suborbital mardi 2 février. Cette nouvelle tentative s'est soldée comme la précédente dans une grande boule de feu à l'impact à l'atterrissage sur la base de Boca Chica au Texas.

Le prototype SN9 du vaisseau censé pouvoir convoyer un équipage de cent personnes sur Mars à terme avait été autorisé quelques heures plus tôt à voler par l'administration fédérale de l'aviation américaine. Elle a connu le même sort que la version SN8 qui s'était crashée le 9 décembre à cause d'un problème de pression. 

L'engin a décollé en début d'après-midi pour atteindre une altitude de 10.000 mètres. Il a ensuite coupé progressivement ses trois moteurs pour commencer sa chute libre vers la Terre. Mais en raison d'un problème sur l'un des moteurs, il n'est jamais parvenu à retrouver la position verticale qui lui aurait permis de se poser en douceur sur sa base.

À la place, SN9 a percuté le sol à un angle d'environ 45 degrés et explosé dans une immense boule de feu. "La fusée a réussi un excellent vol. Nous devons juste travailler un peu sur cet atterrissage", a commenté un ingénieur de SpaceX pendant le direct. 

À lire aussi

Ces essais se produisent dans une zone quasi-déserte louée par SpaceX à l'extrême sud du Texas, où les accidents de fusée causent peu de dommages. L'explosion a simplement projeté des débris sur SN10, le troisième prototype de la fusée que SpaceX avait sorti de son hangar quelques jours plus tôt qui sera le prochain à tenter sa chance. 

En dépit de l'explosion, SpaceX estime que ce nouveau vol de démonstration a rempli ses objectifs et permis à la compagnie de récolter de précieuses données pour la suite de ses travaux. Mais l'entreprise spatiale va devoir régler ses problèmes à l'atterrissage pour amorcer les prochaines étapes de ses projets lunaires et martiens. Cette fois, Elon Musk n'a pas commenté l'événement sur les réseaux sociaux, dont il s'est éloigné ces dernières heures. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/